Dernières recettes

Danse avec le Diable Cocktail

Danse avec le Diable Cocktail

  1. Domicile
  2. Boire
  3. Cocktails et spiritueux

2.18182

11 évaluations

13 mai 2013

Par

Marlisse Silver Sweeney

Le cocktail Danse avec le diable.

Même si vous préférez danser avec vos amis plutôt que le diable, ce cocktail acidulé concocté par Brady Weiss de Dog Haus Biergarten est sûr d'obtenir au moins quelque chose de sautillant.

1

Portions

Recettes associées

Ingrédients

  • 1,5 onces de gin
  • .5 onces de jus de citron vert
  • .5 onces de sirop simple
  • .5 onces d'Aperol
  • 1 tranche de jalapeño
  • I.P.A.

Les directions

Mélanger le gin, le jus de citron vert et le sirop simple. Ecraser 1 tranche de jalapeño. Verser sur des glaçons et garnir d'I.P.A.

Mots clés


Ce que nous avons appris des docuseries brutes «Dancing With the Devil» de Demi Lovato

La musicienne pop Demi Lovato a acquis la réputation de parler franchement de ses démons. Mais son nouveau documentaire YouTube, "Dancing With the Devil", présente au moins une révélation étonnante : elle s'est retenue.

La série révélatrice en quatre parties – qui a fait sensation la semaine dernière au festival du film virtuel South by Southwest – voit la pop star rappeler, dans les moindres détails, les événements entourant son overdose de drogue presque fatale en 2018, ainsi que plusieurs autres moments traumatisants . Les deux premiers épisodes du projet buzzy sont diffusés en continu sur YouTube, le troisième venant le 30 mars.

« J'ai eu tellement de choses à dire ces dernières années. vouloir remettre les pendules à l'heure », dit Lovato dans le pilote. "Pour info : je vais juste tout dire, et ensuite si nous ne voulons rien en utiliser, nous pouvons le retirer."

Voici cinq points à retenir des docuseries, y compris ce qui a conduit à son overdose, pourquoi elle a mis fin aux choses avec son fiancé en quarantaine et ce qui a inspiré son dernier album.


Livraison gratuite et le jour même du lundi au samedi pour les commandes en ligne de plus de 100 $

Passez faire le plein chez l'une de nos cinq épiceries de quartier

Découvrez uniquement les aliments entiers les plus frais, les plus sains et les plus savoureux

Choisissez parmi les meilleurs artisans culinaires du monde entier


Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Vous vous souvenez des cocktails au charbon actif ?

L'année était 2016. L'anti-ballade de Justin Bieber "Love Yourself" était la chanson n ° 1 en Amérique. Leonardo DiCaprio avait été mutilé par un ours et a finalement remporté son Oscar. celle de Beyoncé Limonade est arrivé de nulle part. Et bien, vous connaissez le reste. Une élection présidentielle. Une nation sous le choc. Tout, partout, fut soudainement plongé dans une obscurité sinistre. Même des cocktails.

Le moment était inondé de la teinte maussade du charbon actif. Enraciné dans l'idéologie du bien-être Goopian, le charbon actif - traditionnellement utilisé dans les hôpitaux comme traitement pour l'ingestion de niveaux dangereux de poison - est entré dans la conscience culturelle en 2014 lorsque Gwyneth Paltrow a fait la promotion d'une limonade au charbon de bois, alléguant que la substance poreuse s'accrocherait aux toxines. et les empêcher d'être absorbés dans votre circulation sanguine. À l'époque, le bien-être semblait assez plausible car un mouvement n'avait pas encore reçu d'évaluation critique majeure, et le charbon actif a commencé à apparaître dans les masques faciaux, le dentifrice, la croûte de pizza, les smoothies, la crème glacée et, en temps voulu, l'alcool.

La teinte noir absolu de tout infusé au charbon de bois était magnétique. Les cafés au lait brassés dans la boue des trous noirs étaient étranges et pourtant séduisants – une danse théoriquement saine avec le diable en quelque sorte. La crème glacée au charbon de bois était une tournure pécheresse d'un aliment culturellement innocent : dur à cuire, chic et peut être élimination des toxines. Un cocktail, en revanche, comme le Black Tie White Noise servi au Beauty & Essex en 2016 (l'un des premiers à apparaître à Manhattan) à base de bourbon, de scotch, de chartreuse jaune, de citron et de charbon actif, mis à nu à quel point la dichotomie Les cocktails « sains » pourraient être – délicieux et pourtant imprégnés d’obscurité potentielle.

Comme toutes les tendances alimentaires virales, Instagram a poussé la nouveauté avec bonheur. Quelque part entre le milk-shake orné de biscuits et de gâteaux et le Technicolor Unicorn Frappuccino, le cocktail au charbon actif s'est glissé dans le flux collectif, soutenu par les barmans qui ont pris le train en marche. Chez Slowly Shirley à New York, la Perla Negra (rhum, kalamansi, orange, miel, gingembre, Batavia Arrack et oseille) était servie dans un crâne de verre et enrichie de charbon actif dans le seul but de la faire noircir. À un kilomètre et demi de chez Goodnight Sonny, le Ashes to Ashes (gin, rose, charbon de bois) était recouvert d'une couche d'aquafaba blanc moelleux, le célèbre sous-produit du pois chiche. Ce qui a commencé comme un outil médical de détoxification est devenu, ironiquement, un compagnon de lit pour la retoxification.

Mais ensuite, en juin 2018, le service de santé local a mis fin à la magie noire. "Les restaurants de la ville de New York ne sont pas autorisés à utiliser du charbon actif dans les aliments car il est interdit par la Food and Drug Administration des États-Unis en tant qu'additif alimentaire ou colorant alimentaire", a déclaré Carolina Rodriguez, porte-parole du ministère de la Santé et de l'Hygiène mentale, dans une déclaration au Observateur. La prolifération des cocktails au charbon de bois, reflet peut-être sur le nez de l'époque, s'est terminée aussi brusquement qu'elle avait commencé.

Le charbon actif a peut-être disparu des backbars de la ville de New York, mais il continue de frapper dans d'autres coins de l'Amérique, sa diaspora de parents se penchant presque toujours vers les connotations les plus littérales de l'obscurité. Il y a la boisson inspirée de MF Doom au Good Grammar de Salt Lake City. Et, à la prochaine Coureur de lame-inspirée du pop-up Nexus à Los Angeles, il y a la margarita au charbon actif, avec un globe oculaire en plastique, figé dans un bloc de glace transparente.


Dîner diabolique au Devil's Den

De plus, Devil's Alley présente son premier Devilish Dinner Party et son événement signature, Dance with the Devil, ce samedi 27 octobre. Les éléments du menu comprennent : un trio d'œufs farcis, des ailes fantomatiques, un risotto à la Jack O' Lantern, des "spaghetti" et des crevettes Fra Diavlo et du pudding au pain au maïs et aux bonbons.

Date de l'événement : 27/10
Heure de l'évènement:
Lieu : L'Allée du Diable
Prix : PAYG
Type: Bière,Nourriture
Site Web : devilsalleybarandgrill.com


Une danse avec le diable

Jennifer Dorey est rentrée de Londres auprès de sa mère après la mort de son père, un pêcheur tombé par dessus bord de son bateau... ou elle se dit que c'est la raison.

"Je n'ai pas peur des ténèbres. Seulement ce qui s'y cache.”

De retour dans sa maison d'enfance à Guernesey, une petite île de la Manche,

Il y avait une blague à ce sujet : quelque soixante mille personnes s'accrochant à un rocher. À vingt-quatre milles carrés, ce n'était pas tout à fait un rocher, mais ce n'était pas loin.

elle pense qu'elle va se glisser dans un travail de journaliste tranquille au Geurnsey News. Puis une fille est retrouvée morte sur la plage et tout change…

Lorsque Jenny commence à trouver des similitudes entre cette fille et d'autres filles qui s'étaient noyées dans le passé, elle pense qu'elles se ressemblent peut-être plus qu'elle ne le voudrait et commence à se plonger dans le folklore et l'histoire de l'île et de ceux qui y vivent. il

La Table des Pion, ou l'Anneau des Fées comme tout le monde l'appelait, était une table grossière taillée dans un plateau herbeux, entourée d'un anneau de pierres. D'un côté, un feuillage dense de fougères et d'ajoncs formait un brise-vent naturel, et de l'autre, un promontoire plat et herbeux menait à des falaises abruptes et en dessous, la mer.

Construit comme un lieu de pique-nique pour les fonctionnaires qui ont inspecté les routes de l'île il y a des centaines d'années, les habitants ont préféré les autres histoires entourant l'endroit. A propos des sorcières. Et le Diable. Le Diable est venu ici, déguisé en chèvre ou en loup, ou en gros chien noir et a dansé avec les sorcières. Il y avait aussi un tunnel quelque part ici. Pas un vrai, du moins pour autant que Matt le sache, mais selon la légende, tous les copains du Diable utilisaient des tunnels pour se déplacer

Alors que Jenny plonge plus profondément dans la mort de ces filles, avec seulement l'inspecteur en chef Michael Gilbert pour écouter, elle se rend compte que le diable n'a peut-être jamais quitté l'île et qu'il fait peut-être partie des soixante mille encore accrochés à ce rocher plus près que elle pense. Seulement

C'était un beau mystère douillet. C'était un peu prévisible, mais j'ai vraiment apprécié la manière descriptive dont c'était écrit. Il y avait de très belles descriptions qui m'ont vraiment fait sentir comme si j'étais vraiment là :

“Londres, il y a deux ans. Un été désagréablement chaud, une chaleur non tempérée absorbée par les routes et les trottoirs, puis rejetée en vagues brumeuses et irisées flottant au-dessus du tarmac collant. Pas de brise. Pas de murmure d'embruns dans l'air pour rafraîchir les joues chaudes avec sa touche fraîche et salée.”

“Il s'est garé et a marché jusqu'au rivage, qui était enveloppé de rubans bruns lisses de vraic, le nom des insulaires pour les algues locales. Il recouvrait le sable plombé humide en bancs épais, des branches plus claires sortant des piles, comme des bras émaciés cherchant la lumière du jour. En été, l'odeur était accablante, pourrissante et fade, et les mouches étaient légion. Maintenant, en novembre, l'odeur était supportable, presque agréable, un hybride mer-terre de sel et de végétation avec seulement l'étrange bleuet endormi faisant une pause de la pointe sur la route pour planer autour d'un poisson mort, des écailles miroitant entre les algues' frondes.”

Ma principale plainte concernait certaines des mentions qui n'allaient nulle part. DCI Michael et son affiliation à la Christian Fellowship Foundation, tout ce qui a poussé Jenny à quitter Londres, etc. C'était juste qu'il y avait des choses qui, selon moi, n'avaient pas besoin d'être mentionnées dans ce livre et qui auraient probablement pu attendre jusqu'à ce qu'elles fassent l'objet d'une sorte de focus.

Dans l'ensemble, ce fut une lecture agréable pour une nuit pluvieuse!


Trouble panique & Ma danse avec le diable

Pour la première fois depuis un temps exceptionnellement long, un sentiment de clarté m'envahit alors que je navigue seul dans les méandres de l'Oregon Coast Highway 101.

Lentement au début, puis soudainement, au cours des trois dernières années, les choses qui m'ont maintenu attaché à ce que j'ai appelé ma vie pendant plus d'une décennie se sont défaits. Tout au long de ce processus de détachement, je me sentais comme un bateau amarré à un quai délabré pendant une tempête. Je jure parfois que je pouvais entendre le gémissement aigu des cordes épaisses et vieillissantes qui s'étiraient, se tendaient puis claquaient alors que j'étais lancé côte à côte, et de haut en bas par des vagues en colère qui étaient à la fois imprévisibles et impitoyables. Lorsque la dernière ligne d'amarrage a finalement été relâchée, il y a eu un sentiment de paix instantané mais temporaire alors que je me glissais vers la mer.

Le coût de la libération

Ce n'est pas la première fois que je romps avec « ma vie » et me laisse aller à l'impression de liberté et à la conviction momentanée que je pourrais faire et devenir tout ce que je voulais. L'une des premières fois, c'était environ deux ans au collège communautaire. Je faisais un boulot de merde dans la ville de merde où j'avais passé mon adolescence. J'avais de mauvais résultats à l'école et exceptionnellement bien pour rester ivre pendant mon temps libre. Après avoir rendu visite à un ami qui allait à l'école à Berkeley, j'ai trouvé le courage de quitter mon travail et de dire à mes parents très mécontents que je partais pour la Californie.

Et juste comme ça, j'ai dérivé vers la mer. C'était exaltant au début. J'étais pleine d'espoir et seule avec seulement un soutien minimal. Mais il n'a pas fallu longtemps pour que les choses se corsent. Être dans des eaux troubles et inconnues sans dispositif de flottaison a réveillé en moi un nouveau type de peur qui allait continuer à grandir. Un que je ne pouvais pas contenir. J'ai commencé à me réveiller la nuit avec des picotements dans les membres. J'errais tranquillement dans les pièces sombres de la maison où j'habitais, essayant de me débarrasser d'une question troublante qui me chuchotait à plusieurs reprises au fond de mon esprit : « Suis-je vivant ? »

Cela semble fou, je sais. J'ai commencé à me demander si je devenais vraiment fou. Pendant la journée, ma poitrine était pleine de papillons qui ne voulaient rien de plus que d'être libérés. Leurs ailes battaient contre ma cage thoracique exigeant d'être libéré alors que je passais un entretien pour des emplois avec les paumes moites et les réponses arrachées à la confusion d'un esprit en course. Le soir, mes parents m'appelaient souvent pour me demander de rentrer à la maison. Ils m'ont offert un soutien financier et émotionnel, mais seulement si je revenais aux choses mêmes que je voulais désespérément échapper.

Un jour, quelques mois seulement après mon arrivée à Berkeley, j'ai attendu que ma maison soit vide, j'ai emballé toutes mes affaires dans ma voiture et je suis retourné vers la ville de merde d'où je venais. Je n'en ai parlé à personne, même à ceux qui étaient les plus proches de moi. J'étais sûr que si je pouvais simplement revenir au familier, une vie prévisible et horrible mettrait les papillons et les pensées effrayantes au repos. Mais quelque part le long du tronçon sans fin de l'I-5 qui va de la Californie à l'Oregon, les choses ont empiré.

Le début d'une relation à long terme

Les acteurs et les actrices ne dépeignent jamais les attaques de panique directement dans les films. La reconstitution incontournable comprend toujours l'hyperventilation, un sac en papier et le recourbement en une petite boule. Mais les vraies attaques de panique ne sont pas du tout comme ça. Du moins pas dans mon cas. Dans mon cas, les papillons qui n'avaient rempli ma poitrine que jusqu'à ce moment-là… eh bien, ils se sont déplacés dans chaque cellule de mon corps jusqu'à ce que ma peau et mes os, et même les plis de mon cerveau vibrent avec le pouls désespéré de leurs ailes. Des milliards d'entre eux tentent de s'échapper dans tous les sens, m'emportant en morceaux avec eux.

Ma peau bourdonnait. Mon esprit s'emplit du rugissement des ailes vrombissantes. J'ai quitté l'autoroute et j'ai presque renversé ma voiture dans une station-service. Là, un pompier et un policier m'ont vérifié, moi et ma voiture (pour s'assurer que je n'étais pas drogué), m'ont donné un certificat de bonne santé et m'ont renvoyé avec un air inquiet. Cette première attaque et le long trajet de retour à la maison ont commencé un cycle qui me gardera sous son emprise pendant la majeure partie du reste de ma vie d'adulte.

Le cycle du trouble panique

Le trouble panique est une bête dont il faut se libérer. Certains médecins disent même que c'est impossible. Marqué par des attaques récurrentes qui ne cèdent la place qu'à des périodes de temps passées à craindre le prochain épisode, le trouble panique est un cycle qui rétrécit considérablement son monde. Ma première attaque s'est produite tout seul sur un long tronçon d'autoroute. J'en ai vécu plusieurs autres avant de rentrer à la maison. Au moment où j'ai atteint la maison de mes parents, j'avais développé une phobie intense de conduire dans autre chose que les rues du quartier. Soudain, j'étais complètement dépendant des personnes, des lieux et des choses mêmes que je ne voulais rien de plus que de laisser derrière moi.

Il m'a fallu de nombreuses années pour retrouver ma capacité à parcourir de longues distances par moi-même. Comme faire n'importe quoi sans une bouteille de Xanax à portée de main en cas d'urgence. Au cours des deux décennies qui ont suivi, j'ai appris à trouver un « quai sûr » auquel m'attacher alors que je passais d'une phase de la vie à l'autre. Chacun est juste une version légèrement différente de celle pour laquelle je l'avais laissé. De la maison de mes parents, je suis allé dans une université dans une petite ville universitaire où je devais à peine conduire. Le trajet de deux heures à la maison pour les vacances a toujours été accompli avec un ami.

À l'université, j'ai trouvé une routine prévisible et un petit ami qui cochait toutes les bonnes cases « petit ami décent ». Décent… mais émotionnellement indisponible et pas quelqu'un qui avait même la moitié des traits que j'avais désirés chez un partenaire. Toujours installé et solidement amarré à lui, j'allais où il voulait. À partir de là, ma vie est une série de combats pour m'éloigner, mais toujours revenir, du même type de personnes, de lieux et de situations qui m'ont gardé petit et peu sûr, mais sans attaque de panique et stable aux yeux des autres .

Les amis et les amants allaient et venaient au fil du temps, chacun étant rapidement remplacé par différentes versions de la même chose. C'était comme si je ne pouvais pas m'empêcher d'être ramené directement dans les situations et les relations mêmes qui maintenaient audible ce murmure au fond de mon esprit : « Suis-je vivant ? »

Le diable vous savez

J'ai toujours su au fond de moi que je devais sacrifier ce qui me semble sûr et confortable pour échapper aux cercles vicieux dans lesquels je suis pris et enfin Devenir.

Devenir quoi ? Je n'ai aucune idée. Une meilleure version de moi-même ? Mon meilleur moi ? Mon vrai moi ? Mon moi le plus heureux et le plus épanoui ? Putain qui sait ? Mais ce dont je suis sûr, c'est que c'est la peur qui m'a empêché de vraiment vivre ma vie à bien des égards, et j'ai travaillé comme un enfer pour la surmonter.

Au cours des 20 dernières années, j'ai fait le travail acharné. Je suis allé en thérapie et j'ai un arsenal de tactiques qui m'aident à éviter les attaques de panique avant qu'elles ne frappent. Si quelqu'un doit me prendre au dépourvu, j'suis armé jusqu'aux dents avec des moyens d'y faire face tout seul.

J'ai conduit plus d'une fois ce tronçon de l'I-5 qui a marqué le début de ma bataille contre l'anxiété sans ressentir un seul mouvement de panique. J'ai volé à travers le pays et à l'étranger d'innombrables fois. J'ai fait de la tyrolienne à travers des forêts et des lacs à plusieurs reprises, et j'ai même fait du deltaplane au-dessus de la Géorgie et du Tennessee sans avoir besoin de plus d'un coup de tequila pour me calmer les nerfs après.

Toutes ces choses que j'ai faites pour me prouver que je suis capable et en contrôle de ma vie, et que je peux faire, être et avoir tout ce que j'ai toujours voulu. Pourtant, ici, je suis aux mains blanches avec le murmure des ailes de plus en plus fort dans mon esprit alors que je navigue dans les méandres de la 101 quelques mois seulement après ma dernière grande évasion quand je suis soudainement frappé par à quel point tout me semble familier. C'est à ce moment-là que je me rends compte que j'ai fait tout ce travail acharné, mais la vérité est qu'il s'agissait simplement de situations singulières que mon anxiété et moi avons imaginées pour me faire croire que c'était moi qui commandais mon propre navire, pas ma peur.

Le diable qui pourrait être

La panique et l'anxiété sont des petites chiennes délicates. Ils prendront le diable que vous connaissez sur le diable qui pourrait se cacher là n'importe quel jour. En fait, ils détestent tellement l'inconnu qu'ils font de leur mieux pour vous convaincre que vous avez progressé dans votre cheminement pour vous en débarrasser alors que vous n'êtes allé exactement nulle part. Ils remplaceront votre ancien petit ami négligent par un nouvel amant qui a l'air très différent mais qui vous fait vous sentir tout aussi insignifiant. Vous mettrez fin à une amitié toxique pour vous retrouver avec une autre meilleure amie qui est tout aussi peu fiable, brutale et rapide avec ces commentaires tranchants. En ce qui concerne les emplois et les communautés sociales et spirituelles, vous ne pourrez jamais faire suffisamment vos preuves pour vous sentir vraiment à votre place lorsque vous passez d'une situation à l'autre. Les Bitches vous ramèneront encore et encore au même endroit.

En vérité, je ne suis pas différente de la femme au foyer insatisfaite qui quitte finalement son mari misogyne pour vivre la vie comme quelque chose de plus qu'un emballeur de boîtes à lunch et un préparateur de dîners… pour se retrouver dans une autre relation domestiquée préparant le dîner pour cinq. Et j'ai plus en commun avec la victime de violence domestique qui retourne à son agresseur et l'adolescente qui ne peut tout simplement pas s'empêcher de traîner avec les filles méchantes - qu'avec l'image de la dure à cuire, libre d'esprit, ne prends pas de merde et n'accepte pas moins que la meilleure femme que j'ai envie d'être. Après chacune de mes aventures anxiogènes, j'étais simplement revenue à une vie qui ressemblait aux versions qui existaient auparavant. Rien de gagné de mon expérience autre qu'une histoire de beauté à partager.

Il s'avère que ce n'est ni la panique ni l'anxiété que je dois surmonter, c'est la racine de la peur qui les nourrit qu'il faut affronter si jamais je veux vraiment être libre.

Ainsi, commence le vrombissement des ailes.

Ce qui se trouve en dessous

Depuis ce trajet le long de la route 101, j'ai passé du temps à identifier mes cycles personnels et à réfléchir aux raisons pour lesquelles je continue de m'y engager. J'ai fait beaucoup d'introspection et j'ai eu de longues discussions avec des amis proches. C'est au cours d'une de ces conversations qu'une lumière s'est éteinte pour moi. Après avoir partagé mon moment de clarté avec un de mes chers amis, elle a répondu en disant: «Nos traumatismes nous ramènent sur la même putain de route si nous n'en sommes pas conscients. Nos traumatismes sont insidieux. Et la plupart du temps, pour les femmes, les traumatismes se produisent dans leurs relations. »

Au cours des 20 dernières années et plus, ma bataille contre l'anxiété et la panique est restée dans les bas-fonds. J'ai appris à calmer la surface de l'eau, tandis que ce qui se trouve sous le voile passe inaperçu. La panique et l'anxiété ne sont que des symptômes de nos traumatismes. Ils allument des feux qui menacent de brûler notre vie, détournant notre attention de ce qui a le plus besoin d'être traité. Qu'ils soient le résultat d'une agression, d'un abandon, d'une négligence ou d'un certain nombre d'atrocités, affronter les traumatismes est un travail terrifiant. Il réveille les papillons et encourage les murmures. Mais ni l'un ni l'autre ne disparaîtra jamais tant que ce qui nous a le plus profondément blessé n'aura pas été découvert, reconnu et fait la paix.

Je ne sais pas comment se fait la paix. Je ne sais pas ce qu'il faut pour pouvoir enfin croire que vous méritez ce que vous voulez le plus, que ce soit l'amour réciproque, des amitiés loyales ou des communautés authentiques. Je suis toujours dans les phases de découverte et de reconnaissance de ce voyage et j'apprends à changer ma relation avec ces symptômes familiers qui veulent me faire dérailler.

Et si le martèlement de ces ailes contre ma cage thoracique n'était qu'un rappel que mon cœur bat encore ? Et ce murmure… quand je me suis réveillé la nuit dernière – des picotements dans les membres et des poumons à bout de souffle – j'aurais juré l'avoir entendu dire : « Maintenant, tu vis. »


Danser avec le diable

Pendant au moins 10 000 ans, la race humaine a, à intervalles réguliers et officiellement autorisés, abandonné le dur labeur diurne et descendu dans la rue. Accompagnés de tambours et de tuyaux, de masques et de costumes, les gens, souvent main dans la main et généralement en cercle, chantaient et dansaient, de plus en plus vite, jusqu'à ce qu'un état culminant de bonheur partagé soit atteint. Puis, fort revigorés, ils reprirent le travail et la vie quotidienne. Cette habitude persista jusqu'aux XIIIe et XIVe siècles environ, elle fut finalement éradiquée, à l'ouest, par le XVIIe. Pourquoi cela aurait dû se produire, et quelles ont été les conséquences, sont le sujet du nouveau livre plein d'esprit et interrogateur de Barbara Ehrenreich, un suivi de son étude dévastatrice sur la guerre, Blood Rites. C'est, par contraste avec ce livre noir, essentiellement une affirmation de la capacité des êtres humains à se réguler - si, c'est-à-dire, ils sont autorisés à le faire.

Personne ne sait vraiment comment ces premières processions festives enregistrées, si vivement enregistrées sur la poterie et dans les dessins rupestres, ont eu lieu, bien qu'il ait été vraisemblablement supposé qu'elles pourraient avoir été conçues pour effrayer les animaux en maraude. Mais cette activité défensive s'est rapidement avérée avoir un effet secondaire frappant : l'euphorie du groupe se déplaçant et chantant comme un seul produisait une expérience de joie collective à la fois agréable et thérapeutique et de nature différente de la communication verbale. L'émotion extatique engendrée était perçue par ses participants comme une expérience directe de Dieu, non médiatisée par des prêtres ou des interprètes. Les dieux des fêtards - Dionysos, Krishna et Pau - attiraient particulièrement les femmes et les travailleurs. Leurs rituels joyeux étaient essentiellement démotiques et s'attiraient inévitablement la désapprobation de l'establishment clérical et civique.

Les prêtres et les monarques ont toujours été les ennemis de véritables célébrations populaires. Ehrenreich raconte les tentatives systématiques de l'église primitive pour supprimer les éléments dionysiaques de leurs services - danser, chanter, parler en langues, secouer les cheveux librement. La liberté d'expression a été découragée des bancs ont été installés pour obliger les fidèles à se contrôler, et leurs frères possédés ont été dûment expulsés dans les rues. Les manies de la danse ont éclaté à divers moments aux XIIIe et XIVe siècles et la danse elle-même était considérée comme l'œuvre du diable. L'église s'est dissociée de son ancienne allure joyeuse, offrant à la place rituel, solennité, haute esthétique. Ehrenreich fait remonter l'explosion soudaine des carnavals et des fêtes populaires au XVe siècle à la suppression dans les églises des cultes les plus exubérants, et relève un point très frappant : la séparation du lien divin avec le carnaval en fait un exercice purement hédoniste, essentiellement dépourvu de sens.

Non, cependant, sans point. C'est devenu le grand exutoire créatif du peuple. Le carnaval et la fête des imbéciles, dans lesquels les rôles sociaux étaient inversés et les comportements sauvages laissés brièvement libre cours, avaient initialement été approuvés par l'église et l'État comme étant des soupapes de sécurité utiles. . De grandes festivités ont été planifiées, rêvées, évoquées : des costumes ont été confectionnés, des chars construits, des routines répétées. Le carnaval, selon les mots de Goethe, était « une fête qui n'est pas vraiment donnée au peuple, mais que le peuple se donne ». Ce genre d'autonomie était intolérable. L'église s'est déplacée de manière décisive, limitant les festivités au dimanche, après quoi, "dans un catch-22 classique", comme le dit Ehrenreich, elle a interdit toutes les récréations et les sports le jour du sabbat.

Le capitalisme et sa servante, le puritanisme, étaient en plein essor. Max Weber a analysé le besoin des premiers d'une main-d'œuvre forte et disciplinée. Ehrenreich ajoute de manière frappante l'adoption des armes par les militaires comme une contrainte supplémentaire pour la population prolétarienne (d'où étaient bien sûr tirées les forces armées). Pour utiliser efficacement leurs nouvelles armes, ils devaient être entraînés sans relâche. Les compensations traditionnelles de la vie militaire et navale - alcool, femmes, beuveries, bagarres - sont désormais proscrites, non seulement en Europe mais aussi en Chine et, un peu plus tard, sous l'influence wahhabiste, dans le monde arabe. Pendant ce temps, en occident, le sens de la société en tant que corps unique se dégradait avec la montée de cette nouvelle entité, le soi, et les angoisses qui l'accompagnaient concernant les opinions des autres et les craintes de perte d'identité individuelle.

La mélancolie, ou plus nettement, la dépression, note Ehrenreich, a quadruplé, au moins en partie à cause de l'abandon des festivités collectives avec leurs "techniques d'extase qui préservent l'esprit et sauvent des vies". Les missionnaires chrétiens ont fait des ravages parmi les peuples conquis en les privant de coutumes établies de longue date qui maintenaient efficacement l'équilibre psychique et social au sein du groupe, les chants et les danses tribaux étaient impitoyablement réprimés. L'expression même utilisée par la tribu sud-africaine Namaqua pour « celui qui se convertit au christianisme » était « celui qui a renoncé à danser ».

En Occident, au XIXe et au début du XXe siècle, les festivités avaient été remplacées par des spectacles, qu'il s'agisse de concerts où le public restait muet et immobile, ou de grands événements organisés comme les rassemblements d'Hitler et de Mussolini où les spectateurs, à peine moins bien, entraînés que les soldats en marche qu'ils voyaient, étaient réduits à une totale passivité. Plus tard au cours du siècle, le football et, surtout, selon Ehrenreich, le rock, ont représenté la révolte du public, une récupération de la participation créative et un abandon du rythme et de la fluidité qui améliore la vie. Mais, rapporte-t-elle un peu sombrement, le vieux capitalisme rusé a récupéré ces deux éléments, ne laissant que l'illusion d'une libération extatique.

Ni le ton ni la méthode d'Ehrenreich ne sont académiques. Elle couvre son vaste terrain de manière exhaustive mais incisive, jetant son filet parfois peut-être un peu trop large mais débarquant souvent de délicieux détails en même temps que des matières plus strictement pertinentes. (Elle rapporte, par exemple, les tentatives hilarantes de l'American Life Application Study Bible pour subvertir le socialisme manifeste du Christ : « Cette façon de vivre est différente du communisme parce que 1) le partage était volontaire 2) il n'impliquait pas toute la propriété privée 3 ) ce n'était pas une condition d'adhésion pour faire partie de l'église.") Sa légèreté de toucher est louable, car l'histoire qu'elle a à raconter est à bien des égards consternante. Dancing in the Streets suggère qu'avec la disparition du carnaval, nous avons perdu une partie cruciale de l'expérience humaine, bien qu'elle soit naturellement incapable de proposer quelle forme la joie collective de guérison qu'elle décrit si vivement pourrait prendre dans notre dystopie du 21e siècle.

· Orson Welles de Simon Callow : Hello Americans est publié par Jonathan Cape


Épisode 188 - Danse avec le diable

Lorsque Stephanie Bruner est retrouvée morte dans des circonstances suspectes, les enquêteurs cherchent à savoir si sa relation avec son partenaire de danse aurait pu rendre son mari assez jaloux pour le tuer.

Vous ne pouvez pas obtenir assez de vrai crime? Consultez PeacockTV.com pour encore plus !

Vous souhaitez rejoindre notre groupe facebook ? Cliquez sur le lien pour discuter avec John, Daryn et d'autres fans de Martinis et de meurtre !

Suivez Matt The Bartender sur Instagram : @Matt_The_Bartender

Suivez John : @jthrasher sur Twitter, @jthrasher sur Instagram

Suivez Daryn : @CarpeDaryn sur Twitter, @CarpeDaryn sur Instagram

Vous pouvez nous envoyer des choses ! Envoyez tout le courrier à :

Hotline : La hotline Martinis et meurtre est en ligne ! Appelez-nous au 212-664-2072 pour laisser des messages vocaux, des commentaires, des questions, des commentaires, des recettes de martini, des suggestions de cas ou pour crier sur Matt ! Tout ce dont nous avons besoin est votre prénom, votre dernière initiale et d'où vous venez (ville et état). Veuillez noter que votre soumission constitue une autorisation d'utiliser votre message sur le podcast. Doit avoir 18 ans ou plus!

Abonnez-vous à Martinis & Murder pour de nouveaux épisodes chaque semaine !

Изоды

Épisode #217 - Vive les 4 ans

John, Daryn et Matt se remémorent leurs moments préférés en travaillant sur Martinis & Murder, et ont fait leurs adieux au podcast.

Vous pouvez maintenant ÉCOUTER des épisodes complets de Snapped ! Le nouveau podcast Snapped: Women Who Murder est l'audio de nos premiers épisodes originaux de Snapped qui ont été diffusés sur Oxygen. Commencez à écouter maintenant : http://oxygen.tv/SnappedSpotify

Vous ne pouvez pas obtenir assez de vrai crime? Consultez PeacockTV.com pour encore plus !

Vous souhaitez rejoindre notre groupe facebook ? Cliquez sur le lien pour discuter avec John, Daryn et d'autres fans de Martinis et de meurtre !

Suivez Matt The Bartender sur Instagram : @Matt_The_Bartender

Suivez John : @jthrasher sur Twitter, @jthrasher sur Instagram

Suivez Daryn : @CarpeDaryn sur Twitter, @CarpeDaryn sur Instagram

Vous pouvez nous envoyer des choses ! Envoyez tout le courrier à :

Épisode #216 - Notre grande annonce

Katie Belflower est une belle jeune femme qui a pour habitude de courir après les hommes déjà en couple. Mais jusqu'où ira-t-elle pour retenir l'attention d'un de ses prétendants ?

Vous pouvez maintenant ÉCOUTER des épisodes complets de Snapped ! Le nouveau podcast Snapped: Women Who Murder est l'audio de nos premiers épisodes originaux de Snapped qui ont été diffusés sur Oxygen. Commencez à écouter maintenant : http://oxygen.tv/SnappedSpotify

Vous ne pouvez pas obtenir assez de vrai crime? Consultez PeacockTV.com pour encore plus !

Vous souhaitez rejoindre notre groupe facebook ? Cliquez sur le lien pour discuter avec John, Daryn et d'autres fans de Martinis et de meurtre !

Suivez Matt The Bartender sur Instagram : @Matt_The_Bartender

Suivez John : @jthrasher sur Twitter, @jthrasher sur Instagram

Suivez Daryn : @CarpeDaryn sur Twitter, @CarpeDaryn sur Instagram

Vous pouvez nous envoyer des choses ! Envoyez tout le courrier à :

Hotline : La hotline Martinis et meurtre est en ligne ! Appelez-nous au 212-664-2072 pour laisser des messages vocaux, des commentaires, des questions, des commentaires, des recettes de martini, des suggestions de cas ou pour crier sur Matt ! All we need is your first name, last initial, and where you’re from (city and state). Please note that your submission constitutes permission to use your message on the podcast. Must be 18 or older!

Subscribe to Martinis & Murder for new episodes every week!

Another Shot #139 - The Announcement About The Announcement

John and Daryn chat about Daryn’s recent dating misstep, John’s cat sitting adventure, and Jojo Siwa’s recent coming out announcement.

Now you can LISTEN to full episodes of Snapped! The new Snapped: Women Who Murder podcast is the audio from our original premiere episodes of Snapped that have aired on Oxygen. Start listening now: http://oxygen.tv/SnappedSpotify

Can't get enough true crime? Check out PeacockTV.com for even more!

Want to join our facebook group? Clink the Link to chat with John, Daryn, and other Martinis and Murder fans!

Follow Matt The Bartender on Instagram: @Matt_The_Bartender

Follow John: @jthrasher on Twitter, @jthrasher on Instagram

Follow Daryn: @CarpeDaryn on Twitter, @CarpeDaryn on Instagram

You can send us things! Send all mail to:

Hotline: The Martinis and Murder Hotline is live! Call us at 212-664-2072 to leave voicemails, feedback, questions, comments, martini recipes, case suggestions, or to yell at Matt! All we need is your first name, last initial, and where you’re from (city and state). Please note that your submission constitutes permission to use your message on the podcast. Must be 18 or older!

Subscribe to Martinis & Murder for new episodes every week!

Episode #215 - The Forgiven Murder

When Tim Nance is found to be dead, investigators discover infidelity and begin to suspect his wife Eve - but was it cold blood that drove her to kill her husband? Or will the investigation uncover some potentially mitigating circumstances?

Now you can LISTEN to full episodes of Snapped! The new Snapped: Women Who Murder podcast is the audio from our original premiere episodes of Snapped that have aired on Oxygen. Start listening now: http://oxygen.tv/SnappedSpotify

Can't get enough true crime? Check out PeacockTV.com for even more!

Want to join our facebook group? Clink the Link to chat with John, Daryn, and other Martinis and Murder fans!

Follow Matt The Bartender on Instagram: @Matt_The_Bartender

Follow John: @jthrasher on Twitter, @jthrasher on Instagram

Follow Daryn: @CarpeDaryn on Twitter, @CarpeDaryn on Instagram

You can send us things! Send all mail to:

Hotline: The Martinis and Murder Hotline is live! Call us at 212-664-2072 to leave voicemails, feedback, questions, comments, martini recipes, case suggestions, or to yell at Matt! All we need is your first name, last initial, and where you’re from (city and state). Please note that your submission constitutes permission to use your message on the podcast. Must be 18 or older!

Subscribe to Martinis & Murder for new episodes every week!

Another Shot #138 - Dating Advice

John and Daryn chat about the presidential inauguration, Dale and Claire's relationship both on and off The Bachelorette, and John's upcoming birthday.

Now you can LISTEN to full episodes of Snapped! The new Snapped: Women Who Murder podcast is the audio from our original premiere episodes of Snapped that have aired on Oxygen. Start listening now: http://oxygen.tv/SnappedSpotify

Can't get enough true crime? Check out PeacockTV.com for even more!

Want to join our facebook group? Clink the Link to chat with John, Daryn, and other Martinis and Murder fans!

Follow Matt The Bartender on Instagram: @Matt_The_Bartender

Follow John: @jthrasher on Twitter, @jthrasher on Instagram

Follow Daryn: @CarpeDaryn on Twitter, @CarpeDaryn on Instagram

You can send us things! Send all mail to:

Hotline: The Martinis and Murder Hotline is live! Call us at 212-664-2072 to leave voicemails, feedback, questions, comments, martini recipes, case suggestions, or to yell at Matt! All we need is your first name, last initial, and where you’re from (city and state). Please note that your submission constitutes permission to use your message on the podcast. Must be 18 or older!

Subscribe to Martinis & Murder for new episodes every week!

Episode #214 - Utah&rsquos Bonnie & Clyde

When young bride-to-be Angela Hill reconnects with her childhood friend Logan McFarland, the result is a devastating rampage that ends the lives of two Salt Lake City residents.

Now you can LISTEN to full episodes of Snapped! The new Snapped: Women Who Murder podcast is the audio from our original premiere episodes of Snapped that have aired on Oxygen. Start listening now: http://oxygen.tv/SnappedSpotify

Can't get enough true crime? Check out PeacockTV.com for even more!

Want to join our facebook group? Clink the Link to chat with John, Daryn, and other Martinis and Murder fans!

Follow Matt The Bartender on Instagram: @Matt_The_Bartender

Follow John: @jthrasher on Twitter, @jthrasher on Instagram

Follow Daryn: @CarpeDaryn on Twitter, @CarpeDaryn on Instagram

You can send us things! Send all mail to:

Hotline: The Martinis and Murder Hotline is live! Call us at 212-664-2072 to leave voicemails, feedback, questions, comments, martini recipes, case suggestions, or to yell at Matt! All we need is your first name, last initial, and where you’re from (city and state). Please note that your submission constitutes permission to use your message on the podcast. Must be 18 or older!

Subscribe to Martinis & Murder for new episodes every week!

Another Shot #137 - John&rsquos Viral TikTok

John and Daryn discuss the recent state sanctioned death of Lisa Montgomery, John’s viral tiktok, and the upcoming WandaVision Marvel series.

Now you can LISTEN to full episodes of Snapped! The new Snapped: Women Who Murder podcast is the audio from our original premiere episodes of Snapped that have aired on Oxygen. Start listening now: http://oxygen.tv/SnappedSpotify

Can't get enough true crime? Check out PeacockTV.com for even more!

Want to join our facebook group? Clink the Link to chat with John, Daryn, and other Martinis and Murder fans!

Follow Matt The Bartender on Instagram: @Matt_The_Bartender

Follow John: @jthrasher on Twitter, @jthrasher on Instagram

Follow Daryn: @CarpeDaryn on Twitter, @CarpeDaryn on Instagram

You can send us things! Send all mail to:

Hotline: The Martinis and Murder Hotline is live! Call us at 212-664-2072 to leave voicemails, feedback, questions, comments, martini recipes, case suggestions, or to yell at Matt! All we need is your first name, last initial, and where you’re from (city and state). Please note that your submission constitutes permission to use your message on the podcast. Must be 18 or older!

Subscribe to Martinis & Murder for new episodes every week!

Episode #213 - The LOL Murders

When Air Force Sgt. Nathan Paet collapses, dead, outside his home, investigators become suspicious of Nathan's wife Michelle when her infidelity makes it clear the marriage was in trouble.

Now you can LISTEN to full episodes of Snapped! The new Snapped: Women Who Murder podcast is the audio from our original premiere episodes of Snapped that have aired on Oxygen. Start listening now: http://oxygen.tv/SnappedSpotify

Can't get enough true crime? Check out PeacockTV.com for even more!

Want to join our facebook group? Clink the Link to chat with John, Daryn, and other Martinis and Murder fans!

Follow Matt The Bartender on Instagram: @Matt_The_Bartender

Follow John: @jthrasher on Twitter, @jthrasher on Instagram

Follow Daryn: @CarpeDaryn on Twitter, @CarpeDaryn on Instagram

You can send us things! Send all mail to:

Hotline: The Martinis and Murder Hotline is live! Call us at 212-664-2072 to leave voicemails, feedback, questions, comments, martini recipes, case suggestions, or to yell at Matt! All we need is your first name, last initial, and where you’re from (city and state). Please note that your submission constitutes permission to use your message on the podcast. Must be 18 or older!

Subscribe to Martinis & Murder for new episodes every week!

Another Shot #136 - New Year, Same Old Matt

John and Daryn recap their Christmas and New Years celebrations, talk about the coolest presents they received, and deep-dive into their favorite Bath and Body Works flavors.

Now you can LISTEN to full episodes of Snapped! The new Snapped: Women Who Murder podcast is the audio from our original premiere episodes of Snapped that have aired on Oxygen. Start listening now: http://oxygen.tv/SnappedSpotify

Can't get enough true crime? Check out PeacockTV.com for even more!

Want to join our facebook group? Clink the Link to chat with John, Daryn, and other Martinis and Murder fans!

Follow Matt The Bartender on Instagram: @Matt_The_Bartender

Follow John: @jthrasher on Twitter, @jthrasher on Instagram

Follow Daryn: @CarpeDaryn on Twitter, @CarpeDaryn on Instagram

You can send us things! Send all mail to:

Hotline: The Martinis and Murder Hotline is live! Call us at 212-664-2072 to leave voicemails, feedback, questions, comments, martini recipes, case suggestions, or to yell at Matt! All we need is your first name, last initial, and where you’re from (city and state). Please note that your submission constitutes permission to use your message on the podcast. Must be 18 or older!

Subscribe to Martinis & Murder for new episodes every week!

Episode #212 - Flashback: 19 Nine Day

John and Daryn flashback to Episode #119 - Yahweh ben Yahweh and The Death Angels to revisit a favorite old episode, and relive John's most iconic tipsy flub, "Nineteen NineDAY".

Episode #119 Description - John and Daryn discuss the case of the cult of Yahweh ben Yahweh, whose members started out doing positive works for their Miami community, until their leader started demanding more gruesome acts from his followers.

Now you can LISTEN to full episodes of Snapped! The new Snapped: Women Who Murder podcast is the audio from our original premiere episodes of Snapped that have aired on Oxygen. Start listening now: http://oxygen.tv/SnappedSpotify

Can't get enough true crime? Check out PeacockTV.com for even more!

Want to join our facebook group? Clink the Link to chat with John, Daryn, and other Martinis and Murder fans!

Follow Matt The Bartender on Instagram: @Matt_The_Bartender

Follow John: @jthrasher on Twitter, @jthrasher on Instagram

Follow Daryn: @CarpeDaryn on Twitter, @CarpeDaryn on Instagram

You can send us things! Send all mail to:

Hotline: The Martinis and Murder Hotline is live! Call us at 212-664-2072 to leave voicemails, feedback, questions, comments, martini recipes, case suggestions, or to yell at Matt! All we need is your first name, last initial, and where you’re from (city and state). Please note that your submission constitutes permission to use your message on the podcast. Must be 18 or older!

Subscribe to Martinis & Murder for new episodes every week!

Another Shot #135 - Reflecting on 20-Twen-TAY

John and Daryn recap the things they learned and their own personal highlights of 2020.

Now you can LISTEN to full episodes of Snapped! The new Snapped: Women Who Murder podcast is the audio from our original premiere episodes of Snapped that have aired on Oxygen. Start listening now: http://oxygen.tv/SnappedSpotify

Can't get enough true crime? Check out PeacockTV.com for even more!

Want to join our facebook group? Clink the Link to chat with John, Daryn, and other Martinis and Murder fans!

Follow Matt The Bartender on Instagram: @Matt_The_Bartender

Follow John: @jthrasher on Twitter, @jthrasher on Instagram

Follow Daryn: @CarpeDaryn on Twitter, @CarpeDaryn on Instagram

You can send us things! Send all mail to:

Hotline: The Martinis and Murder Hotline is live! Call us at 212-664-2072 to leave voicemails, feedback, questions, comments, martini recipes, case suggestions, or to yell at Matt! All we need is your first name, last initial, and where you’re from (city and state). Please note that your submission constitutes permission to use your message on the podcast. Must be 18 or older!

Subscribe to Martinis & Murder for new episodes every week!

Episode #211 - Flashback: TershBern

John and Daryn flashback to Episode #73 - Almost Murder for Hire to revisit a favorite old episode, and relive the naming of Daryn and Matt's reindeer baby, TershBern.

Episode #73 description: John and Daryn discuss the case of Dalia Dippolito, who would do just about anything to get rid of her husband and inherit his fortune. and wasn't very smart about it.

Now you can LISTEN to full episodes of Snapped! The new Snapped: Women Who Murder podcast is the audio from our original premiere episodes of Snapped that have aired on Oxygen. Start listening now: http://oxygen.tv/SnappedSpotify

Can't get enough true crime? Check out PeacockTV.com for even more!

Want to join our facebook group? Clink the Link to chat with John, Daryn, and other Martinis and Murder fans!

Follow Matt The Bartender on Instagram: @Matt_The_Bartender

Follow John: @jthrasher on Twitter, @jthrasher on Instagram

Follow Daryn: @CarpeDaryn on Twitter, @CarpeDaryn on Instagram

You can send us things! Send all mail to:

Hotline: The Martinis and Murder Hotline is live! Call us at 212-664-2072 to leave voicemails, feedback, questions, comments, martini recipes, case suggestions, or to yell at Matt! All we need is your first name, last initial, and where you’re from (city and state). Please note that your submission constitutes permission to use your message on the podcast. Must be 18 or older!

Subscribe to Martinis & Murder for new episodes every week!

Another Shot #134 - Snow Shovel Strokes

John and Daryn chat about recent winter activities, the Great Conjunction of 2020, and the Christmas gifts they're hoping for this year!

Now you can LISTEN to full episodes of Snapped! The new Snapped: Women Who Murder podcast is the audio from our original premiere episodes of Snapped that have aired on Oxygen. Start listening now: http://oxygen.tv/SnappedSpotify

Can't get enough true crime? Check out PeacockTV.com for even more!

Want to join our facebook group? Clink the Link to chat with John, Daryn, and other Martinis and Murder fans!

Follow Matt The Bartender on Instagram: @Matt_The_Bartender

Follow John: @jthrasher on Twitter, @jthrasher on Instagram

Follow Daryn: @CarpeDaryn on Twitter, @CarpeDaryn on Instagram

You can send us things! Send all mail to:

Hotline: The Martinis and Murder Hotline is live! Call us at 212-664-2072 to leave voicemails, feedback, questions, comments, martini recipes, case suggestions, or to yell at Matt! All we need is your first name, last initial, and where you’re from (city and state). Please note that your submission constitutes permission to use your message on the podcast. Must be 18 or older!

Subscribe to Martinis & Murder for new episodes every week!

Episode #210 - Murdered At Sea

When Thomas and Jackie Hawks are reported missing, investigators suspect the people who would stand to benefit most from their murder - the down-on-their-luck couple who have been attempting to purchase the Hawks' houseboat.

Now you can LISTEN to full episodes of Snapped! The new Snapped: Women Who Murder podcast is the audio from our original premiere episodes of Snapped that have aired on Oxygen. Start listening now: http://oxygen.tv/SnappedSpotify

Can't get enough true crime? Check out PeacockTV.com for even more!

Want to join our facebook group? Clink the Link to chat with John, Daryn, and other Martinis and Murder fans!

Follow Matt The Bartender on Instagram: @Matt_The_Bartender

Follow John: @jthrasher on Twitter, @jthrasher on Instagram

Follow Daryn: @CarpeDaryn on Twitter, @CarpeDaryn on Instagram

You can send us things! Send all mail to:

Hotline: The Martinis and Murder Hotline is live! Call us at 212-664-2072 to leave voicemails, feedback, questions, comments, martini recipes, case suggestions, or to yell at Matt! All we need is your first name, last initial, and where you’re from (city and state). Please note that your submission constitutes permission to use your message on the podcast. Must be 18 or older!

Subscribe to Martinis & Murder for new episodes every week!

Another Shot #133 - William Eyelash

John and Daryn talk about Dionne Warwick’s recent tweets, some exciting Marvel news, and their unexpected nostalgia for christmas activities in NYC.

Now you can LISTEN to full episodes of Snapped! The new Snapped: Women Who Murder podcast is the audio from our original premiere episodes of Snapped that have aired on Oxygen. Start listening now: http://oxygen.tv/SnappedSpotify

Can't get enough true crime? Check out PeacockTV.com for even more!

Want to join our facebook group? Clink the Link to chat with John, Daryn, and other Martinis and Murder fans!

Follow Matt The Bartender on Instagram: @Matt_The_Bartender

Follow John: @jthrasher on Twitter, @jthrasher on Instagram

Follow Daryn: @CarpeDaryn on Twitter, @CarpeDaryn on Instagram

You can send us things! Send all mail to:

Hotline: The Martinis and Murder Hotline is live! Call us at 212-664-2072 to leave voicemails, feedback, questions, comments, martini recipes, case suggestions, or to yell at Matt! All we need is your first name, last initial, and where you’re from (city and state). Please note that your submission constitutes permission to use your message on the podcast. Must be 18 or older!

Subscribe to Martinis & Murder for new episodes every week!

Episode #209 - Killed In Peekskill

When mild-mannered cab driver Terry Camper is found murdered, authorities first assume a robbery gone wrong, until they begin to suspect the killer may be someone Terry knew personally.

Now you can LISTEN to full episodes of Snapped! The new Snapped: Women Who Murder podcast is the audio from our original premiere episodes of Snapped that have aired on Oxygen. Start listening now: http://oxygen.tv/SnappedSpotify

Can't get enough true crime? Check out PeacockTV.com for even more!

Want to join our facebook group? Clink the Link to chat with John, Daryn, and other Martinis and Murder fans!

Follow Matt The Bartender on Instagram: @Matt_The_Bartender

Follow John: @jthrasher on Twitter, @jthrasher on Instagram

Follow Daryn: @CarpeDaryn on Twitter, @CarpeDaryn on Instagram

You can send us things! Send all mail to:

Hotline: The Martinis and Murder Hotline is live! Call us at 212-664-2072 to leave voicemails, feedback, questions, comments, martini recipes, case suggestions, or to yell at Matt! All we need is your first name, last initial, and where you’re from (city and state). Please note that your submission constitutes permission to use your message on the podcast. Must be 18 or older!

Subscribe to Martinis & Murder for new episodes every week!

Another Shot #132 - Holidays With Aliens

John and Daryn go over ‘John’s Favorite Things’ of 2020, the recent alien contract news, and answer some listener questions.

Now you can LISTEN to full episodes of Snapped! The new Snapped: Women Who Murder podcast is the audio from our original premiere episodes of Snapped that have aired on Oxygen. Start listening now: http://oxygen.tv/SnappedSpotify

Can't get enough true crime? Check out PeacockTV.com for even more!

Want to join our facebook group? Clink the Link to chat with John, Daryn, and other Martinis and Murder fans!

Follow Matt The Bartender on Instagram: @Matt_The_Bartender

Follow John: @jthrasher on Twitter, @jthrasher on Instagram

Follow Daryn: @CarpeDaryn on Twitter, @CarpeDaryn on Instagram

You can send us things! Send all mail to:

Hotline: The Martinis and Murder Hotline is live! Call us at 212-664-2072 to leave voicemails, feedback, questions, comments, martini recipes, case suggestions, or to yell at Matt! All we need is your first name, last initial, and where you’re from (city and state). Please note that your submission constitutes permission to use your message on the podcast. Must be 18 or older!

Subscribe to Martinis & Murder for new episodes every week!

Episode #208 - Murdered and Missing Mementos

John and Daryn discuss the case of Derrick Todd Lee, known as Baton Rouge Serial Killer, who murdered seven Louisiana women over the course of eleven years.

Now you can LISTEN to full episodes of Snapped! The new Snapped: Women Who Murder podcast is the audio from our original premiere episodes of Snapped that have aired on Oxygen. Start listening now: http://oxygen.tv/SnappedSpotify

Can't get enough true crime? Check out PeacockTV.com for even more!

Want to join our facebook group? Clink the Link to chat with John, Daryn, and other Martinis and Murder fans!

Follow Matt The Bartender on Instagram: @Matt_The_Bartender

Follow John: @jthrasher on Twitter, @jthrasher on Instagram

Follow Daryn: @CarpeDaryn on Twitter, @CarpeDaryn on Instagram

You can send us things! Send all mail to:

Hotline: The Martinis and Murder Hotline is live! Call us at 212-664-2072 to leave voicemails, feedback, questions, comments, martini recipes, case suggestions, or to yell at Matt! All we need is your first name, last initial, and where you’re from (city and state). Please note that your submission constitutes permission to use your message on the podcast. Must be 18 or older!

Subscribe to Martinis & Murder for new episodes every week!

Another Shot #131 - Daryn&rsquos Is Bigger Than John&rsquos

John and Daryn chat about Daryn’s recent appearance on Good Morning America, their 2020 top music playlists, and celebrate some recent celebrities coming out.

Now you can LISTEN to full episodes of Snapped! The new Snapped: Women Who Murder podcast is the audio from our original premiere episodes of Snapped that have aired on Oxygen. Start listening now: http://oxygen.tv/SnappedSpotify

Can't get enough true crime? Check out PeacockTV.com for even more!

Want to join our facebook group? Clink the Link to chat with John, Daryn, and other Martinis and Murder fans!

Follow Matt The Bartender on Instagram: @Matt_The_Bartender

Follow John: @jthrasher on Twitter, @jthrasher on Instagram

Follow Daryn: @CarpeDaryn on Twitter, @CarpeDaryn on Instagram

You can send us things! Send all mail to:

Hotline: The Martinis and Murder Hotline is live! Call us at 212-664-2072 to leave voicemails, feedback, questions, comments, martini recipes, case suggestions, or to yell at Matt! All we need is your first name, last initial, and where you’re from (city and state). Please note that your submission constitutes permission to use your message on the podcast. Must be 18 or older!

Subscribe to Martinis & Murder for new episodes every week!

Episode #207 - Butcher Baker Robert Hansen

John and Daryn continue their virtual tour in Alaska, where they discuss the case of "Butcher Baker" Robert Hansen, who raped and murdered at least 17 women.

Now you can LISTEN to full episodes of Snapped! The new Snapped: Women Who Murder podcast is the audio from our original premiere episodes of Snapped that have aired on Oxygen. Start listening now: http://oxygen.tv/SnappedSpotify

Can't get enough true crime? Check out PeacockTV.com for even more!

Want to join our facebook group? Clink the Link to chat with John, Daryn, and other Martinis and Murder fans!

Follow Matt The Bartender on Instagram: @Matt_The_Bartender

Follow John: @jthrasher on Twitter, @jthrasher on Instagram

Follow Daryn: @CarpeDaryn on Twitter, @CarpeDaryn on Instagram

You can send us things! Send all mail to:

Hotline: The Martinis and Murder Hotline is live! Call us at 212-664-2072 to leave voicemails, feedback, questions, comments, martini recipes, case suggestions, or to yell at Matt! All we need is your first name, last initial, and where you’re from (city and state). Please note that your submission constitutes permission to use your message on the podcast. Must be 18 or older!


Voir la vidéo: Revction - Danser avec le diable Prod. Guala Beats (Décembre 2021).