Dernières recettes

L'ancien PDG de McDonald's rejoint une start-up végétalienne

L'ancien PDG de McDonald's rejoint une start-up végétalienne

Don Thompson, l'ancien PDG évincé de McDonald's, a rejoint le conseil d'administration de Beyond Meat, une entreprise végétalienne de « burgers »

Des Big Mac à la viande simulée, Don Thompson a fait tout un changement.

Début 2015, McDonald's a décidé de se donner un nouveau départ après plus d'un an de chute des bénéfices en se dotant d'un nouveau PDG. Depuis lors, les Golden Arches ont amélioré les menus avec des hamburgers «artisanaux» personnalisables et ont enthousiasmé les fans de restauration rapide avec un petit-déjeuner toute la journée.Mais qu'en est-il PDG évincé, Don Thompson? Apparemment, sa carrière a pris un tournant, car l'ancien grand patron de la restauration rapide a rejoint le conseil d'administration de Beyond Meat, une startup de hamburgers végétaliens.

Bien que Thompson n'ait été PDG de McDonald's que pendant trois ans, il avait travaillé dans l'entreprise pendant 25 ans et apportera désormais son expertise à Beyond Meat, la même entreprise dont les fondateurs et les clients ne mettent probablement pas les pieds dans un McDonald's. Lorsque Thompson est parti, il avait signé une clause de non-concurrence, mais il s'avère que McDonald's ne considère pas la concurrence des hamburgers végétaliens, selon Associated Press.

Au-delà de la viande n'est que l'une des nombreuses entreprises populaires de « fausse viande », spécialisée dans l'obtention de protéines végétales au goût de viande, attirant à la fois les carnivores et les végétaliens convaincus.

"Nous sommes impatients de travailler avec Don pour proposer nos viandes à base de plantes aux consommateurs ici aux États-Unis et à l'étranger", a déclaré le fondateur et PDG de Beyond Meat, Ethan Brown, dans un communiqué.


Fondation par Richard et Maurice McDonald Modifier

La famille McDonald a déménagé de Manchester, New Hampshire à Hollywood, Californie à la fin des années 1930, où les frères Richard et Maurice McDonald ("Dick" et "Mac") ont commencé à travailler comme déménageurs et bricoleurs dans les studios Motion-Picture. [1] En 1937, leur père Patrick McDonald a ouvert « The Airdrome », un stand de restauration, sur Huntington Drive (Route 66) près de l'aéroport de Monrovia dans la ville de Monrovia, dans le comté de Los Angeles, en Californie [2]

En octobre 1948, après que les frères McDonald se soient rendu compte que la plupart de leurs bénéfices provenaient de la vente de hamburgers, ils ont fermé leur carhop drive-in à succès pour établir un système rationalisé avec un menu simple composé uniquement de hamburgers, cheeseburgers, chips de pomme de terre, café, boissons gazeuses et tarte aux pommes. [3]

En avril 1952, les frères ont décidé qu'ils avaient besoin d'un bâtiment entièrement nouveau afin d'atteindre deux objectifs : de nouvelles améliorations de l'efficacité et une apparence plus accrocheuse. Ils ont recueilli des recommandations pour un architecte et en ont interrogé au moins quatre, choisissant finalement Stanley Clark Meston, un architecte exerçant dans la ville voisine de Fontana. [1] Les frères et Meston ont travaillé en étroite collaboration dans la conception de leur nouveau bâtiment. Ils ont obtenu les gains d'efficacité supplémentaires dont ils avaient besoin, entre autres, en dessinant les mesures réelles de chaque pièce d'équipement à la craie sur un court de tennis derrière la maison McDonald (avec l'assistant de Meston, Charles Fish). [4] La conception du nouveau restaurant a atteint un haut niveau de notoriété grâce aux surfaces brillantes de carreaux de céramique rouge et blanc, d'acier inoxydable, de tôle aux couleurs vives et de verre pulsant des néons rouges, blancs, jaunes et verts et deux jaunes de 25 pieds des arcs en tôle garnis de néon, appelés « arcs d'or » dès la conception. Un troisième panneau d'arc plus petit au bord de la route accueillait un personnage grassouillet dans une toque de chef, connu sous le nom de Speedee, marchant sur le dessus, garni de néon animé. D'autres techniques de marketing ont été mises en œuvre pour faire passer McDonald's d'un restaurant assis à une chaîne de restauration rapide. Ils ont utilisé des choses comme éteindre le chauffage pour empêcher les gens de vouloir rester si longtemps, des sièges fixes et inclinés afin que le client s'assoie sur leur nourriture, ce qui les encourage à manger plus rapidement, en écartant les sièges, ce qui est moins un endroit sociable pour dîner et donner à leurs clients des gobelets en forme de cône de marque les forçant à tenir leur boisson tout en mangeant, ce qui accélérerait le processus de consommation. [1]

À la fin de 1953, avec seulement un rendu du design de Meston en main, les frères ont commencé à chercher des franchisés. [1] Leur premier franchisé était Neil Fox, un distributeur de General Petroleum Corporation. Le stand de Fox, le premier avec le design des arches dorées de Meston, a ouvert ses portes en mai 1953 sur Central Avenue et Indian School Road à Phoenix, Arizona. Leur deuxième franchisé était l'équipe du beau-frère de Fox, Roger Williams et Burdette "Bud" Landon, qui travaillaient tous deux pour General Petroleum. Williams et Landon ont ouvert leur stand le 18 août 1953 au 10207 Lakewood Boulevard à Downey, en Californie. Le stand Downey a la particularité d'être le plus ancien restaurant McDonald's encore en vie. [5]

Ray Kroc rejoint l'entreprise et étend son activité de franchise Modifier

En 1954, Ray Kroc, un vendeur de machines à milkshake Multimixer de marque Prince Castle, a appris que les frères McDonald utilisaient huit de ses machines dans leur restaurant de San Bernardino. Sa curiosité fut piquée et il alla faire un tour au restaurant. Il a été rejoint par un bon ami Charles Lewis qui avait suggéré à Kroc plusieurs améliorations à la recette du burger de McDonald's. À ce stade, les frères McDonald avaient six franchises en activité. [6]

Croyant que la formule McDonald's était un billet pour le succès, Kroc a suggéré qu'ils franchisent leurs restaurants dans tout le pays. Les frères étaient toutefois sceptiques quant au succès de l'approche en libre-service dans des climats plus froids et plus pluvieux. [1] Kroc a proposé de prendre la responsabilité principale de la mise en place des nouvelles franchises ailleurs. Il est rentré chez lui à l'extérieur de Chicago avec le droit d'ouvrir des restaurants McDonald's dans tout le pays, à l'exception d'une poignée de territoires en Californie et en Arizona déjà agréés par les frères McDonald. Les frères devaient recevoir un demi pour cent des ventes brutes. [1]

Modèle de Sonneborn et passage à l'immobilier Modifier

En 1956, Ray Kroc a rencontré Harry J. Sonneborn, ancien vice-président des finances de Tastee-Freez, qui a proposé une idée pour accélérer la croissance et la qualité d'investissement de l'opération McDonald's prévue de Kroc : posséder l'immobilier sur lequel les futures franchises seraient construites. Kroc a embauché Sonneborn et son plan a été exécuté en formant une société distincte appelée Franchise Realty Corp. qui a été uniquement conçu pour détenir les biens immobiliers de McDonald's. La nouvelle société a signé des baux et contracté des hypothèques pour les terrains et les bâtiments, répercutant à son tour ces coûts sur le franchisé avec une majoration de 20 à 40 % et un dépôt initial réduit de 950 $. [7] [8] Le " modèle Sonneborn " de propriété immobilière au sein de la franchise persiste à ce jour, étant peut-être la décision financière la plus importante dans l'histoire de l'entreprise. Les avoirs immobiliers actuels de McDonald's représentent 37,7 milliards de dollars sur son bilan, environ 99% des actifs de l'entreprise et 35% de ses revenus bruts annuels. [9]


Fondation par Richard et Maurice McDonald Modifier

La famille McDonald a déménagé de Manchester, New Hampshire à Hollywood, Californie à la fin des années 1930, où les frères Richard et Maurice McDonald ("Dick" et "Mac") ont commencé à travailler comme déménageurs et bricoleurs dans les studios Motion-Picture. [1] En 1937, leur père Patrick McDonald a ouvert « The Airdrome », un stand de restauration, sur Huntington Drive (Route 66) près de l'aéroport de Monrovia dans la ville de Monrovia, dans le comté de Los Angeles, en Californie [2]

En octobre 1948, après que les frères McDonald se soient rendu compte que la plupart de leurs bénéfices provenaient de la vente de hamburgers, ils ont fermé leur carhop drive-in à succès pour établir un système rationalisé avec un menu simple composé uniquement de hamburgers, cheeseburgers, chips de pomme de terre, café, boissons gazeuses et tarte aux pommes. [3]

En avril 1952, les frères ont décidé qu'ils avaient besoin d'un bâtiment entièrement nouveau afin d'atteindre deux objectifs : de nouvelles améliorations de l'efficacité et une apparence plus accrocheuse. Ils ont recueilli des recommandations pour un architecte et en ont interrogé au moins quatre, choisissant finalement Stanley Clark Meston, un architecte exerçant dans la ville voisine de Fontana. [1] Les frères et Meston ont travaillé en étroite collaboration dans la conception de leur nouveau bâtiment. Ils ont obtenu les gains d'efficacité supplémentaires dont ils avaient besoin, entre autres, en dessinant les mesures réelles de chaque pièce d'équipement à la craie sur un court de tennis derrière la maison McDonald (avec l'assistant de Meston, Charles Fish). [4] La conception du nouveau restaurant a atteint un haut niveau de notoriété grâce aux surfaces brillantes de carreaux de céramique rouge et blanc, d'acier inoxydable, de tôle aux couleurs vives et de verre pulsant des néons rouges, blancs, jaunes et verts et deux jaunes de 25 pieds des arcs en tôle garnis de néon, appelés « arcs d'or » dès la conception. Un troisième panneau d'arc plus petit au bord de la route accueillait un personnage grassouillet dans une toque de chef, connu sous le nom de Speedee, marchant sur le dessus, garni de néon animé. D'autres techniques de marketing ont été mises en œuvre pour faire passer McDonald's d'un restaurant assis à une chaîne de restauration rapide. Ils ont utilisé des choses comme éteindre le chauffage pour empêcher les gens de vouloir rester si longtemps, des sièges fixes et inclinés afin que le client s'assoie sur leur nourriture, ce qui les encourage à manger plus rapidement, en écartant les sièges, ce qui est moins un endroit sociable pour dîner et donner à leurs clients des gobelets en forme de cône de marque les forçant à tenir leur boisson tout en mangeant, ce qui accélérerait le processus de consommation. [1]

À la fin de 1953, avec seulement un rendu du design de Meston en main, les frères ont commencé à chercher des franchisés. [1] Leur premier franchisé était Neil Fox, un distributeur de General Petroleum Corporation. Le stand de Fox, le premier avec le design des arches dorées de Meston, a ouvert ses portes en mai 1953 sur Central Avenue et Indian School Road à Phoenix, Arizona. Leur deuxième franchisé était l'équipe du beau-frère de Fox, Roger Williams et Burdette "Bud" Landon, qui travaillaient également pour General Petroleum. Williams et Landon ont ouvert leur stand le 18 août 1953 au 10207 Lakewood Boulevard à Downey, en Californie. Le stand Downey a la particularité d'être le plus ancien restaurant McDonald's encore en vie. [5]

Ray Kroc rejoint l'entreprise et étend son activité de franchise Modifier

En 1954, Ray Kroc, un vendeur de machines à milkshake Multimixer de marque Prince Castle, a appris que les frères McDonald utilisaient huit de ses machines dans leur restaurant de San Bernardino. Sa curiosité fut piquée et il alla faire un tour au restaurant. Il a été rejoint par un bon ami Charles Lewis qui avait suggéré à Kroc plusieurs améliorations à la recette du burger de McDonald's. À ce stade, les frères McDonald avaient six franchises en activité. [6]

Croyant que la formule McDonald's était un billet pour le succès, Kroc a suggéré qu'ils franchisent leurs restaurants dans tout le pays. Les frères étaient toutefois sceptiques quant au succès de l'approche en libre-service dans des climats plus froids et plus pluvieux. [1] Kroc a proposé de prendre la responsabilité principale de la mise en place des nouvelles franchises ailleurs. Il est rentré chez lui à l'extérieur de Chicago avec le droit d'ouvrir des restaurants McDonald's dans tout le pays, à l'exception d'une poignée de territoires en Californie et en Arizona déjà agréés par les frères McDonald. Les frères devaient recevoir un demi pour cent des ventes brutes. [1]

Modèle de Sonneborn et passage à l'immobilier Modifier

En 1956, Ray Kroc a rencontré Harry J. Sonneborn, un ancien vice-président des finances de Tastee-Freez, qui a proposé une idée pour accélérer la croissance et la qualité d'investissement de l'opération McDonald's prévue de Kroc : posséder l'immobilier sur lequel les futures franchises seraient construites. Kroc a embauché Sonneborn et son plan a été exécuté en formant une société distincte appelée Franchise Realty Corp. qui était uniquement conçu pour détenir les biens immobiliers de McDonald's. La nouvelle société a signé des baux et contracté des hypothèques pour les terrains et les bâtiments, répercutant à son tour ces coûts sur le franchisé avec une majoration de 20 à 40 % et un dépôt initial réduit de 950 $. [7] [8] Le " modèle Sonneborn " de propriété immobilière au sein de la franchise persiste à ce jour, étant peut-être la décision financière la plus importante dans l'histoire de l'entreprise. Les avoirs immobiliers actuels de McDonald's représentent 37,7 milliards de dollars sur son bilan, environ 99% des actifs de l'entreprise et 35% de ses revenus bruts annuels. [9]


Fondation par Richard et Maurice McDonald Modifier

La famille McDonald a déménagé de Manchester, New Hampshire à Hollywood, Californie à la fin des années 1930, où les frères Richard et Maurice McDonald ("Dick" et "Mac") ont commencé à travailler comme déménageurs et bricoleurs dans les studios Motion-Picture. [1] En 1937, leur père Patrick McDonald a ouvert « The Airdrome », un stand de restauration, sur Huntington Drive (Route 66) près de l'aéroport de Monrovia dans la ville de Monrovia, dans le comté de Los Angeles, en Californie [2]

En octobre 1948, après que les frères McDonald se soient rendu compte que la plupart de leurs bénéfices provenaient de la vente de hamburgers, ils ont fermé leur carhop drive-in à succès pour établir un système rationalisé avec un menu simple composé uniquement de hamburgers, cheeseburgers, chips de pomme de terre, café, boissons gazeuses et tarte aux pommes. [3]

En avril 1952, les frères ont décidé qu'ils avaient besoin d'un bâtiment entièrement nouveau afin d'atteindre deux objectifs : de nouvelles améliorations de l'efficacité et une apparence plus accrocheuse. Ils ont recueilli des recommandations pour un architecte et en ont interrogé au moins quatre, choisissant finalement Stanley Clark Meston, un architecte exerçant dans la ville voisine de Fontana. [1] Les frères et Meston ont travaillé en étroite collaboration dans la conception de leur nouveau bâtiment. Ils ont obtenu les gains d'efficacité supplémentaires dont ils avaient besoin, entre autres, en dessinant les mesures réelles de chaque pièce d'équipement à la craie sur un court de tennis derrière la maison McDonald (avec l'assistant de Meston, Charles Fish). [4] La conception du nouveau restaurant a atteint un haut niveau de notoriété grâce aux surfaces brillantes de carreaux de céramique rouge et blanc, d'acier inoxydable, de tôle aux couleurs vives et de verre pulsant rouge, blanc, jaune et vert néon et deux jaunes de 25 pieds des arcs en tôle garnis de néon, appelés « arcs d'or » dès la conception. Un troisième panneau d'arc plus petit au bord de la route accueillait un personnage grassouillet dans une toque de chef, connu sous le nom de Speedee, marchant sur le dessus, garni de néon animé. D'autres techniques de marketing ont été mises en œuvre pour faire passer McDonald's d'un restaurant assis à une chaîne de restauration rapide. Ils ont utilisé des choses comme éteindre le chauffage pour empêcher les gens de vouloir rester si longtemps, des sièges fixes et inclinés afin que le client s'assoie au-dessus de sa nourriture, ce qui les encourage à manger plus rapidement, en écartant les sièges, ce qui est moins un endroit sociable pour dîner. et donner à leurs clients des gobelets en forme de cône de marque les forçant à tenir leur boisson tout en mangeant, ce qui accélérerait le processus de consommation. [1]

À la fin de 1953, avec seulement un rendu du design de Meston en main, les frères ont commencé à chercher des franchisés. [1] Leur premier franchisé était Neil Fox, un distributeur de General Petroleum Corporation. Le stand de Fox, le premier avec le design des arches dorées de Meston, a ouvert ses portes en mai 1953 sur Central Avenue et Indian School Road à Phoenix, Arizona. Leur deuxième franchisé était l'équipe du beau-frère de Fox, Roger Williams et Burdette "Bud" Landon, qui travaillaient tous deux pour General Petroleum. Williams et Landon ont ouvert leur stand le 18 août 1953 au 10207 Lakewood Boulevard à Downey, en Californie. Le stand Downey a la particularité d'être le plus ancien restaurant McDonald's encore en vie. [5]

Ray Kroc rejoint l'entreprise et étend son activité de franchise Modifier

En 1954, Ray Kroc, un vendeur de machines à milkshake Multimixer de marque Prince Castle, a appris que les frères McDonald utilisaient huit de ses machines dans leur restaurant de San Bernardino. Sa curiosité fut piquée et il alla faire un tour au restaurant. Il a été rejoint par un bon ami Charles Lewis qui avait suggéré à Kroc plusieurs améliorations à la recette du hamburger de McDonald's. À ce stade, les frères McDonald avaient six franchises en activité. [6]

Croyant que la formule McDonald's était un billet pour le succès, Kroc a suggéré qu'ils franchisent leurs restaurants dans tout le pays. Les frères étaient toutefois sceptiques quant au succès de l'approche en libre-service dans des climats plus froids et plus pluvieux. [1] Kroc a proposé de prendre la responsabilité principale de la mise en place des nouvelles franchises ailleurs. Il est rentré chez lui à l'extérieur de Chicago avec le droit d'ouvrir des restaurants McDonald's dans tout le pays, à l'exception d'une poignée de territoires en Californie et en Arizona déjà agréés par les frères McDonald. Les frères devaient recevoir un demi pour cent des ventes brutes. [1]

Modèle de Sonneborn et passage à l'immobilier Modifier

En 1956, Ray Kroc a rencontré Harry J. Sonneborn, un ancien vice-président des finances de Tastee-Freez, qui a proposé une idée pour accélérer la croissance et la qualité d'investissement de l'opération McDonald's prévue de Kroc : posséder l'immobilier sur lequel les futures franchises seraient construites. Kroc a embauché Sonneborn et son plan a été exécuté en formant une société distincte appelée Franchise Realty Corp. qui a été uniquement conçu pour détenir les biens immobiliers de McDonald's. La nouvelle société a signé des baux et contracté des hypothèques pour les terrains et les bâtiments, répercutant à son tour ces coûts sur le franchisé avec une majoration de 20 à 40 % et un dépôt initial réduit de 950 $. [7] [8] Le " modèle Sonneborn " de propriété immobilière au sein de la franchise persiste à ce jour, étant peut-être la décision financière la plus importante dans l'histoire de l'entreprise. Les avoirs immobiliers actuels de McDonald's représentent 37,7 milliards de dollars sur son bilan, environ 99% des actifs de l'entreprise et 35% de ses revenus bruts annuels. [9]


Fondation par Richard et Maurice McDonald Modifier

La famille McDonald a déménagé de Manchester, New Hampshire à Hollywood, Californie à la fin des années 1930, où les frères Richard et Maurice McDonald ("Dick" et "Mac") ont commencé à travailler comme déménageurs et bricoleurs dans les studios Motion-Picture. [1] En 1937, leur père Patrick McDonald a ouvert « The Airdrome », un stand de restauration, sur Huntington Drive (Route 66) près de l'aéroport de Monrovia dans la ville de Monrovia, dans le comté de Los Angeles, en Californie [2]

En octobre 1948, après que les frères McDonald se soient rendu compte que la plupart de leurs bénéfices provenaient de la vente de hamburgers, ils ont fermé leur carhop drive-in à succès pour établir un système rationalisé avec un menu simple composé uniquement de hamburgers, cheeseburgers, chips de pomme de terre, café, boissons gazeuses et tarte aux pommes. [3]

En avril 1952, les frères ont décidé qu'ils avaient besoin d'un bâtiment entièrement nouveau afin d'atteindre deux objectifs : de nouvelles améliorations de l'efficacité et une apparence plus accrocheuse. Ils ont recueilli des recommandations pour un architecte et en ont interrogé au moins quatre, choisissant finalement Stanley Clark Meston, un architecte exerçant dans la ville voisine de Fontana. [1] Les frères et Meston ont travaillé en étroite collaboration dans la conception de leur nouveau bâtiment. Ils ont obtenu les gains d'efficacité supplémentaires dont ils avaient besoin, entre autres, en dessinant les mesures réelles de chaque pièce d'équipement à la craie sur un court de tennis derrière la maison McDonald (avec l'assistant de Meston, Charles Fish). [4] La conception du nouveau restaurant a atteint un haut niveau de notoriété grâce aux surfaces brillantes de carreaux de céramique rouge et blanc, d'acier inoxydable, de tôle aux couleurs vives et de verre pulsant rouge, blanc, jaune et vert néon et deux jaunes de 25 pieds des arcs en tôle garnis de néon, appelés « arcs d'or » dès la conception. Un troisième panneau d'arc plus petit au bord de la route accueillait un personnage grassouillet dans une toque de chef, connu sous le nom de Speedee, marchant sur le dessus, garni de néon animé. D'autres techniques de marketing ont été mises en œuvre pour faire passer McDonald's d'un restaurant assis à une chaîne de restauration rapide. Ils ont utilisé des choses comme éteindre le chauffage pour empêcher les gens de vouloir rester si longtemps, des sièges fixes et inclinés afin que le client s'assoie au-dessus de sa nourriture, ce qui les encourage à manger plus rapidement, en écartant les sièges, ce qui est moins un endroit sociable pour dîner. et donner à leurs clients des gobelets en forme de cône de marque les forçant à tenir leur boisson tout en mangeant, ce qui accélérerait le processus de consommation. [1]

À la fin de 1953, avec seulement un rendu du design de Meston en main, les frères ont commencé à chercher des franchisés. [1] Leur premier franchisé était Neil Fox, un distributeur de General Petroleum Corporation. Le stand de Fox, le premier avec le design des arches dorées de Meston, a ouvert ses portes en mai 1953 sur Central Avenue et Indian School Road à Phoenix, Arizona. Leur deuxième franchisé était l'équipe du beau-frère de Fox, Roger Williams et Burdette "Bud" Landon, qui travaillaient également pour General Petroleum. Williams et Landon ont ouvert leur stand le 18 août 1953 au 10207 Lakewood Boulevard à Downey, en Californie. Le stand Downey a la particularité d'être le plus ancien restaurant McDonald's encore en vie. [5]

Ray Kroc rejoint l'entreprise et étend son activité de franchise Modifier

En 1954, Ray Kroc, un vendeur de machines à milk-shake Multimixer de marque Prince Castle, a appris que les frères McDonald utilisaient huit de ses machines dans leur restaurant de San Bernardino. Sa curiosité fut piquée et il alla faire un tour au restaurant. Il a été rejoint par un bon ami Charles Lewis qui avait suggéré à Kroc plusieurs améliorations à la recette du burger de McDonald's. À ce stade, les frères McDonald avaient six franchises en activité. [6]

Croyant que la formule McDonald's était un billet pour le succès, Kroc a suggéré qu'ils franchisent leurs restaurants dans tout le pays. Les frères étaient toutefois sceptiques quant au succès de l'approche en libre-service dans des climats plus froids et plus pluvieux. [1] Kroc a proposé de prendre la responsabilité principale de la mise en place des nouvelles franchises ailleurs. Il est rentré chez lui à l'extérieur de Chicago avec le droit d'ouvrir des restaurants McDonald's dans tout le pays, à l'exception d'une poignée de territoires en Californie et en Arizona déjà agréés par les frères McDonald. Les frères devaient recevoir un demi pour cent des ventes brutes. [1]

Modèle de Sonneborn et passage à l'immobilier Modifier

En 1956, Ray Kroc a rencontré Harry J. Sonneborn, un ancien vice-président des finances de Tastee-Freez, qui a proposé une idée pour accélérer la croissance et la qualité d'investissement de l'opération McDonald's prévue de Kroc : posséder l'immobilier sur lequel les futures franchises seraient construites. Kroc a embauché Sonneborn et son plan a été exécuté en formant une société distincte appelée Franchise Realty Corp. qui a été uniquement conçu pour détenir les biens immobiliers de McDonald's. La nouvelle société a signé des baux et contracté des hypothèques pour les terrains et les bâtiments, répercutant à son tour ces coûts sur le franchisé avec une majoration de 20 à 40 % et un dépôt initial réduit de 950 $. [7] [8] Le " modèle Sonneborn " de propriété immobilière au sein de la franchise persiste à ce jour, étant peut-être la décision financière la plus importante dans l'histoire de l'entreprise. Les avoirs immobiliers actuels de McDonald's représentent 37,7 milliards de dollars sur son bilan, environ 99% des actifs de l'entreprise et 35% de ses revenus bruts annuels. [9]


Fondation par Richard et Maurice McDonald Modifier

La famille McDonald a déménagé de Manchester, New Hampshire à Hollywood, Californie à la fin des années 1930, où les frères Richard et Maurice McDonald ("Dick" et "Mac") ont commencé à travailler comme déménageurs et bricoleurs dans les studios Motion-Picture. [1] En 1937, leur père Patrick McDonald a ouvert « The Airdrome », un stand de restauration, sur Huntington Drive (Route 66) près de l'aéroport de Monrovia dans la ville de Monrovia, dans le comté de Los Angeles, en Californie [2]

En octobre 1948, après que les frères McDonald se soient rendus compte que la plupart de leurs bénéfices provenaient de la vente de hamburgers, ils ont fermé leur carhop drive-in pour établir un système simplifié avec un menu simple composé uniquement de hamburgers, cheeseburgers, chips, café, boissons gazeuses et tarte aux pommes. [3]

En avril 1952, les frères ont décidé qu'ils avaient besoin d'un bâtiment entièrement nouveau afin d'atteindre deux objectifs : de nouvelles améliorations de l'efficacité et une apparence plus accrocheuse. Ils ont recueilli des recommandations pour un architecte et en ont interrogé au moins quatre, choisissant finalement Stanley Clark Meston, un architecte exerçant dans la ville voisine de Fontana. [1] Les frères et Meston ont travaillé en étroite collaboration dans la conception de leur nouveau bâtiment. Ils ont obtenu les gains d'efficacité supplémentaires dont ils avaient besoin, entre autres, en dessinant les mesures réelles de chaque pièce d'équipement à la craie sur un court de tennis derrière la maison McDonald (avec l'assistant de Meston, Charles Fish). [4] La conception du nouveau restaurant a atteint un haut niveau de notoriété grâce aux surfaces brillantes de carreaux de céramique rouge et blanc, d'acier inoxydable, de tôle aux couleurs vives et de verre pulsant rouge, blanc, jaune et vert néon et deux jaunes de 25 pieds des arcs en tôle garnis de néon, appelés « arcs d'or » dès la conception. Un troisième panneau d'arc plus petit au bord de la route accueillait un personnage grassouillet dans une toque de chef, connu sous le nom de Speedee, marchant sur le dessus, garni de néon animé. D'autres techniques de marketing ont été mises en œuvre pour faire passer McDonald's d'un restaurant assis à une chaîne de restauration rapide. Ils ont utilisé des choses comme éteindre le chauffage pour empêcher les gens de vouloir rester si longtemps, des sièges fixes et inclinés afin que le client s'assoie sur leur nourriture, ce qui les encourage à manger plus rapidement, en écartant les sièges, ce qui est moins un endroit sociable pour dîner et donner à leurs clients des gobelets en forme de cône de marque les forçant à tenir leur boisson tout en mangeant, ce qui accélérerait le processus de consommation. [1]

À la fin de 1953, avec seulement un rendu du design de Meston en main, les frères ont commencé à chercher des franchisés. [1] Leur premier franchisé était Neil Fox, un distributeur de General Petroleum Corporation. Le stand de Fox, le premier avec le design des arches dorées de Meston, a ouvert ses portes en mai 1953 sur Central Avenue et Indian School Road à Phoenix, Arizona. Leur deuxième franchisé était l'équipe du beau-frère de Fox, Roger Williams et Burdette "Bud" Landon, qui travaillaient tous deux pour General Petroleum. Williams et Landon ont ouvert leur stand le 18 août 1953 au 10207 Lakewood Boulevard à Downey, en Californie. Le stand Downey a la particularité d'être le plus ancien restaurant McDonald's encore en vie. [5]

Ray Kroc rejoint l'entreprise et étend son activité de franchise Modifier

En 1954, Ray Kroc, un vendeur de machines à milkshake Multimixer de marque Prince Castle, a appris que les frères McDonald utilisaient huit de ses machines dans leur restaurant de San Bernardino. Sa curiosité fut piquée et il alla faire un tour au restaurant. Il a été rejoint par un bon ami Charles Lewis qui avait suggéré à Kroc plusieurs améliorations à la recette du burger de McDonald's. À ce stade, les frères McDonald avaient six franchises en activité. [6]

Croyant que la formule McDonald's était un billet pour le succès, Kroc a suggéré qu'ils franchisent leurs restaurants dans tout le pays. Les frères étaient toutefois sceptiques quant au succès de l'approche en libre-service dans des climats plus froids et plus pluvieux. [1] Kroc a proposé de prendre la responsabilité principale de la mise en place des nouvelles franchises ailleurs. Il est rentré chez lui à l'extérieur de Chicago avec le droit d'ouvrir des restaurants McDonald's dans tout le pays, à l'exception d'une poignée de territoires en Californie et en Arizona déjà agréés par les frères McDonald. Les frères devaient recevoir un demi pour cent des ventes brutes. [1]

Modèle de Sonneborn et passage à l'immobilier Modifier

En 1956, Ray Kroc a rencontré Harry J. Sonneborn, un ancien vice-président des finances de Tastee-Freez, qui a proposé une idée pour accélérer la croissance et la qualité d'investissement de l'opération McDonald's prévue de Kroc : posséder l'immobilier sur lequel les futures franchises seraient construites. Kroc a embauché Sonneborn et son plan a été exécuté en formant une société distincte appelée Franchise Realty Corp. qui a été uniquement conçu pour détenir les biens immobiliers de McDonald's. La nouvelle société a signé des baux et contracté des hypothèques pour les terrains et les bâtiments, répercutant à son tour ces coûts sur le franchisé avec une majoration de 20 à 40 % et un dépôt initial réduit de 950 $. [7] [8] Le " modèle Sonneborn " de propriété immobilière au sein de la franchise persiste à ce jour, étant peut-être la décision financière la plus importante dans l'histoire de l'entreprise. Les avoirs immobiliers actuels de McDonald's représentent 37,7 milliards de dollars sur son bilan, environ 99% des actifs de l'entreprise et 35% de ses revenus bruts annuels. [9]


Fondation par Richard et Maurice McDonald Modifier

La famille McDonald a déménagé de Manchester, New Hampshire à Hollywood, Californie à la fin des années 1930, où les frères Richard et Maurice McDonald ("Dick" et "Mac") ont commencé à travailler comme déménageurs et bricoleurs dans les studios Motion-Picture. [1] En 1937, leur père Patrick McDonald a ouvert « The Airdrome », un stand de restauration, sur Huntington Drive (Route 66) près de l'aéroport de Monrovia dans la ville de Monrovia, dans le comté de Los Angeles, en Californie [2]

En octobre 1948, après que les frères McDonald se soient rendus compte que la plupart de leurs bénéfices provenaient de la vente de hamburgers, ils ont fermé leur carhop drive-in pour établir un système simplifié avec un menu simple composé uniquement de hamburgers, cheeseburgers, chips, café, boissons gazeuses et tarte aux pommes. [3]

En avril 1952, les frères ont décidé qu'ils avaient besoin d'un bâtiment entièrement nouveau afin d'atteindre deux objectifs : de nouvelles améliorations de l'efficacité et une apparence plus accrocheuse. Ils ont recueilli des recommandations pour un architecte et en ont interrogé au moins quatre, choisissant finalement Stanley Clark Meston, un architecte exerçant dans la ville voisine de Fontana. [1] Les frères et Meston ont travaillé en étroite collaboration dans la conception de leur nouveau bâtiment. Ils ont obtenu les gains d'efficacité supplémentaires dont ils avaient besoin, entre autres, en dessinant les mesures réelles de chaque pièce d'équipement à la craie sur un court de tennis derrière la maison McDonald (avec l'assistant de Meston, Charles Fish). [4] La conception du nouveau restaurant a atteint un haut niveau de notoriété grâce aux surfaces brillantes de carreaux de céramique rouge et blanc, d'acier inoxydable, de tôle aux couleurs vives et de verre pulsant des néons rouges, blancs, jaunes et verts et deux jaunes de 25 pieds des arcs en tôle garnis de néon, appelés « arcs d'or » dès la conception. A third, smaller arch sign at the roadside hosted a pudgy character in a chef's hat, known as Speedee, striding across the top, trimmed in animated neon. Further marketing techniques were implemented to change McDonald's from a sit down restaurant to a fast food chain. They used such things as turning off the heating to prevent people wanting to stay so long, fixed and angled seating so the customer would sit over their food promoting them to eat faster, spreading the seats further apart so being less of a sociable place to dine in, and giving their customers branded cone shaped cups forcing them to hold their drink whilst eating which would speed up the eating process. [1]

In late 1953, with only a rendering of Meston's design in hand, the brothers began seeking franchisees. [1] Their first franchisee was Neil Fox, a distributor for General Petroleum Corporation. Fox's stand, the first with Meston's golden arches design, opened in May 1953 at Central Avenue and Indian School Road in Phoenix, Arizona. Their second franchisee was the team of Fox's brother-in-law Roger Williams and Burdette "Bud" Landon, both of whom also worked for General Petroleum. Williams and Landon opened their stand on August 18, 1953 at 10207 Lakewood Boulevard in Downey, California. The Downey stand has the distinction of being the oldest surviving McDonald's restaurant. [5]

Ray Kroc joins the company and expands its franchise operation Edit

In 1954, Ray Kroc, a seller of Prince Castle brand Multimixer milkshake machines, learned that the McDonald brothers were using eight of his machines in their San Bernardino restaurant. His curiosity was piqued, and he went to take a look at the restaurant. He was joined by good friend Charles Lewis who had suggested to Kroc several improvements to the McDonald's burger recipe. At this point, the McDonald brothers had six franchise locations in operation. [6]

Believing the McDonald's formula was a ticket to success, Kroc suggested they franchise their restaurants throughout the country. The brothers were skeptical, however, that the self-service approach could succeed in colder, rainier climates furthermore, their thriving business in San Bernardino, and franchises already operating or planned, made them reluctant to risk a national venture. [1] Kroc offered to take the major responsibility for setting up the new franchises elsewhere. He returned to his home outside of Chicago with rights to set up McDonald's restaurants throughout the country, except in a handful of territories in California and Arizona already licensed by the McDonald brothers. The brothers were to receive one-half of one percent of gross sales. [1]

Sonneborn model and shift to real estate holdings Edit

In 1956, Ray Kroc met Harry J. Sonneborn, a former VP of finance for Tastee-Freez, who offered an idea to accelerate the growth and investment grade of Kroc's planned McDonald's operation: Own the real estate that future franchises would be built on. Kroc hired Sonneborn and his plan was executed through forming a separate company called Franchise Realty Corp. which was solely designed to hold McDonald's real estate. The new company signed leases and took out mortgages for both lands and buildings, in turn then passing these costs on to the franchisee with a 20-40% markup and a reduced initial deposit of $950. [7] [8] The "Sonneborn model" of real estate ownership within the franchise persists to this day, possibly being the most important financial decision in the company's history. McDonald's present-day real estate holdings represent $37.7Bn on its balance sheet, about 99% of the company's assets and 35% of its annual gross revenue. [9]


Founding by Richard and Maurice McDonald Edit

The McDonald family moved from Manchester, New Hampshire to Hollywood, California in the late 1930s, where brothers Richard and Maurice McDonald ("Dick" and "Mac") began working as set movers and handymen at Motion-Picture studios. [1] In 1937, their father Patrick McDonald opened "The Airdrome", a food stand, on Huntington Drive (Route 66) near the Monrovia Airport in the Los Angeles County city of Monrovia, California [2]

In October 1948, after the McDonald brothers realized that most of their profits came from selling hamburgers, they closed down their successful carhop drive-in to establish a streamlined system with a simple menu which consisted of only hamburgers, cheeseburgers, potato chips, coffee, soft drinks, and apple pie. [3]

In April 1952, the brothers decided they needed an entirely new building in order to achieve two goals: further efficiency improvements, and a more eye-catching appearance. They collected recommendations for an architect and interviewed at least four, finally choosing Stanley Clark Meston, an architect practicing in nearby Fontana. [1] The brothers and Meston worked together closely in the design of their new building. They achieved the extra efficiencies they needed by, among other things, drawing the actual measurements of every piece of equipment in chalk on a tennis court behind the McDonald house (with Meston's assistant Charles Fish). [4] The new restaurant's design achieved a high level of notice thanks to gleaming surfaces of red and white ceramic tile, stainless steel, brightly colored sheet metal, and glass pulsing red, white, yellow, and green neon and two 25-foot yellow sheet-metal arches trimmed in neon, called "golden arches" even at the design stage. A third, smaller arch sign at the roadside hosted a pudgy character in a chef's hat, known as Speedee, striding across the top, trimmed in animated neon. Further marketing techniques were implemented to change McDonald's from a sit down restaurant to a fast food chain. They used such things as turning off the heating to prevent people wanting to stay so long, fixed and angled seating so the customer would sit over their food promoting them to eat faster, spreading the seats further apart so being less of a sociable place to dine in, and giving their customers branded cone shaped cups forcing them to hold their drink whilst eating which would speed up the eating process. [1]

In late 1953, with only a rendering of Meston's design in hand, the brothers began seeking franchisees. [1] Their first franchisee was Neil Fox, a distributor for General Petroleum Corporation. Fox's stand, the first with Meston's golden arches design, opened in May 1953 at Central Avenue and Indian School Road in Phoenix, Arizona. Their second franchisee was the team of Fox's brother-in-law Roger Williams and Burdette "Bud" Landon, both of whom also worked for General Petroleum. Williams and Landon opened their stand on August 18, 1953 at 10207 Lakewood Boulevard in Downey, California. The Downey stand has the distinction of being the oldest surviving McDonald's restaurant. [5]

Ray Kroc joins the company and expands its franchise operation Edit

In 1954, Ray Kroc, a seller of Prince Castle brand Multimixer milkshake machines, learned that the McDonald brothers were using eight of his machines in their San Bernardino restaurant. His curiosity was piqued, and he went to take a look at the restaurant. He was joined by good friend Charles Lewis who had suggested to Kroc several improvements to the McDonald's burger recipe. At this point, the McDonald brothers had six franchise locations in operation. [6]

Believing the McDonald's formula was a ticket to success, Kroc suggested they franchise their restaurants throughout the country. The brothers were skeptical, however, that the self-service approach could succeed in colder, rainier climates furthermore, their thriving business in San Bernardino, and franchises already operating or planned, made them reluctant to risk a national venture. [1] Kroc offered to take the major responsibility for setting up the new franchises elsewhere. He returned to his home outside of Chicago with rights to set up McDonald's restaurants throughout the country, except in a handful of territories in California and Arizona already licensed by the McDonald brothers. The brothers were to receive one-half of one percent of gross sales. [1]

Sonneborn model and shift to real estate holdings Edit

In 1956, Ray Kroc met Harry J. Sonneborn, a former VP of finance for Tastee-Freez, who offered an idea to accelerate the growth and investment grade of Kroc's planned McDonald's operation: Own the real estate that future franchises would be built on. Kroc hired Sonneborn and his plan was executed through forming a separate company called Franchise Realty Corp. which was solely designed to hold McDonald's real estate. The new company signed leases and took out mortgages for both lands and buildings, in turn then passing these costs on to the franchisee with a 20-40% markup and a reduced initial deposit of $950. [7] [8] The "Sonneborn model" of real estate ownership within the franchise persists to this day, possibly being the most important financial decision in the company's history. McDonald's present-day real estate holdings represent $37.7Bn on its balance sheet, about 99% of the company's assets and 35% of its annual gross revenue. [9]


Founding by Richard and Maurice McDonald Edit

The McDonald family moved from Manchester, New Hampshire to Hollywood, California in the late 1930s, where brothers Richard and Maurice McDonald ("Dick" and "Mac") began working as set movers and handymen at Motion-Picture studios. [1] In 1937, their father Patrick McDonald opened "The Airdrome", a food stand, on Huntington Drive (Route 66) near the Monrovia Airport in the Los Angeles County city of Monrovia, California [2]

In October 1948, after the McDonald brothers realized that most of their profits came from selling hamburgers, they closed down their successful carhop drive-in to establish a streamlined system with a simple menu which consisted of only hamburgers, cheeseburgers, potato chips, coffee, soft drinks, and apple pie. [3]

In April 1952, the brothers decided they needed an entirely new building in order to achieve two goals: further efficiency improvements, and a more eye-catching appearance. They collected recommendations for an architect and interviewed at least four, finally choosing Stanley Clark Meston, an architect practicing in nearby Fontana. [1] The brothers and Meston worked together closely in the design of their new building. They achieved the extra efficiencies they needed by, among other things, drawing the actual measurements of every piece of equipment in chalk on a tennis court behind the McDonald house (with Meston's assistant Charles Fish). [4] The new restaurant's design achieved a high level of notice thanks to gleaming surfaces of red and white ceramic tile, stainless steel, brightly colored sheet metal, and glass pulsing red, white, yellow, and green neon and two 25-foot yellow sheet-metal arches trimmed in neon, called "golden arches" even at the design stage. A third, smaller arch sign at the roadside hosted a pudgy character in a chef's hat, known as Speedee, striding across the top, trimmed in animated neon. Further marketing techniques were implemented to change McDonald's from a sit down restaurant to a fast food chain. They used such things as turning off the heating to prevent people wanting to stay so long, fixed and angled seating so the customer would sit over their food promoting them to eat faster, spreading the seats further apart so being less of a sociable place to dine in, and giving their customers branded cone shaped cups forcing them to hold their drink whilst eating which would speed up the eating process. [1]

In late 1953, with only a rendering of Meston's design in hand, the brothers began seeking franchisees. [1] Their first franchisee was Neil Fox, a distributor for General Petroleum Corporation. Fox's stand, the first with Meston's golden arches design, opened in May 1953 at Central Avenue and Indian School Road in Phoenix, Arizona. Their second franchisee was the team of Fox's brother-in-law Roger Williams and Burdette "Bud" Landon, both of whom also worked for General Petroleum. Williams and Landon opened their stand on August 18, 1953 at 10207 Lakewood Boulevard in Downey, California. The Downey stand has the distinction of being the oldest surviving McDonald's restaurant. [5]

Ray Kroc joins the company and expands its franchise operation Edit

In 1954, Ray Kroc, a seller of Prince Castle brand Multimixer milkshake machines, learned that the McDonald brothers were using eight of his machines in their San Bernardino restaurant. His curiosity was piqued, and he went to take a look at the restaurant. He was joined by good friend Charles Lewis who had suggested to Kroc several improvements to the McDonald's burger recipe. At this point, the McDonald brothers had six franchise locations in operation. [6]

Believing the McDonald's formula was a ticket to success, Kroc suggested they franchise their restaurants throughout the country. The brothers were skeptical, however, that the self-service approach could succeed in colder, rainier climates furthermore, their thriving business in San Bernardino, and franchises already operating or planned, made them reluctant to risk a national venture. [1] Kroc offered to take the major responsibility for setting up the new franchises elsewhere. He returned to his home outside of Chicago with rights to set up McDonald's restaurants throughout the country, except in a handful of territories in California and Arizona already licensed by the McDonald brothers. The brothers were to receive one-half of one percent of gross sales. [1]

Sonneborn model and shift to real estate holdings Edit

In 1956, Ray Kroc met Harry J. Sonneborn, a former VP of finance for Tastee-Freez, who offered an idea to accelerate the growth and investment grade of Kroc's planned McDonald's operation: Own the real estate that future franchises would be built on. Kroc hired Sonneborn and his plan was executed through forming a separate company called Franchise Realty Corp. which was solely designed to hold McDonald's real estate. The new company signed leases and took out mortgages for both lands and buildings, in turn then passing these costs on to the franchisee with a 20-40% markup and a reduced initial deposit of $950. [7] [8] The "Sonneborn model" of real estate ownership within the franchise persists to this day, possibly being the most important financial decision in the company's history. McDonald's present-day real estate holdings represent $37.7Bn on its balance sheet, about 99% of the company's assets and 35% of its annual gross revenue. [9]


Founding by Richard and Maurice McDonald Edit

The McDonald family moved from Manchester, New Hampshire to Hollywood, California in the late 1930s, where brothers Richard and Maurice McDonald ("Dick" and "Mac") began working as set movers and handymen at Motion-Picture studios. [1] In 1937, their father Patrick McDonald opened "The Airdrome", a food stand, on Huntington Drive (Route 66) near the Monrovia Airport in the Los Angeles County city of Monrovia, California [2]

In October 1948, after the McDonald brothers realized that most of their profits came from selling hamburgers, they closed down their successful carhop drive-in to establish a streamlined system with a simple menu which consisted of only hamburgers, cheeseburgers, potato chips, coffee, soft drinks, and apple pie. [3]

In April 1952, the brothers decided they needed an entirely new building in order to achieve two goals: further efficiency improvements, and a more eye-catching appearance. They collected recommendations for an architect and interviewed at least four, finally choosing Stanley Clark Meston, an architect practicing in nearby Fontana. [1] The brothers and Meston worked together closely in the design of their new building. They achieved the extra efficiencies they needed by, among other things, drawing the actual measurements of every piece of equipment in chalk on a tennis court behind the McDonald house (with Meston's assistant Charles Fish). [4] The new restaurant's design achieved a high level of notice thanks to gleaming surfaces of red and white ceramic tile, stainless steel, brightly colored sheet metal, and glass pulsing red, white, yellow, and green neon and two 25-foot yellow sheet-metal arches trimmed in neon, called "golden arches" even at the design stage. A third, smaller arch sign at the roadside hosted a pudgy character in a chef's hat, known as Speedee, striding across the top, trimmed in animated neon. Further marketing techniques were implemented to change McDonald's from a sit down restaurant to a fast food chain. They used such things as turning off the heating to prevent people wanting to stay so long, fixed and angled seating so the customer would sit over their food promoting them to eat faster, spreading the seats further apart so being less of a sociable place to dine in, and giving their customers branded cone shaped cups forcing them to hold their drink whilst eating which would speed up the eating process. [1]

In late 1953, with only a rendering of Meston's design in hand, the brothers began seeking franchisees. [1] Their first franchisee was Neil Fox, a distributor for General Petroleum Corporation. Fox's stand, the first with Meston's golden arches design, opened in May 1953 at Central Avenue and Indian School Road in Phoenix, Arizona. Their second franchisee was the team of Fox's brother-in-law Roger Williams and Burdette "Bud" Landon, both of whom also worked for General Petroleum. Williams and Landon opened their stand on August 18, 1953 at 10207 Lakewood Boulevard in Downey, California. The Downey stand has the distinction of being the oldest surviving McDonald's restaurant. [5]

Ray Kroc joins the company and expands its franchise operation Edit

In 1954, Ray Kroc, a seller of Prince Castle brand Multimixer milkshake machines, learned that the McDonald brothers were using eight of his machines in their San Bernardino restaurant. His curiosity was piqued, and he went to take a look at the restaurant. He was joined by good friend Charles Lewis who had suggested to Kroc several improvements to the McDonald's burger recipe. At this point, the McDonald brothers had six franchise locations in operation. [6]

Believing the McDonald's formula was a ticket to success, Kroc suggested they franchise their restaurants throughout the country. The brothers were skeptical, however, that the self-service approach could succeed in colder, rainier climates furthermore, their thriving business in San Bernardino, and franchises already operating or planned, made them reluctant to risk a national venture. [1] Kroc offered to take the major responsibility for setting up the new franchises elsewhere. He returned to his home outside of Chicago with rights to set up McDonald's restaurants throughout the country, except in a handful of territories in California and Arizona already licensed by the McDonald brothers. The brothers were to receive one-half of one percent of gross sales. [1]

Sonneborn model and shift to real estate holdings Edit

In 1956, Ray Kroc met Harry J. Sonneborn, a former VP of finance for Tastee-Freez, who offered an idea to accelerate the growth and investment grade of Kroc's planned McDonald's operation: Own the real estate that future franchises would be built on. Kroc hired Sonneborn and his plan was executed through forming a separate company called Franchise Realty Corp. which was solely designed to hold McDonald's real estate. The new company signed leases and took out mortgages for both lands and buildings, in turn then passing these costs on to the franchisee with a 20-40% markup and a reduced initial deposit of $950. [7] [8] The "Sonneborn model" of real estate ownership within the franchise persists to this day, possibly being the most important financial decision in the company's history. McDonald's present-day real estate holdings represent $37.7Bn on its balance sheet, about 99% of the company's assets and 35% of its annual gross revenue. [9]


Founding by Richard and Maurice McDonald Edit

The McDonald family moved from Manchester, New Hampshire to Hollywood, California in the late 1930s, where brothers Richard and Maurice McDonald ("Dick" and "Mac") began working as set movers and handymen at Motion-Picture studios. [1] In 1937, their father Patrick McDonald opened "The Airdrome", a food stand, on Huntington Drive (Route 66) near the Monrovia Airport in the Los Angeles County city of Monrovia, California [2]

In October 1948, after the McDonald brothers realized that most of their profits came from selling hamburgers, they closed down their successful carhop drive-in to establish a streamlined system with a simple menu which consisted of only hamburgers, cheeseburgers, potato chips, coffee, soft drinks, and apple pie. [3]

In April 1952, the brothers decided they needed an entirely new building in order to achieve two goals: further efficiency improvements, and a more eye-catching appearance. They collected recommendations for an architect and interviewed at least four, finally choosing Stanley Clark Meston, an architect practicing in nearby Fontana. [1] The brothers and Meston worked together closely in the design of their new building. They achieved the extra efficiencies they needed by, among other things, drawing the actual measurements of every piece of equipment in chalk on a tennis court behind the McDonald house (with Meston's assistant Charles Fish). [4] The new restaurant's design achieved a high level of notice thanks to gleaming surfaces of red and white ceramic tile, stainless steel, brightly colored sheet metal, and glass pulsing red, white, yellow, and green neon and two 25-foot yellow sheet-metal arches trimmed in neon, called "golden arches" even at the design stage. A third, smaller arch sign at the roadside hosted a pudgy character in a chef's hat, known as Speedee, striding across the top, trimmed in animated neon. Further marketing techniques were implemented to change McDonald's from a sit down restaurant to a fast food chain. They used such things as turning off the heating to prevent people wanting to stay so long, fixed and angled seating so the customer would sit over their food promoting them to eat faster, spreading the seats further apart so being less of a sociable place to dine in, and giving their customers branded cone shaped cups forcing them to hold their drink whilst eating which would speed up the eating process. [1]

In late 1953, with only a rendering of Meston's design in hand, the brothers began seeking franchisees. [1] Their first franchisee was Neil Fox, a distributor for General Petroleum Corporation. Fox's stand, the first with Meston's golden arches design, opened in May 1953 at Central Avenue and Indian School Road in Phoenix, Arizona. Their second franchisee was the team of Fox's brother-in-law Roger Williams and Burdette "Bud" Landon, both of whom also worked for General Petroleum. Williams and Landon opened their stand on August 18, 1953 at 10207 Lakewood Boulevard in Downey, California. The Downey stand has the distinction of being the oldest surviving McDonald's restaurant. [5]

Ray Kroc joins the company and expands its franchise operation Edit

In 1954, Ray Kroc, a seller of Prince Castle brand Multimixer milkshake machines, learned that the McDonald brothers were using eight of his machines in their San Bernardino restaurant. His curiosity was piqued, and he went to take a look at the restaurant. He was joined by good friend Charles Lewis who had suggested to Kroc several improvements to the McDonald's burger recipe. At this point, the McDonald brothers had six franchise locations in operation. [6]

Believing the McDonald's formula was a ticket to success, Kroc suggested they franchise their restaurants throughout the country. The brothers were skeptical, however, that the self-service approach could succeed in colder, rainier climates furthermore, their thriving business in San Bernardino, and franchises already operating or planned, made them reluctant to risk a national venture. [1] Kroc offered to take the major responsibility for setting up the new franchises elsewhere. He returned to his home outside of Chicago with rights to set up McDonald's restaurants throughout the country, except in a handful of territories in California and Arizona already licensed by the McDonald brothers. The brothers were to receive one-half of one percent of gross sales. [1]

Sonneborn model and shift to real estate holdings Edit

In 1956, Ray Kroc met Harry J. Sonneborn, a former VP of finance for Tastee-Freez, who offered an idea to accelerate the growth and investment grade of Kroc's planned McDonald's operation: Own the real estate that future franchises would be built on. Kroc hired Sonneborn and his plan was executed through forming a separate company called Franchise Realty Corp. which was solely designed to hold McDonald's real estate. The new company signed leases and took out mortgages for both lands and buildings, in turn then passing these costs on to the franchisee with a 20-40% markup and a reduced initial deposit of $950. [7] [8] The "Sonneborn model" of real estate ownership within the franchise persists to this day, possibly being the most important financial decision in the company's history. McDonald's present-day real estate holdings represent $37.7Bn on its balance sheet, about 99% of the company's assets and 35% of its annual gross revenue. [9]