Chou mariné

Choisissez des choux adaptés ou selon le contenant dans lequel ils seront placés. Il est très important que le chou soit bien cuit, fort et avec des feuilles qui ont beaucoup de côtes, sinon le sarmale se cassera.

Nettoyez les feuilles du dessus, pas trop, et coupez les tiges. Il est cultivé à travers la colonne vertébrale (je les cultive en forme de croix) pour donner à la saumure la possibilité de pénétrer mieux et plus rapidement dans le chou.

Mettez les grains de maïs et certains des autres ingrédients énumérés au fond du récipient, les ingrédients qui sont coupés en tailles appropriées, les ingrédients qui sont placés entre les rangées de chou.

Préparez la solution d'eau salée (je fais de la saumure tous les dix litres) et ajoutez-la au récipient dans lequel le chou et les autres ingrédients ont été placés. Une fois que la solution a recouvert le chou d'au moins une largeur de paume, mettez un poids d'ingrédients afin qu'ils n'entrent pas en contact avec l'air.

A 2-3 jours (les 2 premières semaines) le jus de chou est broyé (aéré) pour rester clair et empêcher la saumure de se déposer au fond du récipient.

La photo finale sera présentée lorsque je ferai la farce. : RÉ


La première étape consiste à préparer le tonneau dans lequel nous mettrons le chou. Il doit être très bien désinfecté, rincé et séché dans un endroit frais.

Après que le fût a très bien séché, placez les branches de thym et d'aneth, les branches de thym en double quantité pour parfumer au mieux le chou.

Les grains de maïs aideront à la fermentation, ils peuvent donc être placés sur des brindilles de thym et d'aneth, ainsi que des coings et des pommes qui donneront une belle couleur.

Les morceaux de raifort sont nettoyés puis ajoutés aux autres ingrédients dans le fût, afin de préserver le chou et de le garder ferme.

Le chou est placé dans le tonneau, rang par rang, la face évidée vers le haut. Les conseils des anciens recommandent de le laisser ainsi pendant 24 heures.

La prochaine étape, très importante, est liée à la saumure. A 10 litres d'eau, ajoutez 400g de gros sel. L'eau doit être tiède.

Le mélange d'eau et de sel est versé dans le baril, en veillant à ce que tous les morceaux de chou soient bien couverts.

Les choux doivent être très bien pressés, il est donc conseillé d'ajouter des planches sur le chou et une pierre lourde et bien lavée sur les planches.

Après quelques jours, vous pouvez ajouter plus de morceaux de chou dans le tonneau, car les premiers seront laissés.


CHOU MARINÉ & # 8211 TOP 5 des délicieuses recettes!

1. Coupez le chou en pailles, râpez la carotte à l'aide d'une grande râpe.

2. Ajouter le sel et le sucre, mélanger légèrement les légumes.

3. Lorsque la carotte est uniformément répartie dans le chou, goûtez le mélange, le goût doit être tel que vous aimez manger cette salade en ce moment.

4. Remplissez le bocal de chou, mais laissez peu de place au jus pour se former. Couvrez le pot avec un couvercle et laissez-le à température ambiante pendant 2 jours. Si la température de l'air est plus froide, cela prendra encore 1 à 2 jours. Quand le chou devient transparent et flotte dans son propre jus, et que le goût est agréablement acide, alors c'est PRÊT !

5. Couvrez les bocaux avec des couvercles et conservez-les au réfrigérateur. Le jus de chou va progressivement revenir.

3. CHOU À LA GÉORGIENNE

INGRÉDIENT:

Vinaigre de vin (rouge) & # 8211 2 c.

Graines de coriandre & # 8211 1 cuillère à soupe

Poivre noir & # 8211 10 pièces

MÉTHODE DE PRÉPARATION :

1. Coupez le chou en 6-8 morceaux. Épluchez une courge, râpez-la et coupez-la.

2. Stérilisez le pot de 3 l et mettez le chou et les betteraves en couches.

3. Dans un bol faire bouillir 1l d'eau, ajouter le sel, le sucre, le vinaigre, la coriandre, le poivre et les clous de girofle. Porter le liquide à ébullition et verser chaud sur le chou.

4. Laissez le pot de chou à température ambiante pendant 5 jours.

5. Fermez le pot avec un couvercle et conservez-le dans un endroit frais et sombre ou au réfrigérateur.

Qui aime le goût épicé peut ajouter 1-2 piments forts coupés en deux.

3. SALADE D'HIVER À LA CORÉE

INGRÉDIENT:

Poivre noir moulu & # 8211 2 cuillères à café

Poivron rouge moulu & # 8211 1,5 cuillères à café

Coriandre moulue & # 8211 4 cuillères à café

Basilic séché, gingembre, feuilles de laurier, curcuma, cardamome & # 8211 facultatif

MÉTHODE DE PRÉPARATION :

1. Coupez le chou en pailles, râpez la carotte à l'aide d'une grande râpe, coupez l'oignon en demi-rondelles.

2. Mettez tous les légumes dans un grand bol, pressez l'ail ici, ajoutez le sel, le sucre, versez l'huile et le vinaigre, ajoutez les épices. Mélangez les légumes avec vos mains en faisant attention de ne pas les écraser trop fort.

2. Mettez la salade dans des bocaux propres et secs, couvrez avec des couvercles et laissez reposer à température ambiante pendant 1 jour. Mettez ensuite au réfrigérateur.

2. CHOU MARINÉ À LA BETTERAVEROUGE

INGRÉDIENT:

Racine de raifort, légumes verts, poivrons & # 8211 au goût

Pour la saumure :

MÉTHODE DE PRÉPARATION :

1. Épluchez les betteraves et coupez-les en tranches de 0,5 cm d'épaisseur.

2. Coupez le chou en 8 morceaux, hachez l'ail et le céleri.

3. Disposez les betteraves, le chou, l'ail et le céleri dans les entrées, puis répétez les couches jusqu'à ce que le bol soit plein.

4. Préparez la saumure : faites bouillir l'eau, ajoutez du sel et du sucre. Versez de la saumure chaude sur le chou.

5. CHOU ÉPICÉ & MÉTHODE RAPIDE # 8211

Ingrédient:

pour la marinade (1l d'eau)

Poivre noir & # 8211 10 pièces

Feuilles de laurier & # 8211 4 pièces

MÉTHODE DE PRÉPARATION :

1. Coupez le chou en paille, râpez la carotte à l'aide d'une grande râpe, coupez l'ail.

2. Mettez le sel, le sucre, les clous de girofle et le laurier dans un litre d'eau. Faire bouillir pendant 10 minutes. Ajouter l'huile et le vinaigre.

3. Versez la marinade chaude sur le chou. Mettez un poids dessus et laissez-le reposer jusqu'à ce qu'il refroidisse complètement.


Chou en bocal d'un jour & #8211 une recette tout simplement incroyable !

Équipe Bucătarul.eu vous propose une recette très simple et rapide de choucroute à la carotte, à déguster le lendemain. Le chou est absolument délicieux, très parfumé et croquant et se mange instantanément. Préparez plusieurs pots de chou et servez-le avec de l'huile et de l'oignon comme collation séparée ou avec des pommes de terre, des haricots ou de la viande.

INGRÉDIENTS

-1 cuillère à soupe avec une pincée de sel

-1 cuillère à soupe de sucre ou de miel

MÉTHODE DE PRÉPARATION

1. Coupez le chou et passez la carotte dans une grande râpe ou coupez-la en lanières.

2. Vous pouvez mettre le chou et la carotte en couches ou vous pouvez les mélanger. Mettre les légumes hachés dans un bocal de 3 l ou 1 l, s'ils sont peu nombreux et bien les presser.

3. Versez l'eau bouillie dans le bocal et attendez qu'elle soit absorbée par les légumes, puis versez un peu plus d'eau.

4. Une fois que toute l'eau a été absorbée, placez une cuillère à soupe de sel et une cuillère à soupe de miel (sucre) sur le dessus.

5. Mettez le pot dans un bol profond, car le chou laissera beaucoup de jus.

6. Au bout d'une journée, la choucroute sera prête. Mettez une portion sur une assiette, ajoutez l'oignon haché et l'huile et dégustez.


Ingrédients chou mariné

(pour un fût de 30 litres)

  • 10-11 choux de taille moyenne (je n'en ai jamais eu plus, mais j'en ai eu moins au volume de 30 litres, comme 8-9)
  • 15-18 grammes de gros sel, jamais, spécial pour les cornichons / chaque litre de volume du récipient, soit minimum 450 grammes, maximum 540 grammes de sel pour nos 30 litres (demandez du sel pour les cornichons en magasin, c'est un produit de saison qui ne peut être acheté que pendant cette période)
  • bâtonnets de thym séché et d'aneth
  • 2-3 feuilles de laurier séchées
  • 2-3 fils de raifort (en notant que le raifort a la qualité de garder les cornichons croustillants, si vous voulez que le chou ramollisse bien, abandonnez-le)
  • facultatif : coing, une poignée de grains de maïs, pommes (je n'en ai jamais utilisé, ma belle-mère utilise du maïs qui aide à une fermentation plus rapide et donne aussi une couleur jaune)
  • facultatif : un petit chou rouge ou une betterave rouge, si vous voulez une choucroute rose, comme celle de la photo ci-dessus

Comment préparer la choucroute en tonneau et quelques astuces :

1. Choisissez des choux blancs épais. Idéalement, vous devriez choisir une variété avec une feuille fine et des côtes fines, ce qui est beaucoup mieux pour le sarmale. Les meilleures variétés de chou mariné seraient : le chou "De Buzău" et le chou "Măgura", car ils ont des feuilles fines et des côtes légèrement saillantes.

2. Nettoyez les verts des feuilles de surface mais aussi des verts. Pour le marinage, le chou doit être blanc et compact. Faites pousser le dos du chou en croix puis évidez-le bien avec un couteau bien aiguisé. Le trou résultant sera rempli de sel, qui ayant la propriété d'extraire l'eau des substances avec lesquelles il entre en contact (il est hygroscopique) aidera à ramollir le chou. Laissez reposer le chou quelques bonnes heures, voire une nuit, avec le trou de la colonne vertébrale vers le haut, il sera beaucoup plus facile de le disposer dans le fût.

3. Le tonneau dans lequel nous mettrons le chou doit être très propre, ébouillanté à l'eau bouillante puis bien séché. Il est essentiel de le faire pour empêcher le développement de bactéries et de champignons indésirables.

4. Mon baril n'avait pas de gobelet, je suppose qu'il y en a peu qui ont un tel contenant à la maison. Le baril est une sorte de "robinet" placé au fond du baril, à travers lequel on peut en drainer tout le liquide. Pendant le marinage, nous devrons remuer (remuer) le jus de chou. Le sel, qui a tendance à se déposer au fond du bol, sera ainsi réparti uniformément dans le jus de chou. Si nous avions ce tonneau, ce serait très simple, nous vidions simplement le tonneau de liquide, le ramassions dans un autre récipient et ajoutions à nouveau le jus, une opération qui doit être effectuée plusieurs fois pendant le processus de fermentation (décapage).

Sans la coupelle, on placera un tuyau très propre dans le canon dès le début, qui doit atteindre le fond. Nous veillons à éliminer la possibilité qu'il se bouche. En soufflant dans ce tuyau, nous allons secouer le jus du baril. En même temps, si lors du décapage la filière (jus de chou) augmente trop de volume, on peut en retirer par le tuyau.

5. Disposez joliment le chou dans le tonneau, le plus encombré possible, en formant des couches. Entre ces couches, nous diviserons les bâtons de thym, l'aneth, les feuilles de laurier, le raifort et les facultatifs (si nous les mettons). Il est possible que le chou ne rentre pas dans le fût dès le début, on le garde dans un endroit frais (garde-manger) et en quelques jours on peut le terminer, une fois le chou ramolli, mais de toute façon, le sel dans le trou aide beaucoup.

6. J'ai obtenu environ 15-17 litres d'eau dans un baril de 30 litres, selon la façon dont j'ai pu placer les choux comme le tetris. Dans cette eau nous allons dissoudre, en remuant beaucoup, tout le sel qui ne rentrait pas dans les tiges creuses des choux. Versez la saumure sur le chou, dans le tonneau et placez dessus une presse (une planche) sur laquelle on mettra un poids, afin que le chou soit bien immergé dans le liquide. Si tous les choux n'allaient pas dès le début, ils s'adapteront après 2-3 jours.

Dans la liste des ingrédients j'ai laissé une tolérance assez élevée à la quantité de sel, cela dépend du degré de salé que vous aimez mais aussi de l'endroit où vous stockerez le tonneau, si vous le gardez sur le balcon, où il fait très, très froid , il vaut mieux que la filière soit plus salée, une concentration plus élevée de sel aidera à ne pas geler le chou en hiver.

7. Tous les 2-3 jours, le jus doit être pritocisé (oxygéné). Nous soufflerons fort dans le tuyau pour que la matrice tremble et bouillonne. Nous allons répéter cette opération jusqu'à ce que le chou soit complètement mariné. Il est préférable de le conserver dans un garde-manger ou une cave, où la température est d'environ 10 à 12 degrés Celsius. Si la soi-disant "fleur" se forme à la surface du liquide dans le baril (en fait, il y a des champignons qui parasitent notre chou), elle doit être soigneusement enlevée et la presse et le poids avec lequel on presse le chou dans le liquide doit être très bien lavé validité de la préparation.

Chou mariné en feuilles, en bocal

Comme je vous l'ai déjà dit, ces dernières années je préfère la façon de mariner le chou en feuilles, en bocal. Ils prennent ainsi beaucoup moins de place. En cliquant sur l'image ci-dessous, vous accédez à la recette pas à pas de la choucroute en bocal.

Choucroute allemande

Comme la résonance du nom vous l'a déjà fait comprendre, la choucroute est une spécialité allemande composée de chou fermenté (mariné). La spécificité de ce type de choucroute est que très peu d'ingrédients sont utilisés. Habituellement, seuls du chou blanc haché et du sel sont ajoutés, rarement des graines de cumin et des grains de poivre noir. La fermentation a lieu dans son propre jus, sans ajout d'eau.

Pour cela, le chou finement haché se mélange bien avec du gros sel et éventuellement avec du poivre et du cumin. Le sel ayant la propriété d'extraire l'eau des substances avec lesquelles il entre en contact, le chou va vite ramollir. Le chou trempé, avec le jus qu'il laisse, est placé dans des récipients, allant des pots aux grands tonneaux et bien pressé. Souvent, le chou est en fait piétiné, comme le montre l'image ci-dessous.

Des presses sont placées sur le chou dans les barils / conteneurs sur lesquels sont placés des poids. En peu de temps, le chou se couvre de son propre liquide. Le chou mûrira lentement, à des températures inférieures à 15 degrés Celsius. Son goût sera très prononcé et apprécié par les Allemands et les peuples qui ont repris ce procédé de décapage dans leur propre jus. Les Polonais apprécient beaucoup la choucroute de cette manière et l'utilisent dans de nombreux plats spécifiques. Plus à l'est, en Ukraine et en Biélorussie, le chou aigre haché est préparé à peu près de la même manière, sauf que des carottes râpées sont ajoutées. De même, sur le territoire de la France, en Alsace, anciennement sous influence allemande pendant longtemps, on retrouve la préparation quasi identique appelée « choucrute ».

Kimchi coréen

Le kimchi est une garniture spécifiquement coréenne de légumes fermentés, à base de chou. Honnêtement, c'est du chou chinois Brassica rapa, mais ça reste de la choucroute. Contrairement aux spécialités européennes de choucroute, qui sont beaucoup plus simples et dont les recettes sont très claires, il existe des centaines de façons de préparer le kimchi. Les ingrédients de base de ces spécialités sont, comme je l'ai dit, le chou, le radis, les oignons verts et l'ail.

Ingrédient Kimchi :

donne environ 3,6 kg de Kimchi

  • 3 & # 8211 4 choux chinois
  • 1/2 tasse de sel non salé
  • 2 tasses d'eau
  • 2 cuillères à soupe de farine de riz
  • 2 cuillères à soupe de sucre roux
  • 2 tasses de radis hachés
  • 1 tasse de carottes hachées
  • 7-8 oignons verts hachés
  • 1 tasse de feuilles de ciboulette asiatique hachées (buchu), en l'absence elle est remplacée par 3 oignons verts hachés
  • facultatif, 1 tasse d'herbe appelée goutte d'eau
  • 24 gousses d'ail écrasées
  • 2 cuillères à soupe de gingembre fraîchement râpé
  • 1 oignon moyen, râpé
  • ½ tasse de sauce de poisson
  • ¼ tasse de pâte de crevettes fermentées (saeujeot) avec marinade salée, hachée
  • 2 tasses de flocons de piment fort (gochugaru)

1. Coupez le chou chinois en quartiers et saupoudrez de sel parmi les feuilles. Placer dans un bol et laisser reposer 2 heures en les retournant de temps en temps dans l'eau salée qui restera au fond du bol.

2. Au bout de 2 heures, rincez bien le chou sous l'eau froide courante et laissez-le égoutter.

3. Pendant que le chou repose, préparez le reste des ingrédients. Mélanger l'eau, la farine de riz et la cassonade dans une casserole. Mettez sur le feu et laissez mijoter en remuant constamment pendant environ 10 minutes. Une fois refroidi, mettez cette "bouillie" dans un bol. Ajouter la sauce de poisson, l'ail, le gingembre, l'oignon, les crevettes salées fermentées et les flocons de piment fort. Bien mélanger avec une cuillère en bois jusqu'à ce que le mélange se transforme en pâte.

4. Ajouter le radis, la carotte et l'oignon vert ainsi que la ciboulette asiatique. Sinon, quelques oignons verts supplémentaires. Bien mélanger.

5. Dépliez les feuilles de quartier de chou en éventail. Étaler la pâte préalablement préparée sur chaque feuille. Rouler et envelopper hermétiquement, puis placer dans un bocal. À température ambiante, le kinchi commencera à fermenter en 2-3 jours. Bien presser avec une cuillère en bois pour libérer les bulles d'air qui ont tendance à se former. Une fois la fermentation commencée, conservez le kinchi au réfrigérateur et utilisez-le au besoin. La conservation au réfrigérateur ralentira la fermentation, mais avec le temps, le kimchi deviendra de plus en plus acide.

La source de la recette est maangchi.com et non, je n'ai pas encore essayé la recette. En outre, cela semble être un défi d'obtenir tous les ingrédients. J'avoue cependant que depuis qu'on parle de plus en plus de kimchi dans les cercles gourmands, ma curiosité grandit et j'ai très envie de l'essayer. Si vous parvenez à obtenir les ingrédients avant moi, vous trouverez ci-dessous une vidéo (également de maangchi.com) qui rendra tout beaucoup plus facile à regarder et à mettre en pratique.

Le chou mariné de différentes manières est fabriqué par les Chinois, les Japonais et les Philippins. Dans une large mesure, les processus sont plus ou moins similaires à ceux décrits ci-dessus, différant par les saveurs ajoutées. A peu près pareil aujourd'hui pour la choucroute, si vous connaissez d'autres spécialités à base de chou fermenté j'ai hâte de vous en faire part par le biais de commentaires.


La meilleure recette de choucroute : elle contient peu de calories et beaucoup de vitamines

Le chou mariné aide le système immunitaire à combattre les infections et regorge de bactéries bénéfiques pour la digestion et développe une flore saine dans le tractus intestinal encore plus qu'un yaourt. C'est pourquoi il mérite pleinement sa réputation de remède contre les maux de ventre.

Le chou mariné est l'un des délices que, en automne, les femmes au foyer commencent à préparer. Le chou mariné est utile en hiver, et pas seulement pour le sarmale, mais également dans d'autres préparations culinaires.

Recette de chou mariné :

Les verts sont choisis en fonction de la finesse des feuilles, qui ne doivent pas être beaucoup plus grosses qu'un palmier. Ensuite, ils doivent être lavés et évidés, et mettre une cuillerée de sel à la place. Placez ensuite les choux dans le tonneau : une rangée de choux, une rangée de gros sel.

Une fois le baril rempli, ajoutez du raifort, des bâtonnets d'aneth séchés, des feuilles de laurier, un coing ou des grains de maïs, qui colorent le jus, le poivre et le thym.

Une fois l'opération de mise en barrique terminée, celle-ci est couverte et laissée sans eau pendant 3 jours, afin de décanter.

Ensuite, versez de l'eau fraîche et hachez une fois tous les 3 jours jusqu'à ce qu'elle soit aigre. Pour que les choux soient toujours trempés dans de la saumure, des presses sont placées au-dessus desquelles une pierre est placée.

Le chou mariné a peu de calories et beaucoup de vitamines

Les cornichons sont faibles en calories et riches en minéraux et vitamines, en particulier la vitamine C. Le chou mariné a la teneur la plus élevée en vitamine C, 100 g couvrant un quart des besoins quotidiens d'un adulte. Les cornichons qui ne sont pas cuits, mais seulement légèrement ébouillantés, gardent les vitamines presque intactes, ils sont donc indiqués cette saison.

Les nutritionnistes recommandent aux personnes en bonne santé de manger des cornichons le soir, car ils étanchent leur appétit. Cependant, il faut tenir compte du fait qu'ils favorisent la rétention d'eau dans le corps. Cela peut être évité en lavant les cornichons avant qu'ils ne soient consommés, pour éliminer l'excès de sel.

SUR PRO TV PLUS PUTE & # 538I VOIR PARTAGER & IcircN PIECES :

En activant et en utilisant la plateforme de commentaires, vous acceptez que vos données personnelles soient traitées par PRO TV S.R.L. et les sociétés Facebook conformément à la politique de confidentialité de PRO TV, respectivement la politique d'utilisation des données de Facebook.

En appuyant sur le bouton ci-dessous, vous acceptez les TERMES ET CONDITIONS de la PLATEFORME DE COMMENTAIRES.


Les habitants perpétuent la tradition

Les coutumes populaires, même celles d'avoir des cornichons pendant l'hiver, dans certaines régions du pays sont encore préservées. Certains d'entre eux ont plusieurs générations. C'est également le cas des habitants de Mirișăuți. La nouvelle leur est parvenue pour leurs recettes secrètes, notamment en ce qui concerne la choucroute. Il semble que la choucroute fabriquée par les habitants de Milișăuți soit devenue connue dans tout le pays. Seulement, il y a un secret bien gardé, jusqu'à présent, par les habitants.

Selon eux, la localité de Bucovine a une tradition de sept générations dans la production de choucroute, mais aussi de chou frais, étant les plus grands producteurs d'oignons et de choux de la région. Selon les données, plus de 500 tonnes de cornichons sont produites ici chaque année, ce qui peut être considéré comme un record à prendre en compte.


Choucroute hachée

Les légumes fermentés naturellement sont une excellente source de vitamines, de minéraux et surtout de probiotiques. Ces bactéries sont directement responsables de la santé de la digestion, aidant à optimiser la flore intestinale, mais elles ont également des effets positifs sur l'immunité de l'organisme. Il est bon de manger quotidiennement des légumes marinés : concombres, gogonele, choux, la seule condition est d'être mariné dans du sel, pas dans du vinaigre ! Grâce au processus de fermentation, ces légumes deviennent plus digestes, leur teneur en glucides diminue et leur teneur en nutriments augmente.

Le chou mariné est un aliment très précieux pour la santé, pourtant il est si bon marché et si pratique. La choucroute la plus adaptée est, bien entendu, l'automne, dense et croquante.

Par manque de place, je cueille le chou uniquement en version hachée. Il est merveilleux pour les salades, mais aussi pour la version durcie au four, comme "support" pour un canard gras.

La recette de base contient généralement du chou et du sel. La plupart du temps, on y ajoute des carottes, et j'aime bien y mettre des graines d'ail et de coriandre (un petit secret de ma mère). Le chou ressort parfumé et croquant. Je vous conseille de profiter de cette période, les marchés regorgent désormais de choux. Si vous n'avez pas de cave, trouvez de la place au réfrigérateur pour au moins 2-3 pots, vous ne le regretterez pas.

Parmi les quantités ci-dessous, j'ai obtenu 3 pots, deux petits et un plus grand.

  • 4 kg de chou
  • 50-60 g (2-3 cuillères à soupe) de sel une fois
  • 1 carotte
  • 1 tête d'ail
  • 1 cuillère à soupe de baies de coriandre (si vous n'aimez pas son arôme, n'en mettez pas)

Épluchez une courge, râpez-la et coupez-la en fines lamelles. Râper la carotte, moudre l'ail, moudre un peu les graines de coriandre dans un mortier, de quoi la casser, pour en libérer la saveur.

Mélanger le tout dans un grand bol, saler et bien frotter entre les mains jusqu'à ce que le chou laisse du jus. Placez une assiette sur le chou, sur laquelle est placé un poids (par exemple, un grand bocal rempli d'eau). Laisser fermenter à température ambiante pendant quelques jours.

Plusieurs fois par jour, vous devrez retirer le poids et piquer le chou d'un endroit à l'autre au fond du plat avec un long couteau ou un bâton à brochette. Vous le déplacez légèrement dans toutes les directions et vous verrez que des bulles remontent à la surface. Ce procédé est nécessaire pour ventiler la composition et libérer les gaz de fermentation.

Au bout de quelques jours, selon la température ambiante, le jus ne bouillonnera plus, il s'éclaircira et le chou brunira. Il est préférable de goûter et de s'en rendre compte immédiatement lorsqu'il est mariné. Ensuite, mettez-le dans des bocaux propres, en le pressant bien, et lorsque vous remplissez le bocal, versez un peu de jus par dessus. Le chou mariné de cette manière est conservé au frais et à l'obscurité (réfrigérateur, cave).

Pour une salade simple, mettez la choucroute dans un bol, ajoutez l'oignon émincé et l'huile d'olive. Le poivre noir moulu est également le bienvenu dans cette combinaison.


Comment mettre la choucroute dans le tonneau. Découvrez les précieux secrets de Radu Anton Roman - Comment mettre les choux dans le tonneau

* Épluchez le chou des premières feuilles et creusez dans la zone de la colonne vertébrale, puis farcissez-le bien dans le tonneau en bois, avec le trou vers le haut.
* Mettez du sel sur chaque chou, et dans le tonneau, parmi eux se trouvent du raifort, de l'aneth, du maïs, du thym, du poivre et des tranches de coing dur. Ajoutez une autre couche de chou et continuez la procédure jusqu'à ce que le baril soit plein.
* Une tresse de brindilles d'aneth est réalisée à côté du bouchon, afin de ne pas l'obstruer, afin que le chou puisse être tiré. (Retirer et reverser plusieurs fois de suite le jus du fût de chou aigre, pour dissoudre le sel déposé au fond).
* La dernière couche est du sel, pas du chou. Ajustez ensuite le couvercle et appuyez avec une dalle de carrelage pour laisser le chou s'abreuver plus rapidement. Recouvrez le canon d'un chiffon propre et laissez-le ainsi pendant un jour et une nuit, sans marcher dessus.
* Si après cet intervalle le chou n'a pas laissé assez d'eau pour le couvrir, ajoutez de l'eau bouillie et refroidie, assez pour couvrir la composition.


Le chou peut être mangé à la fois cru ou cuit, et mariné, étant l'un des aliments indispensables de la cuisine roumaine.

Les propriétés de ce légume sont conservées après sa fermentation, de sorte que la composition de la choucroute se retrouve dans une partie des vitamines et antioxydants présents dans le chou frais, mais aussi des oligo-éléments, minéraux, ferments et enzymes dus au processus de fermentation.

Le chou, aussi bien cru que mariné, est riche en vitamines, notamment en provitamine A, vitamines C et E, mais aussi en fibres, éléments qui assurent la santé cellulaire. Les vitamines B1, B2, B3, B5, B6, B9 sont également très bien représentées.

Les fibres sont composées majoritairement de cellulose, et la gamme des minéraux est constituée de calcium, magnésium, fer, mais aussi d'oligo-éléments comme l'iode, le cuivre, le manganèse, le soufre.


Vidéo: King Chou Marine (Novembre 2021).