Dernières recettes

Où manger à l'aéroport international de Philadelphie

Où manger à l'aéroport international de Philadelphie

Les retards, les annulations et le trafic inattendu peuvent facilement mettre un frein aux plans de voyage, entraînant souvent des heures supplémentaires à traîner à l'aéroport. Si vous vous retrouvez coincé à l'aéroport international de Philadelphie, il existe d'excellentes options de restauration dans ses terminaux. Des friandises portables aux vins fins, les options vous éviteront tout stress de voyage.

Boissons : Vino Volo est une chaîne de bars à vin d'aéroport avec des emplacements après le contrôle de sécurité dans les principaux aéroports américains, comme l'aéroport international de Boston Logan. Le restaurant confortable propose une grande variété de vins rouges et blancs du monde entier, et les amateurs de vin peuvent commander des vins au verre, des vols de vin à deux et trois verres, ou des bouteilles de vin accompagnées de petites assiettes gastronomiques comme des plateaux de fromages et viandes séchées. Leur plat signature est le saumon fumé et les crostini à la chair de crabe. Quatre sites Vino Volo se trouvent à Philadelphie International : le connecteur B/C, le connecteur D/E, à la porte 9 du terminal B et à la porte 17 du terminal A-Ouest, donc où que vous vous trouviez, vous tomberez probablement sur cet endroit incontournable.

Goûter: Philadelphie est connue pour plusieurs plats fantastiques, parmi lesquels le bretzel doux et chaud se classe près du sommet. Le Usine de bretzels mous de Philly crée certaines des meilleures bouchées pâteuses de la région - toutes sont roulées à la main, cuites au four tous les jours et servies "Hot Outta The Oven". Alors que la boutique à service rapide du terminal A propose de nombreuses options de bretzels, de la cannelle au cheesesteak, votre meilleur pari est de vous en tenir à la version salée sur le pouce. C'est la collation la plus simple, la moins chère et la plus délicieuse que vous puissiez prendre pour votre vol.

Repas: Chickie's & Pete's est un bar sportif connu pour ses Crabfries qui a débuté dans le quartier de Mayfair à Philadelphie en 1987. Nommé le bar sportif numéro un d'ESPN sur la côte est, Chickie's & Pete's possède quatre aéroports dans les terminaux D, E, Terminal C, et Terminal A-West, qui ont tous une atmosphère familiale. L'endroit propose des fruits de mer frais ainsi que des cheesesteaks et des sandwichs, et si vous avez le temps de vous asseoir pour un repas, les moules, rouges ou blanches, et servies avec du pain italien sont fantastiques. Peu importe ce que vous essayez, vous devez commander les Crabfries, des frites à coupe ondulée inventées par le propriétaire Pete Ciarrocchi comme moyen d'utiliser les restes d'assaisonnement qui ont été utilisés sur les plats de crabe d'été de son restaurant toute l'année; le résultat était Crabfries. Ils sont servis avec deux commandes de sauce au fromage blanc crémeux.

Cameron Simcik est le rédacteur en chef de Philadelphia Travel City.


Meilleurs buffets à volonté à Philadelphie

Les jours où une entrée, un plat et un dessert ne suffisent tout simplement pas, un bon buffet est la solution. Il est idéal pour obtenir une grande variété de plats et satisfaire toutes les envies. Voici quelques nouveaux endroits à visiter cette année. Vous êtes assuré de repartir le ventre plein. Veuillez noter que plusieurs de ces restaurants ne proposent des buffets que certains jours.

Warmdaddy&rsquos
1400 S. Columbus Blvd.
Philadelphie, Pennsylvanie 19147
(215) 462-2000
www.warmdaddys.com

Warmdaddy&rsquos célèbre l'expérience du rythme et du blues du Sud avec de la musique live et des comédiens, une atmosphère chaleureuse et conviviale et un menu de favoris &ldquodown-home&rdquo. Le dîner est offert tous les soirs de la semaine, mais le brunch du dimanche est particulièrement populaire. Visite entre 10h30 et 15h. pour profiter d'un spectacle de jazz en direct et d'un buffet élaboré. Attendez-vous à des classiques de la soul food tels que du gruau de fromage cheddar, du poulet frit, des ignames confites, du pain de maïs, des crevettes épluchées et mangées, des frites maison, de la salade de fruits de mer et des biscuits, ainsi qu'une station d'omelettes, une station de gaufres en constante évolution (avec des spécialités comme les gaufres à la patate douce) , fruits, desserts et plus encore. Ce festin de style méridional est au prix de 24,95 $ (hors boissons, taxes et pourboire) la plupart des dimanches et 25,95 $ les jours fériés. Il faut réserver.

Sweet Lucy & rsquos fumoir
7500 route nationale
Philadelphie, Pennsylvanie 19136
(215) 333-9663
www.sweetlucys.com

Sweet Lucy&rsquos est connu pour son barbecue de style sudiste avec une couleur, une odeur et une saveur authentiques de caryer fumé. Poitrine de bœuf, dinde, poulet, porc effiloché : tout est cuit lentement et lentement, produisant une viande tendre, juteuse et savoureuse. Vous pouvez venir du mardi au samedi pour commander à la carte, mais le lundi soir est le moment de visiter pour essayer un peu de tout. A partir de 17h à 20h30, Sweet Lucy&rsquos propose un buffet à volonté avec des viandes fumées, des accompagnements préférés comme du macaroni au fromage au four, du pain de maïs maison, des fèves au lard et de la purée de pommes de terre, ainsi que des petits pains frais, des desserts assortis et des boissons en fontaine . Le coût est de 21,99 $ par personne. Les enfants de 5 à 10 ans mangent à moitié prix et les enfants de moins de 5 ans mangent gratuitement.

Goût
7152 avenue Ogontz
Philadelphie, Pennsylvanie 19138
(215) 276-0170
www.relishphiladelphia.com

Lorsque vous êtes l'autoproclamé et le meilleur buffet de brunch à volonté à Philly, vous devez tenir votre promesse. Relish vise à faire exactement cela le samedi et le dimanche de 10 h 30 à 15 h. Avec un buffet de 40 pieds de plats modernes du Sud et des favoris pour le petit-déjeuner et le déjeuner, il y en aura certainement pour tous les goûts. Le pain doré Challah et le gruau de fromage crémeux aux crevettes sont des options populaires pour le petit-déjeuner, tandis que le poulet frit croustillant et le poisson frit sont les points forts du déjeuner. De plus, il y a deux stations de fabrication sur commande : une pour les pâtes et l'autre pour les gaufres et les omelettes. Des salades fraîches de saison et des desserts maison complètent le festin. Le brunch coûte 24,95 $ par personne.

Fogo de Chao
1337, rue Chestnut
Philadelphie, Pennsylvanie 19107
(215) 636-9700
www.fogodechao.com

Fogo de Chao est une expérience culinaire unique qui combine un service à table, des repas de style familial et un buffet en un seul repas. Dans ce restaurant brésilien de style churrasco, les chefs gauchos tranchent et servent des viandes rôties au feu directement à votre table. Pour accompagner les viandes, vous dégusterez également des accompagnements traditionnels tels que des petits pains au fromage, de la polenta et du riz et des haricots servis en famille. En plus des viandes et accompagnements illimités apportés à votre table, la &ldquoMarket Table&rdquo propose un buffet de salades fraîches, accompagnements et fromages inspirés des marchés du Brésil. Le dîner est au prix de 52,95 $ (hors boissons, dessert, taxes ou pourboires) et le déjeuner est offert du lundi au vendredi pour 35,95 $. Si vous aimez sauter les viandes et simplement profiter du buffet Market Table, vous pouvez dîner pour seulement 24,95 $. Vous pouvez également opter pour le bar et la table du marché au lieu de l'expérience churrasco complète pour 42,95 $ par personne. Les enfants de 6 ans et moins mangent gratuitement et les enfants de 7 à 12 ans sont à moitié prix.

Buffet Rubis
1100 S. Columbus Blvd.
Philadelphie, Pennsylvanie 19147
(215) 468-8889
www.rubybuffet.com

Au prix de seulement 12,99 $ pour le dîner et 7,99 $ pour le déjeuner, Ruby Buffet est le buffet le plus abordable de la liste. Le spot Pennsport propose un grand assortiment de cuisine chinoise, japonaise et américaine, ainsi que de nombreuses soupes, salades et desserts. Les cuisses de crabe des neiges, le poulet à la noix de coco, la plie farcie, le gigot d'agneau et les crevettes panées à la bière ne sont que quelques plats favoris, mais avec plus de 200 plats qui changent régulièrement, il y a toujours quelque chose de nouveau à essayer. Le brunch est également disponible le dimanche.


Où manger à l'aéroport international de Philadelphie - Recettes

Bien avant que le sandwich au rôti de porc - ou même le cheesesteak - ne consolide la place de Philadelphie dans l'histoire culinaire est venu le hoagie. Craig LaBan a trouvé une destination à Fishtown qui les fait très bien. Également cette semaine : une délicieuse cuisine mexicaine d'une cuisine attenante à ce magasin de hoagie, ainsi que le meilleur de la cuisine chinoise végétalienne, les conseils de l'un des meilleurs chefs pâtissiers de Philly et des actualités sur les restaurants.

Si vous avez besoin d'actualités culinaires, cliquez ici et suivez-moi sur Twitter et Instagram. Envoyez des conseils, des suggestions et des questions par e-mail ici. Si quelqu'un vous a envoyé cette newsletter et que vous aimez ce que vous lisez, inscrivez-vous ici pour la recevoir gratuitement chaque semaine.

Serait-ce le hoagie parfait?

Le critique Craig LaBan revisite ce classique de Philly, le hoagie, avec un arrêt au marché de Castellino à Fishtown. Le secret de la fabrication du sandwich ? « Chaque élément est pensé », déclare la copropriétaire Cara Jo Castellino. « Chaque placement de chaque viande va au même endroit uniformément à chaque fois. Chaque bouchée doit être la même. Même la façon dont vous arrosez l'huile compte, dit-elle. Laitue iceberg? La roquette est parlée ici, les amis.

Certains des meilleurs plats mexicains de Philly proviennent d'une fenêtre à emporter à Fishtown

En parlant du marché de Castellino : un dimanche sur deux, comme Craig nous le dit, Mariana Hernandez et son mari Julio Rivera préparent une belle gamme de sopes, tamales, tostadas et autres depuis la fenêtre de l'ancien stand de glace d'eau derrière le magasin. La collaboration s'appelle Last Abuela. Astuce : le prochain pop-up, le 25 avril, est presque complet. Définissez un rappel pour le mardi 4 mai lors de la reprise des commandes.

Où trouver de la nourriture chinoise végétalienne

Il est possible de trouver une délicieuse cuisine chinoise végétalienne, et l'écrivaine Grace Dickinson dresse une liste d'endroits dans la région de Philly pour des boulettes sans viande, des nouilles dan dan et du tofu mapo, ainsi que des plats sino-américains tels que le tofu et le sésame du général Tso "poulet."

Apprenez de l'un des meilleurs chefs pâtissiers de la ville

Après que la chef pâtissière exécutive du Parc Abby Dahan ait été mise au ralenti par la pandémie au printemps dernier, elle s'est occupée en donnant des cours de pâtisserie virtuels. "Mon nouvel objectif est devenu de rendre la pâtisserie accessible", a déclaré Dahan à la journaliste Jen Ladd. Dahan est de retour dans la cuisine et dirige l'école de pâtisserie à côté.

Quand maman et papa donnent ton nom au restaurant

Votre restaurant est votre bébé - une longue gestation suivie de déversements désordonnés, de crises de larmes et de sentiments de fierté. Il n'est pas plus facile de trouver un nom pour un nouveau-né en chair et en os que pour le travail de votre vie. Parfois, les deux bébés portent le même nom. De Angelo's Pizzeria au Zachary's BBQ, voici quelques restaurants de Philly qui font exactement cela. Plus un bonus : Saviez-vous que Geno Vento s'appelait après le cheesesteak de l'avenue Passyunk ?

Rapport de restauration

Vous vous souvenez de vous être blotti dans le confortable Res Ipsa Cafe pour déguster certains des meilleurs plats italiens de Philly avant sa fermeture en 2020 ? Michael Ferreri et son équipe sont installés dans une vaste aire sur le toit à Irwin, au 8ème étage du bâtiment Bok, avec non seulement sa cuisine audacieuse d'influence sicilienne, mais aussi une carte complète de vins et de cocktails. Plat pour dormir : le fritto misto, qui est une assiette d'anneaux de calamars légers et croquants et de tranches de citron frites sucrées / acidulées addictives - oui, des tranches de citron draguées dans de la farine de riz et de la fécule de maïs. La salle à manger rénovée de la salle de classe d'Irwin n'est pas encore rouverte, vous devez donc vous "installer" sur le toit-terrasse, qui offre une vue sud inégalée sur le complexe sportif et les atterrissages à réaction à l'aéroport international de Philadelphie. Il est ouvert pour le dîner uniquement du mercredi au dimanche. Sur le côté nord du toit se trouve le Bok Bar, qui, en plus des boissons (à partir de 17 heures du mercredi au dimanche), propose une liste de chefs et de programmes.

Quel est le retard avec les nouveaux restaurants et les réouvertures ? Problèmes de personnel. Combinez les serveurs et les cuisiniers qui ont quitté l'entreprise pendant la pandémie avec les employés de la restauration qui perçoivent des indemnités de chômage, et les rangs sont minces, pour le moment. Parmi ceux qui s'ouvrent lentement se trouve Sor Ynez (1800, rue nord-américaine). Le frère du café Ynez du sud de Philadelphie a lancé un menu limité à emporter et à livrer de 15 h à 20 h. Mercredi-vendredi, 12h-20h. Samedi et de 12h à 17h. Dimanche. Sa belle salle à manger de 50 places, conçue autour d'un ofrenda (un petit autel) de Miguel Antonio Horn, ainsi que ses terrasses sont pour l'instant en suspens.

En plus de Jetée de Cherry Street, la scène extérieure de Penn's Landing par temps chaud 2021 comprendra La jetée de Morgan (221 N. Columbus Blvd.), de retour pour sa 10e saison le jeudi 22 avril. Le nouveau chef est le très fréquenté Waldemar "Val" Stryjewski (Prohibition Taproom, Lloyd Whiskey Bar, a.kitchen + a.bar, et Le Cheri), dont le menu comprend des fruits de mer (pétoncles frits et crudo de saumon), des collations, des petites assiettes, des pains plats, des sandwichs, des bonbons et des plats préférés des enfants, ainsi que des sucettes glacées alcoolisées en six saveurs et des bières de la première brasserie appartenant à des Noirs de Philadelphie, Two Locals Brewing . L'ouverture du jeudi est à 16h. Heures initiales : Ouverture à midi, dernier service à 21h30, fermeture de la cuisine à 22h. et service de boissons fermeture à 23h.

Bobby Flay Steak au Borgata Hotel Casino & Spa à Atlantic City fermera ses portes après 15 ans, à compter du 30 juin, dans ce que les deux sociétés ont décrit comme une décision mutuelle.

Vous informer des prochaines ouvertures de restaurants :

La table de DePaul, le steakhouse italien remplaçant The Bercy au 7 E. Lancaster Ave. à Ardmore, devrait ouvrir ses portes pour l'happy hour le week-end du 6 au 9 mai – juste à temps pour l'Ardmore Restaurant Week. Cette promotion - avec des menus à prix fixe pour le déjeuner et le dîner à 20 $, 25 $ et 30 $ ainsi que des happy hours du 6 au 16 mai - comprendra également le nouveau Le jardin de Lola à Suburban Square ainsi que le sorta-new Le barbecue de Sophie, Autana, Salon, et Café de la perle bleue aussi bien que Délice et Chocolat, Buena Vista Mexicain, Hunan, Jack McShea, Le pub John Henry, Vin local et cuisine, Maroc, et Fermentaria des mains fatiguées.

Marché Lamberti Pizza &, une pizzeria sur place/à emporter/à emporter de Lamberti, dit la première ou la deuxième semaine de mai au 707, rue Chestnut.

Choolaah, le restaurant indien rapide et décontracté du centre-ville de King of Prussia, revient le 26 avril de sa fermeture COVID-19. Les propriétaires prévoient de reverser un pourcentage des ventes du premier mois à des groupes locaux à but non lucratif.


Se rendre à Philadelphie

Saviez-vous qu'il ne faut que 75 minutes en train pour se rendre de Philadelphie à New York ? Philadelphie est un complément facile à un voyage à New York.

Si vous prenez l'avion, l'aéroport international de Philadelphie est une plaque tournante pour certaines compagnies aériennes, ce qui en fait une destination facile à atteindre en avion. De plus, il y a un train qui relie l'aéroport au centre-ville de Philly. Le train part toutes les 30 minutes et vous amène au centre-ville en 30 minutes environ. Il est si facile.


Où manger

Nos amis de Eater Philly ont les guide ultime pour manger à l'aéroport, ventilé par hall. Mais pour une expérience gastronomique étonnamment bonne, dirigez-vous vers le hall b. C'est une destination gastronomique locale avec des centaines d'iPad installés dans chaque restaurant pour commander votre nourriture. Il y a aussi des ports et des prises USB sur la table d'apprentissage, vous pouvez donc recharger pendant que vous grignotez.

Si vous êtes titulaire d'une carte American Express Platinum ou Centurion (ou connaissez quelqu'un qui l'est), vous avez de la chance : le chic Centurion Lounge du terminal A propose un menu d'inspiration israélienne conçu par le chef de Zahav et lauréat du prix James Beard, Michael Solomonov, mais il n'est ouvert qu'aux clients premium Amex.


Cartes de l'aéroport et guide des terminaux

Le complexe du terminal passagers de l'aéroport de Philadelphie se compose de sept terminaux passagers, disposés d'est en ouest : A-West, Terminal A-East, Terminal B & C, Terminal D, Terminal E & Terminal F - connectés dans leurs espaces sécurisés, qui offrent un accès aux garages correspondants. Les terminaux B & C et D & E sont connectés dans les deux zones sécurisées et non sécurisées, tandis que le terminal F n'est connecté que dans ses zones sécurisées (post-sécurité) aux autres terminaux.

Nourriture, boutiques et commodités

Des restaurants, des bars et des magasins sont dispersés dans les terminaux. Consultez la carte de l'aéroport de Philadelphie pour vous orienter. Le connecteur B/C avec le Philadelphia Marketplace abrite 30 magasins de détail et une grande aire de restauration, et se connecte à la zone post-sécurité de D.

Se déplacer à l'aéroport

Un connecteur sécurisé du terminal E-F fournit un lien entre les terminaux E et F et tous les autres terminaux sans qu'il soit nécessaire de revenir aux points de contrôle de sécurité du terminal de l'aéroport de Philadelphie. Le transfert entre les terminaux E & F de l'aéroport de Philadelphie implique une marche de 15 minutes. De plus, de grandes navettes gratuites, exploitées par American Airlines, assurent les liaisons suivantes du côté sécurisé entre les terminaux A-Est et F, et C et F. L'arrêt de la navette A-Est se trouve près de la porte A1, l'arrêt de la navette du terminal C est à la porte C16 (près d'Au Bon Pain), et l'arrêt de la navette du terminal F est à la porte F-14.

En cas de correspondance entre un vol international et un vol régional, il est conseillé de prévoir 30 minutes supplémentaires ! L'accès aux terminaux depuis les parkings de l'aéroport de Philadelphie est facile et rapide. L'accès aux voitures de location se fait à l'extérieur de chaque terminal de l'aéroport de Philadelphie. Le terminal A-West est le seul terminal avec l'immigration et les douanes américaines. À moins que vous n'ayez passé le dédouanement des États-Unis par les aéroports participants, vous devez passer le contrôle des passeports, récupérer les bagages enregistrés, passer le dédouanement et - en cas de transfert sur un autre vol - réenregistrer le sac (l'étiquette doit indiquer l'escale et le dernier codes d'aéroport de destination). Attendez au moins 35 à 45 minutes pour vous connecter au terminal.

Borne A

Le terminal A de PHL est divisé en terminaux A-Est et A-Ouest - connectés à leur niveau de billetterie - chacun avec ses propres halls. Le terminal A-West est le seul terminal avec l'immigration et les douanes américaines et dessert tous les vols internationaux, à l'exception de ceux avec des installations de pré-dédouanement aux États-Unis.

Hall A-Ouest avec les portes A14-A26 est desservi par les compagnies aériennes américaines, British Airways, Lufthansa & Qatar & Spirit. Le terminal A-West abrite Travelex, un grand hall des douanes et un petit hall des arrivées internationales relié au garage A-West. Sa zone de billetterie est également reliée à la zone de billetterie de A-Est. American Express propose son nouveau luxueux salon Centurion au Terminal A-West.

Hall A-Est avec les portes A2-A13- est desservi par les compagnies aériennes américaines, American Eagle & Charters. Un connecteur de la billetterie du terminal A-Est mène à la réclamation des bagages A-Est et au connecteur du terminal vers le terminal B/C. Services disponibles : Minute Suites, The Traveler's Retreat, aire de jeux pour enfants, cirage de chaussures, magasin UPS, Travelex.

Les terminaux A et B de l'aéroport de Philadelphie sont reliés par une passerelle de sécurité.

Borne B & Borne C

Les portes du hall B de l'aéroport PHL B1-B16 et les portes du hall C C17-C31 des côtés opposés sont desservies par les vols domestiques et canadiens d'American Airlines. Les deux terminaux sont reliés par un centre commercial et une aire de restauration. Ils hébergent la billetterie B/C et se connectent au point de retrait des bagages B/C et au connecteur du terminal vers le terminal D. Les services du terminal B/C de PHL incluent le cirage de chaussures Admirals Club &, et le terminal C abrite le XpresSpa et le United Club.

Le salon Comcast se trouve en face de l'aire de restauration, entre TB/TC et propose un service de télévision X1 avec des sièges/stations de recharge et des représentants Xfinity pour l'assistance.

Borne D

Contient les portes du hall D D1-D16 et est utilisé par les compagnies aériennes Air Canada, Alaska, Delta, Delta Connection, United & United Express. Les services incluent Delta Sky Club, Travelex, XpresSpa et cirage de chaussures. Le terminal D est relié au terminal E au niveau billettique. Le terminal D est également relié à la zone commerçante du terminal B et C via une passerelle de sécurité. Le terminal D abrite le Delta Sky Club.

Borne E

Le terminal E de PHL abrite les portes E1-E17 du hall E et est utilisé par Frontier, JetBlue et Southwest. REMARQUE : Les portes Delta et la récupération des bagages se trouvent dans le terminal D, tandis que la billetterie se trouve dans le terminal E. Le terminal E partage les concessions de billetterie et de récupération des bagages avec le terminal D et la récupération des bagages au connecteur D/E.

Borne F

Contenant des portes F F1-39, est uniquement desservi par American Eagle. Du côté nord du complexe du terminal se trouve la billetterie du terminal F avec la prise en charge des bagages F et un connecteur de terminal vers le terminal E, ainsi que l'accès aux halls 1 avec les portes F1-F9, au hall 3 avec les portes F24-39 et au hall 2 avec portes F10-23.

Conseils de terminal

Découvrez les Minute Suites (« The Traveler's Retreat »), proposant des suites privées pour un tarif horaire (13 suites privées sont équipées d'un lit de repos pour 2, d'une réduction du bruit, d'une télévision HD, du wifi, etc.). Il y a une installation USO près de la porte A6.


Où manger à l'aéroport international de Philadelphie - Recettes

Un nouveau programme de tests COVID-19 débutera vendredi à l'aéroport international de Philadelphie, à partir du bâtiment des départs du terminal E.

Les passagers qui optent pour un test d'antigène recevront un lien vers les résultats, par SMS, le même jour. Les voyageurs qui ont choisi le test PCR (réaction en chaîne par polymérase) plus lent mais plus précis obtiendront leurs résultats dans les 48 à 72 heures. Le test coûtera entre 70 $ et 130 $.

Le programme est un partenariat entre l'aéroport, Jefferson Health et Ambulnz, une société de services médicaux mobiles. Cela vient du fait que de nombreuses destinations dans les Caraïbes, l'un des plus grands marchés d'hiver pour les vols au départ de PHL, exigent que les passagers soient testés négatifs pour le coronavirus avec un test PCR dans les 72 heures avant l'embarquement.

La PDG de PHL, Chellie Cameron, a déclaré que le nouveau programme contribuerait à soutenir la reprise économique dans le secteur du voyage et de l'hôtellerie durement touché, tout en répondant aux passagers qui prennent davantage de précautions dans leurs plans.

"Les voyageurs d'aujourd'hui comprennent qu'ils doivent prendre des mesures et planifier de manière appropriée s'ils voyagent", a déclaré Cameron.

Les installations de test de l'aéroport sont destinées aux passagers asymptomatiques munis d'un billet – et non au grand public. Les personnes testées devront payer d'avance et ne pourront pas présenter de carte d'assurance sur le site.

PHL offre deux heures de stationnement gratuit aux passagers venant se faire tester.

Les responsables de Jefferson Health ont déclaré qu'ils s'attendaient à ce que le processus de test soit transparent, de la facilité de stationnement à l'alerte textuelle indiquant que les résultats sont prêts.

Avec les tests antigéniques, qui sont moins chers, les résultats seront obtenus dans 15 à 20 minutes, a déclaré Jonathan Gleason, directeur de la qualification de Jefferson Health.

Cette option est susceptible de plaire aux personnes voyageant aux États-Unis, que ce soit parce que ces voyageurs voudront avoir l'esprit tranquille avant de voir des membres de leur famille, ou parce qu'ils respectent les exigences de test de leur destination.

"Ils obtiendront un redressement assez rapide", a déclaré Gleason. « Cela arrive directement sur leur téléphone portable. »

Les voyageurs devraient rechercher à l'avance les exigences liées au coronavirus de leur destination, a déclaré Cameron. « Je ne saurais trop insister sur la nécessité de faire des recherches avant le voyage. »

American Airlines, le transporteur aérien dominant de Philadelphie, répertorie les restrictions de voyage vers la Jamaïque, le Canada, Aruba et d'autres pays via son outil de voyage Sherpa en ligne. "Nos agents confirment que les clients ont tous les documents de voyage requis à l'enregistrement [point d'origine]", a déclaré le porte-parole américain Andrew Trull par courrier électronique. « Ceux qui n'ont pas les documents requis ne seront pas autorisés à voyager. »

Dans le même temps, l'aéroport international de Philadelphie ne vérifie pas si les passagers à l'arrivée ont été testés négatifs pour COVID-19.

Le ministère de la Santé de Pennsylvanie a émis une ordonnance mise à jour avant Thanksgiving, exigeant que les voyageurs venant d'un autre État et âgés de plus de 11 ans aient la preuve d'un résultat de test négatif, ou bien qu'ils soient mis en quarantaine pendant 14 jours.

« Nous ne sommes pas des exécuteurs. Ce n'est pas vraiment notre rôle », a déclaré Cameron.

La mise en place d'options de test pour les passagers sortants pourrait également faciliter l'ouverture d'un plus grand nombre d'itinéraires de voyage qui ont été restreints pendant la pandémie. À l'avenir, "cela pourrait être une exigence pour nous de rétablir les voyages en Europe", a déclaré Cameron.

Et lorsque davantage de personnes seront prêtes à voyager à nouveau, les tests de dépistage du coronavirus au PHL seront déjà établis.

"Ce fut une année perdue", a déclaré Stephen Klasko, PDG de Jefferson Health. À l'approche de 2021, a-t-il déclaré, "l'un des principaux facteurs sera de permettre aux gens d'être en sécurité et de mener une vie normale aussi facilement que possible".


Contenu

À partir de 1925, la Garde nationale de Pennsylvanie a utilisé le site de l'aéroport actuel (connu sous le nom de Hog Island) comme terrain d'entraînement. Le site a été consacré comme « aéroport municipal de Philadelphie » par Charles Lindbergh en 1927, mais il n'avait pas de terminal approprié jusqu'à ce que les compagnies aériennes de 1940 utilisent l'aéroport central de Camden à proximité de Camden, dans le New Jersey. Une fois le terminal de Philadelphie terminé (du côté est du terrain), American, Eastern, TWA et United ont déplacé leurs opérations ici.

En 1947 et 1950, l'aéroport avait les pistes 4, 9, 12 et 17, toutes de 5 400 pieds ou moins. En 1956, la piste 9 était de 7284 pieds en 1959, elle était de 9499 pieds et la piste 12 était fermée. Peu de choses ont changé jusqu'au début des années 1970, lorsque la piste 4 a été fermée et 9R ouverte avec 10500 ft.

Le 20 juin 1940, la station météorologique de l'aéroport est devenue le point officiel des observations et des enregistrements météorologiques de Philadelphie par le National Weather Service. [6]

Utilisation de la Seconde Guerre mondiale

À partir de 1940, la Rising Sun School of Aeronautics de Coatesville a effectué une formation de vol primaire à l'aéroport sous contrat avec l'Air Corps. Après l'attaque de Pearl Harbor, le I Fighter Command Philadelphia Fighter Wing a assuré la défense aérienne de la région de la vallée du Delaware depuis l'aéroport. Tout au long de la guerre, divers groupes de chasseurs et de bombardiers ont été organisés et entraînés à l'aéroport de Philadelphie et affectés à la Philadelphia Fighter Wing avant d'être envoyés dans des aérodromes d'entraînement avancé ou d'être déployés à l'étranger. Les unités connues affectées étaient les 33e, 58e, 355e et 358e groupes de chasse.

En juin 1943, le I Fighter Command transféra la juridiction de l'aéroport au Air Technical Service Command (ATSC). L'ATSC a établi un sous-dépôt du dépôt aérien de Middletown à l'aéroport. Le 855th Army Air Forces Specialized Depot a réparé et révisé les avions et les a remis en service actif, et le Army Air Forces Training Command a créé l'école de formation Philco le 1er janvier 1943, qui a formé le personnel à la réparation et aux opérations radio.

En 1945, l'Air Force a réduit son utilisation de l'aéroport et il a été rendu au contrôle civil en septembre.

Utilisation de la compagnie aérienne Modifier

Philadelphia Municipal est devenu Philadelphia International en 1945, lorsque American Overseas Airlines a commencé des vols directs vers l'Europe. (Pendant une courte période, les vols d'AOA ont sauté l'escale de New York qui était probablement la seule escale internationale sans escale de Philadelphie jusqu'à ce que Pan Am essaie des vols sans escale vers l'Europe en 1961.) Un nouveau terminal a ouvert en décembre 1953 les parties les plus anciennes du complexe terminal actuel (B et C) ont été construits à la fin des années 50.

L'OAG d'avril 1957 indique 30 départs en semaine sur Eastern, 24 TWA, 24 United, 18 American, 16 National, 14 Capital, 6 Allegheny et 3 Delta. Vers l'Europe, cinq Pan Am DC-6B par semaine via Idlewild et Boston et deux TWA 749A par semaine via Idlewild, un vol TWA a continué vers Ceylan. Eastern et National avaient des escales directes vers Miami, mais le TWA 1049G vers LAX qui a commencé en 1956 était le seul sans escale au-delà de Chicago. Les premiers jets programmés étaient des TWA 707 à l'été 1959. [10]

La modernisation du terminal B/C a été achevée en 1970, le terminal D a ouvert en 1973 et le terminal E en 1977, l'expansion de 300 millions de dollars [11] a été conçue par Arnold Thompson Associates, Inc. et Vincent G. Kling & Associates. [12]

Dans les années 1980, PHL hébergeait plusieurs hubs. La loi sur la déréglementation des compagnies aériennes de 1978 a permis au transporteur régional Altair Airlines de créer un petit hub à PHL en utilisant des Fokker F-28. Altair a commencé en 1967 avec des vols vers des villes telles que Rochester, New York, Hartford, Connecticut et vers la Floride jusqu'à ce qu'elle cesse ses activités en novembre 1982. Au milieu des années 1980, Eastern Air Lines a ouvert un hub dans le hall C. La compagnie aérienne a décliné à la fin des années 1980 et a vendu des baux d'avions et de portes d'embarquement à Midway Airlines, basée à Chicago. Midway a exploité son hub de Philadelphie jusqu'à ce qu'il cesse ses activités en 1991. Au cours des années 1980, US Airways (alors appelée USAir) a construit un hub à PHL.

US Airways est devenue le transporteur dominant à PHL dans les années 1980 et 1990 et a déplacé la plupart de ses opérations de hub de Pittsburgh à Philadelphie en 2003. À partir de 2013 [mise à jour] PHL était le plus grand hub international d'US Airways et son deuxième hub derrière Charlotte. . [13] PHL est devenu un hub d'American Airlines après avoir achevé sa fusion avec US Airways en 2015 et reste l'un des plus grands hubs de la compagnie aérienne, offrant une moyenne de 420 vols au départ par jour vers plus de 100 destinations. Ces dernières années, American a choisi de poursuivre son expansion à PHL tout en réduisant les effectifs de son hub à JFK à New York en raison d'une plus grande disponibilité de créneaux, de coûts d'exploitation inférieurs à Philadelphie et de son plus grand réseau de vols de correspondance.

En juillet 1999, le Pennsylvania Department of Transportation (PennDOT) et plusieurs agences du gouvernement fédéral américain ont choisi un itinéraire pour les rampes de connexion de l'Interstate 95 au complexe Terminal A-West, alors en cours de développement, l'agence a essayé d'éviter le John Heinz National Wildlife Refuge à Tinique. K/B Fund II, le propriétaire du complexe International Plaza, anciennement le siège de Scott Paper Scott Plaza, s'est opposé au tracé proposé, affirmant qu'il interférerait avec le développement d'International Plaza. Il a déposé un dossier auprès de la Cour d'appel des États-Unis pour le troisième circuit afin de contester le tracé proposé. [14] En 2000, l'aéroport a tenté d'acquérir le complexe pour 90 millions de dollars, mais les commissaires du canton de Tinicum ont arrêté l'accord, invoquant des inquiétudes concernant une perte de recettes fiscales pour le canton et le district scolaire d'Interboro, qui dessert également Tinicum. en ce qui concerne les nuisances sonores. [15]

En 2002, la construction des nouvelles rampes d'accès controversées s'est poursuivie. Les nouvelles rampes ont éliminé les feux de circulation et les intersections d'arrêt rencontrées auparavant par les automobilistes I-95 en direction nord qui devaient emprunter la route 291 jusqu'à l'aéroport. Le projet consistait en six nouveaux ponts, plus de 4 300 pieds linéaires de murs de soutènement et 7,7 milles de voies de nouveau revêtement. Le projet comprenait également un nouvel éclairage routier, des panneaux de signalisation aériens, l'aménagement paysager et le pavage de l'avenue Bartram. Toujours dans le cadre du projet, PennDOT a refait la surface de l'I-95 entre la route 420 et l'avenue Island et a construit une installation de contrôle des camions et de stationnement incitatif. [16] En 2003, le Terminal A-Ouest a ouvert ses portes, avec un parking de 1 500 places. La construction du terminal a été financée par des obligations fiscales de l'aéroport vendues par la Philadelphia Authority for Industrial Development. [17]

En 2005, deux études portaient sur l'extension de la capacité des pistes à PHL : le projet d'extension de la piste 17-35 EIS [ citation requise ] et le Programme d'amélioration des capacités PHL EIS. [18] Achevé en mai 2009, [19] le projet d'extension de la piste 17-35 a prolongé la piste 17-35 sur une longueur de 6 500 pieds (2 000 m), l'étendant aux deux extrémités et incorporant les zones de sécurité de piste appropriées. D'autres changements apportés avec le projet d'extension de la piste 17-35 comprenaient des voies de circulation et des aires de trafic supplémentaires, le déplacement des routes de service du périmètre et des modifications aux routes publiques à proximité.

Le statut de Philadelphie en tant que porte d'entrée internationale et plaque tournante majeure pour American Airlines et la croissance de Southwest Airlines et d'autres transporteurs à bas prix ont augmenté le trafic passagers à des niveaux records au milieu des années 2000 en 2004, 28 507 420 passagers ont traversé Philadelphie, en hausse de 15,5 % par rapport à 2003. [20] En 2005, 31 502 855 passagers ont transité par PHL, marquant une augmentation de 10 % depuis 2004. [21] En 2006, 31 768 272 passagers ont transité par PHL, soit une augmentation de 0,9 %. [22]

D'une longueur de 12 000 pieds (3 658 mètres), la piste 9R/27L (auparavant 10 506 pieds) est la plus longue piste civile de Pennsylvanie.

Terminaux Modifier

L'aéroport international de Philadelphie dispose de six terminaux avec un total de 126 portes. [23] Non pre-cleared international arrivals are processed in Terminal A. American operates Admirals Clubs in Terminal A, the B/C connector and Terminal F. [24] Terminal A also contains a British Airways Galleries Lounge as well as a American Express Centurion Lounge. [25] Terminal D contains a United Club as well as a Delta Sky Club. [25] A USO lounge is located in Terminal E. [25]

Terminal A Edit

Terminal A is divided into two sections, east and west. Terminal A West has 13 gates, whilst Terminal A East has 11 gates. Terminal A West has a modern and innovative design, made by Kohn Pedersen Fox, Pierce Goodwin Alexander & Linville and Kelly/Maiello. [26] Opened in 2003 as the new international terminal, it is now home to American (domestic and international), British Airways, Lufthansa, and Qatar Airways. It offers a variety of international dining options. International Arrivals (except from locations with Customs preclearance) arrive at gates in both Terminal A east and west and are processed at the Terminal A West arrival building.

Terminal A East, originally the airport's international terminal, is now used by Aer Lingus and American domestic and international flights as well as international arrivals for Frontier Airlines. A-East is well maintained and recently received an upgrade to its baggage claim facilities. Most of the gates in this terminal are equipped to handle international arrivals and the passengers are led to the customs facility in Terminal A West. It opened in 1990. The security entrance was significantly enlarged in 2012.

There are 3 lounges along the corridor between Terminal A East and A West an American Airlines Admirals Club, British Airways Galleries Lounge and American Express Centurion Lounge. The east terminal also contains an Admirals Club. There is also a children's play area located in the east terminal.

Terminals B and C Edit

Terminals B and C have 15 and 14 gates respectively. They are the two main terminals used by American. They were renovated at a cost of $135 million in 1998, which was designed by DPK&A Architects, LLP. [27] They are connected by a shopping mall and food court named the Philadelphia Marketplace. Remodeling has begun in the gate areas, although these cosmetic changes will not solve the space problems at many of the gates. Overall, the facilities are fairly modern and dining options on the concourses are also available. They are the oldest terminals and opened in 1953. There is an American Airlines Admirals Club located in the B/C connector.

Terminal D Edit

Terminal D has 16 gates it opened in 1973. The terminal was upgraded in late 2008 with a new concourse connecting to Terminal E while providing combined security, a variety of shops and restaurants and a link between Baggage Claims D and E. This is the inverse of the connector between Terminals B and C, which comprises a combined ticket hall but separate security facilities. Terminal D is home to Air Canada, Delta, Spirit and United. This terminal is connected to the shopping area of Terminals B/C through a post-security walkway. The terminal contains a United Club and a Delta Sky Club.

Terminal E Edit

Terminal E has 17 gates. It is home to Alaska Airlines, Frontier, JetBlue, and Southwest. It opened in 1977. Terminal E houses a USO lounge available for all members of the military and their family.

Terminal F Edit

Terminal F has 38 gates. The terminal is a regional terminal used by American Eagle flights. It includes special jet bridges that allow passengers to board regional jets without walking on the apron. Opened in 2001, Terminal F is the second newest terminal building at PHL. It was designed by Odell Associates, Inc. and The Sheward Partnership. [28] An American Airlines Admirals Club is located above the central food court area of Terminal F.

When Terminal F opened in 2001, it had 10,000 sq ft (930 m 2 ) of space for concessions. [29]

Ground transportation Edit

SEPTA Regional Rail's Airport Line serves stations at Terminals A, B, C, D, and E. The four stations are Airport Terminal A East/West, Airport Terminal B, Airport Terminals C & D, and Airport Terminals E & F. The stations are next to the baggage claim at each terminal with escalator and elevator access from each terminal's skywalk. The Airport Line connects to Center City Philadelphia, other SEPTA trains, Amtrak trains, and NJ Transit trains at 30th Street Station. The Airport Line runs through Center City Philadelphia to Glenside, PA many weekday trains and half of the weekend trains continue to Warminster, PA on the Warminster Line. The Airport Line runs 5:00 a.m. to 12:00 a.m. daily, with trains every 30 minutes. The ride from the airport to Center City Philadelphia takes 25 minutes. [30] [31]

Philadelphia International Airport has road access from an interchange with I-95, which heads north toward Center City Philadelphia and south into Delaware County. PA 291 heads northeast from the airport area and provides access to and from I-76 (Schuylkill Expressway). [32] Rental cars are available through a number of companies each operates a shuttle bus between its facility and the terminals. As part of the airport's expansion plan, the airport plans to construct a consolidated rental car facility. Taxis and ride-sharing services both serve the airport. [33] [34]

SEPTA has various bus routes to the airport: Route 37 (serving South Philadelphia and Chester Transportation Center), Route 108 (serving 69th Street Transportation Center and the UPS air hub), and Route 115 (serving Delaware County Community College and Darby Transportation Center). As a benefit to students, local schools including The University of Pennsylvania, Villanova University, Swarthmore College, Haverford College and Saint Joseph's University traditionally operate transportation shuttles to the airport during heavy travel periods such as spring and Thanksgiving breaks.


Dining in the Main Terminal

Miller Brewhouse (Menu) - TEMPORARILY CLOSED

The Miller Brewhouse pays homage to Milwaukee's iconic brewing heritage with delicious salads, soups, carvery sandwiches, burgers, entrees and of course a full bar with great beers on tap.

Northpoint - TEMPORARILY CLOSED

Milwaukee's own Northpoint offers classic burgers, shakes, fries and delicious frozen custard.


The Best Airport Restaurants in the US

Don't take off without grabbing food from these chef-driven locales at airports across the country. From sushi to freshly baked cookies, shrimp cocktail to tortas, here are the restaurants that are worth a sprint to the gate.

Photo By: Juan Carlos Briceno

Photo By: Anthony Morrow of Pulp Detroit

Hartsfield-Jackson Atlanta International Airport: One Flew South

Although this is an airport-only locale, it&rsquos one worth a visit. Consistently rated as a top pick in all of Atlanta, the restaurant&rsquos Japanese-inspired decor will transport you out of the terminal to a place of Zen with intricately crafted cocktails and a menu full of Southern-international finds. Here you can find pork belly sliders, soy-glazed grouper, a full sushi menu and delectable desserts like a Southern banana pudding.

Los Angeles International Airport: Ink Sack

Tom Bradley International Terminal, Great Hall

Well-known LA chef Michael Voltaggio may have closed his other sandwich locations of the same name to focus on his other projects, but LAX commuters can still stop here to grab a creative sandwich to go. Choices like pork butt banh mi or gravlax with pickled onions and everything spread show that this isn't your typical airport sandwich shop.

Chicago O'Hare International Airport: Publican Tavern

If there isn't time to head to Chicago's bustling Fulton Market district to taste the food from the original restaurant, The Publican, and nearby restaurant and butcher shop Publican Quality Meats, this airport locale will do the trick. Taking highlights from both menus, it features the same seasonal, flavor-packed, expertly sourced ingredients as well as signature dishes like the Spicy Pork Rinds and the Farm Chicken.

Dallas/Fort Worth International Airport: Whitetail Bistro

Popular restaurant group Abacus Jaspers has been known on the Texas scene for quite some time with restaurants in and around Dallas. This airport venture brings the best of Texas to the takeoff area, with a bistro twist serving up meals like cornmeal-crusted Texas catfish fish and chips and a grilled cheese with fire-charred tomato jam, smoked cheddar and Swiss cheese.

John F. Kennedy International Airport, New York City: Blue Smoke

Terminal 4, near Gate B34

Union Square Hospitality (Gramercy Tavern, Union Square Café) is known for producing some of New York&rsquos favorite restaurants, so this Southern-inspired barbecue joint is a nice addition to busy JFK airport (you can also find locations in the city, and at the Mets&rsquo Citi Field). Don&rsquot be afraid to get messy with their smoked barbecue wings doused in Alabama white barbecue sauce, or pulled pork piled high with coleslaw and vinegar sauce.

Boston Logan International Airport: Shojo

Consistently rated one of the best places to get ramen in Boston, Shojo brings its beloved Asian gastropub cuisine to the airport for those who can&rsquot make it to &mdash or can&rsquot get enough of &mdash their Chinatown location. This location serves breakfast, including a bacon, egg and cheese bao and egg-puff waffles, along with an all-day congee menu. Sip on Japanese whiskey and chomp on the Shojonator burger, with bacon, kimcheese, pickles, scallions and spicy aioli on a bao bun, or grab to-go items like a bahn mi sandwich with soy-marinated tofu and mushroom aioli.

Austin-Bergstrom International Airport: The Peached Tortilla

East Food Court, Near Gates 7 and 8

It&rsquos hard to visit Austin and not hear about the Peached Tortilla in some capacity between their food trucks, restaurant, bar, catering and event spaces. Building on the taco culture of Austin, this hip restaurant group offers Texas food with an Asian twist. The airport location serves their first foray into breakfast tacos, filled with brisket and eggs or Japanese sweet potato and avocado. Lunch and dinner hit more of their classics, like a bahn mi taco and Korean steak, along with a few rice and noodle bowls.

Seattle-Tacoma International Airport: Skillet

Neighborhood diner go-to (and popular food truck) Skillet has landed at SeaTac airport, bringing its comforting Pacific Northwest cuisine to frequent fliers. Find portable items from the original menu, including the housemade doughnut holes &mdash with powdered sugar or raspberry jam &mdash their kale Caesar salad and breakfast chilaquiles.

San Francisco International Airport: Manufactory Food Hall

International Terminal

When chefs from some of the best restaurants in the Bay Area &mdash Tartine, Cala and Kin Khao &mdash team up to create a food hall in the airport, it's worth checking out. The newest addition to SFO, the food hall features ingredients from the same farmers and purveyors they use in their restaurants. A full-service concept from the folks behind Tartine features sandwiches, salads, soups and their famous baked goods and coffee. Tacos Cala will feature tortas and tacos inspired by their civic center restaurant, and Kamin focuses on Thailand with rice bowls, noodles and grilled meats. The restaurants also have a selection of goods for sale, perfect for those last-minute gifts.

McCarran International Airport, Las Vegas: Metro Pizza

This may not be the fanciest feast, but Metro Pizza has been serving the Vegas area since the early 1980s, and it&rsquos a local favorite. Although the menu is more limited at the airport, travelers can still grab a hand-stretched, freshly made giant pie from pizza makers who&rsquove been at it for generations.

San Diego International Airport: The Prado

Dining at this airport spot may not feel the quite the same as breathing in the fresh air on the patio of the original Prado in Balboa Park, but you can still dive into favorites like the vibrant red-and-gold beet salad and the hearty Kobe cheeseburger before you hop a flight.

Phoenix Sky Harbor International Airport: Christopher's

James Beard Award-winning chef Christopher Gross lends his talents to the Phoenix airport with a version of his former restaurant, Christopher's (in the city, he is now at the helm of Geordie's in the Wrigley Mansion). Although he is known for his exquisite French cooking, he brings a more casual, yet elevated, approach to the airport with a selection of travel-friendly dishes like chicken wings in red wine sauce, margherita pizza and house-smoked salmon. Wine selections are curated by the wine director of Christopher's.

Ronald Reagan Washington National Airport: Good Stuff Eatery

Spike Mendelsohn and family originally opened Good Stuff Eatery on Capitol Hill, as a destination for burgers, fries and handspun shakes (eventually opening additional locations around D.C. and in Chicago and Cairo). The airport menu has breakfast for early risers and a slightly smaller selection of their burgers and shakes but the same local and organic ingredients.

Baltimore-Washington International Thurgood Marshall Airport: Obrycki's

Concourse B between gates B-7 and B-9 Concourse A next to gate A-10

Since 1944 Obrycki's has thrilled Baltimore seafood fans, especially with its crab cakes. Though the last city location closed in 2011, this family-owned business still pours its heart and soul into its two locations in BWI Thurgood Marshall Airport. The crab cakes are still a real draw, made with tons of crab and little filler. A secret spice blend sets them apart from other Baltimore crab cakes. If you like what you taste, you can buy some frozen to travel home with, or just enjoy a second helping at the bar along with the signature Crabby Mary made with Absolut Peppar vodka, the house spice blend around the rim and a crab claw garnish.

Miami International Airport: Spring Chicken

Concourse D, Near Gate D22

Keep the easy-going beach-bite dreams alive on your return from Miami with a fried chicken sandwich from one of the city&rsquos best spots. The same restaurant group behind uber-popular South Florida Southern-scratch cooking restaurant Yardbird brings some of their more casual fare to Spring Chicken, serving up chicken many ways including in the Country Club, with chicken (fried or grilled) Swiss cheese, bacon, tomato, pickles, and ranch (with a choice to add avocado) on a potato bun.

Philadelphia International Airport: Bud and Marilyn’s

Between Terminal B and Terminal C

A Philly stalwart, this Midwestern-style supper club from the well-established restaurant group Safran Turney hospitality has landed at the airport. The PHL location of Bud and Marilyn&rsquos serves some of the restaurant&rsquos most-beloved dishes, along with some grab-and-go selections. Don&rsquot miss the Nashville hot buns filled with hot fried chicken, pickles, pickle brine slaw and a burnt scallion ranch.

Minneapolis-St Paul International Airport: LoLo

Terminal 1, Concourse E

This locally owned and locally operated business (that's what "LoLo" stands for) can be found dishing out creative American food across Minneapolis, including at the airport. Grab a seat by the bar or at a surrounding high-top table to indulge in mixed-berry and Brie crostini drizzled with orange blossom honey or Korean BBQ hanger steak tacos with pickled cucumber, napa slaw and lemongrass aioli. A craft cocktail will help ease any weather delays.

Detroit Metro Airport: Bigalora

Chef Luciano Del Signore has been serving up Italian food in the Detroit area for decades, notably at his fine-dining Italian restaurant Bacco. He started Bigalora, with locations across Michigan, as a more casual concept with a menu full of wood-fired pizzas, pastas and market vegetables. The airport was the natural next step to provide those flying through the Motor City with the same signature wood-fired oven, a full bar and a section to grab and go for those in a hurry.

Dane County Regional Airport, Madison, Wisconsin: Mad Town Gastropub

Chef Tory Miller is the chef to know in Madison, but if you can't make it into Badger country, you can still experience his food at the airport. Cheese curds are a must-try in Wisconsin (as is local Wisconsin beer New Glarus Spotted Cow). The menu is full of regional fare, featuring local bratwurst, Hook's cheddar and plenty of housemade creations. The Tomato Ball Soup is a fun riff on matzo ball soup, with a tomato-based soup and a crispy risotto ball.

Portland International Airport: Blue Star Donuts

Pre-security Main Terminal

People travel far and wide to Oregon for a taste of Blue Star&rsquos doughnuts &mdash they&rsquore some of the most-inventive in the country. If ever there was a reason to get to the airport early, it&rsquos for a horchata-glazed brioche doughnut or a blueberry-basil cake doughnut, available at the stand before the TSA checkpoint, and especially great to dull the pain of a morning flight.

Newark Liberty International Airport: Daily

Seeing a true farm-to-table restaurant in the middle of an airport may be unexpected, but EWR&rsquos Daily is definitely worth a visit. The menu changes daily, as the name suggests, yielding dishes based on the bounty of local and seasonal ingredients available that day. Dishes could include Peking duck lettuce wraps or a grilled broccoli rabe sandwich with pepper jack cheese, chipotle ranch, pickled red onions and cherry peppers. Entrees are often cooked on their wood burning grill.

LaGuardia Airport, New York City: Osteria Fusco

Scott Conant is as beloved for his handmade pastas and other Italian specialties as he is for his insights on Haché. Track down the former at LGA&rsquos Osteria Fusco. Expect a streamlined menu with favorites like burrata-topped arugula salad, rigatoni with Nonna&rsquos Neapolitan meat ragu, and a classic pasta al pomodoro.

Tampa International Airport: Ulele Bar

A favorite on the Tampa waterfront for its native Floridian food has made its way to the airport via a counter-service restaurant. Ingredients from the Gulf Coast, such as oysters and blue crab, are used whenever possible, and even the microbrews are made from local spring water. Many of the dishes pay homage to the native Timucua and Tocobaga Indians, early settlers of Florida. Save room for dessert &mdash the ice cream is made on-site.

Raleigh-Durham International Airport: 42nd Street Oyster Bar and Seafood Grill

A stalwart in the Raleigh dining community, this oyster bar holds a lot of history. And although the downtown Raleigh location has a ton of character, with live music and a storied past, the RDU location still offers up the same fresh seafood, like East Coast oysters, shrimp cocktail and bacon-wrapped scallops. There's plenty of beer and wine on hand to wash it down, and breakfast is served for the early flightgoers.

Indianapolis International Airport: Harry and Izzy's

People flock to the center of Naptown just to grab a taste of the famous St. Elmo Shrimp Cocktail found at St. Elmo Steak House or sister restaurant Harry and Izzy's. Luckily for those just passing through, the sinus-clearing, horseradish-laced cocktail sauce and jumbo shrimp are available gateside, along with some of other favorites, like the Izzy-style New York strip steak (rolled in cracked pepper and sauced with orange brandy butter) and the St. Elmo prime rib sandwich.

Charlotte Douglas International Airport: 1897 Market

Todd English had a hand in creating this gourmet market &ndash a perfect place to kill time while waiting for a delayed flight. It's an experience for the senses, with the smells of a wood-burning pizza oven, the sight of a carving station, the texture of the raw bar and the tastes of Carolina favorites like Dirty Mac and Cheese, and shrimp with local stone-ground grits.

Denver International Airport: Root Down

If visiting the LoHi neighborhood of Denver isn't quite within reach this trip, it's still possible to indulge in one of its best restaurants. Tons of vegetarian, vegan and gluten-free options make up the menu (rare to find at the airport), with choices like a vegetarian shoyu ramen and gluten-free banh mi. Check out the decor &ndash elements like a self-watering green wall, recycled cockpit instruments and 70 recycled lighted globes make this a cool place to hang out while waiting out a delay.

Salt Lake City International Airport: High West Distillery

Pre-security Main Terminal

Park City&rsquos favorite distillery has an airport location with many of the spirits you can find at the original locale. And although you can&rsquot ski up to this version, you can still sip a whisky flight or a handcrafted cocktail made with local spirits, like the smoky Campfire whiskey. Faim? Chow down on saloon bites like sourdough pretzel sticks with whiskey beer cheese or a bison pastrami Reuben with Swiss cheese, jalapeno sauerkraut and house thousand island.

Louisville International Airport: Book and Bourbon Southern Kitchen

Pre-security Main Terminal

Even if traveling the Kentucky Bourbon Trail isn't in the cards, a stop at one of the official spots on it may be possible &mdash right in the airport! In true Louisville style, this restaurant offers up over 85 different types of local bourbons and a chance to learn about the tasting notes and history of each. Southern cuisine like fried green tomato Benedict and crispy buttermilk fried chicken rounds out the menu, and vintage "library cards" offer up bourbon cocktail recipes that can be replicated at home.

Phoenix Sky Harbor International Airport: Four Peaks Brewery

If there isn't time to head to Scottsdale or Tempe to pair this desert-favorite beer brand with pub food, look no further than the airport to get your fix. This airport locale serves up signature brews like the caramel-noted Double Knot and the peach golden ale alongside grub like chicken enchiladas, green-chile pork poutine, and fish and chips made with the brewery's Kilt Lifter beer.

Dulles International Airport, Washington, D.C.: Chef Geoff's

Chef Geoff Tracy has locations across Virginia and Maryland, so it only made sense for him to have an outpost where travelers could experience his food upon landing (or pre-takeoff). The menu is classic American with a twist, with snacks like Caesar fries with Parmesan and Caesar dressing, and honey sriracha cauliflower. Salads, burgers and sandwiches round out the meal, with a smattering of larger entrees like wasabi-crusted salmon or a crispy shrimp rice bowl.

Chicago O'Hare International Airport: Tortas Frontera

Terminal 1, B11, Terminal 3, K4, Terminal 5, M12

Ask any Chicagoan what their first stop is after landing at O'Hare and they're likely to name this Rick Bayless torta shop. For those passing through, it's a worthy detour for breakfast options like an egg-and-chorizo torta or lunch picks like the pepito with braised short rib or the mushroom and goat cheese option. As is typical of Bayless operations, all the meats and produce come from local farms &mdash a fact proudly displayed on the menu.

George Bush Intercontinental Airport: Hugo's Cocina

Chef Hugo Ortega's restaurant Hugo's has been a staple in the Houston area since 2002, and his airport location serves some of the same authentic regional Mexican food on the fly. It's a great place to stop if you can't make it into the heart of the city, letting you sample the James Beard Award-winning chef's cooking with dishes like Tacos de Camarones filled with bacon-wrapped shrimp stuffed with cheese, and Enchiladas de Pollo filled with smoked chicken and smothered with tomatillo sauce.

Chicago Midway International Airport: Arami

Concourse A Food Hall

Chicago's smaller airport overhauled its offerings to better represent the culinary diversity of the city. One of the resulting additions was an outpost of a popular sushi joint located in the West Town neighborhood. Here you'll find freshly rolled sushi &ndash the signature maki and sashimi that the restaurant has become known for. It can all be washed down with a variety of sake, beer or wine.

John Wayne Airport, Orange County, California: Javi's

Terminal C International Gates

Southern California indulges in Mexican food at Javier's, so it was a no-brainer to bring a slightly more casual outpost of the restaurant to the Orange County airport. Sustainable seafood is a priority here and can be found in indulgent dishes like seafood enchiladas with tomatillo sauce. Cozy up in the oversized leather banquettes, enjoying a nice respite before the cramped confines of the airplane.

Sacramento International Airport: Esquire Grill

One of Sacramento&rsquos favorite downtown dining establishments brings a curated menu to the airport for those looking to get a little local Northern California flavor on their way out of town. The flavors skew fresh in dishes like grilled artichoke with a creamy lemon dipping sauce, and grilled salmon with a cherry tomato salsa and seasonal vegetables. The kitchen utilizes as many ingredients as possible from local farms.


Voir la vidéo: PRENDRE LAVION EN FRANÇAIS: vocabulaire de lavion et aéroport. At the airport French vocabulary (Janvier 2022).