Dernières recettes

Coca-Cola s'excuse et retire sa publicité après avoir été accusé de racisme

Coca-Cola s'excuse et retire sa publicité après avoir été accusé de racisme

Coca-Cola présente ses excuses pour une publicité montrant des jeunes blancs apportant joyeusement du Coca dans un village mexicain pauvre

Grâce à un groupe de Blancs souriants, ce village indigène mexicain est maintenant suffisamment civilisé pour apprécier le Coca.

Coca-Cola a présenté des excuses et retiré une publicité après qu'elle ait été jugée raciste et insensible. La publicité, qui est en espagnol, met en scène un groupe de jeunes blancs souriants apportant du Coca-Cola dans un village reculé et indigène d'Oaxaca.

La publicité était probablement censée être réconfortante, car elle présentait le «rassemblement» de deux cultures apparemment divergentes pendant la saison des vacances. La publicité affirme que 81,6% de la population indigène du Mexique a honte de parler sa propre langue, puis se termine par les mots à l'écran : Abre Tu Corazón, ou « Open Your Heart ».

Après que la publicité ait fait le tour de la télévision et des réseaux sociaux, l'Alliance for Food Health a appelé le gouvernement mexicain à censurer la publicité, la considérant comme un exemple de « colonialisme hipster » dégradant pour la population indigène.

"Je considère ce type de publicité comme un acte discriminatoire et raciste, et il favorise également la rupture du tissu social en essayant d'imposer une culture de consommation, une culture de consommation et des communautés extérieures", a déclaré l'avocate et avocate indigène Elvira Pablo. a déclaré à la publication en langue espagnole Aser Litigio.

Coca-Cola a retiré l'annonce et a expliqué dans un communiqué diffusé aux médias :

"Nous regrettons profondément que le message ait été mal interprété alors que notre intention était exactement à l'opposé des critiques reçues."


Les publicités les plus controversées de l'histoire : d'Ashton Kutcher à Mary J. Blige

Parfois, les publicités deviennent virales pour de mauvaises raisons.

La nouvelle publicité de Pepsi mettant en vedette Kendall Jenner, qui la montre en train de remettre à un policier un soda en guise d'offre de paix lors d'une manifestation, a suscité la controverse cette semaine. L'annonce a suscité une multitude de mèmes sur les réseaux sociaux, avec des manifestations parodiant le mouvement des droits civiques comme des publicités Pepsi.

Ashton Kutcher l'un d'eux a attiré des allégations de racisme sur une publicité qu'il a filmée, dans ce qui a marqué l'une des nombreuses publicités qui ont déclenché des réactions similaires. D'autres publicités publiées au fil des ans ont été accusées d'être anti-gay, de glorifier la maltraitance des animaux et d'être tout simplement offensantes.

Publicité Popchips d'Ashton Kutcher : En 2012, l'acteur a suscité la controverse à propos d'une publicité pour la collation qui le montrait décrivant les membres d'un faux site de rencontres, y compris un producteur de Bollywood nommé Raj, dans lequel il était critiqué pour avoir porté un "visage brun".

"La nouvelle campagne publicitaire et vidéo de rencontres mondiales Popchips mettant en vedette quatre personnages a été créée pour provoquer quelques rires et n'a jamais eu pour but de stéréotyper ou d'offenser qui que ce soit", a déclaré le groupe en réponse. "Chez Popchips, nous embrassons tous les types de formes, de saveurs et de couleurs, et apprécions tous les grignoteurs, quelle que soit leur race ou leur origine ethnique. Nous espérons que les gens pourront en profiter dans l'esprit auquel il était destiné. »

L'annonce existe toujours sur la page YouTube de l'entreprise.

Publicité pour Burger King de Mary J. Blige : En 2012, une publicité de Burger King divulguée montrant Blige chantant de nouveaux en-cas de poulet croustillants sur l'air de sa chanson "Don't Mind" après que les critiques aient déclaré qu'il était raciste contre les Afro-Américains.

Tendances Histoires

La nouvelle photo de Kylie Jenner "Bath Time" de Stormi Webster est trop mignonne

Iris, la fille de Leslie Mann et Judd Apatow, a grandi sur les photos du bal

Voir Jessica Chastain se transformer en télévangéliste Tammy Faye Bakker

Burger King a retiré l'annonce et s'est excusé auprès de la chanteuse et de ses fans, mais n'a pas abordé les préoccupations en détail.

"Malheureusement, la publicité de Mary J. Blige a été publiée prématurément avant que toutes les licences et les approbations finales aient été obtenues", a déclaré la société dans un communiqué. "Nous tenons à nous excuser auprès de Mary J. et de tous ses fans pour avoir diffusé une annonce qui n'était pas définitive. Nous savons à quel point Mary J. est importante pour ses fans, et nous sommes actuellement en train de finaliser la publicité. Nous espérons que la dernière annonce sera bientôt diffusée."

Blige elle-même a présenté ses propres excuses dans l'émission Hot 97 FM d'Angie Martinez.

"Je veux m'excuser auprès de tous ceux qui ont été offensés ou qui pensaient que je ferais quelque chose de si irrespectueux envers notre culture", a-t-elle déclaré, selon Pierre roulante. "Je ne ferais jamais rien de tel à dessein. Je pensais que je faisais quelque chose de bien. Alors pardonne-moi."

Tyler, le créateur de la publicité Mountain Dew : Le rappeur a joué dans une publicité controversée de Mountain Dew que beaucoup considéraient comme raciste et a également déclaré qu'elle glorifiait la violence à l'égard des femmes. Dans la publicité, suite d'une précédente, une femme blanche agressée par une "chèvre méchante", que le rappeur exprime, doit désigner son agresseur dans une file de police. La chèvre, qui se tient parmi un groupe d'hommes noirs, la nargue avec plus de menaces. L'annonce a rapidement été retirée.

Racisme par les téléspectateurs :

L'Amérique ne peut pas gérer la famille Cheerios : En 2013 (c'est-à-dire en 2013, pas en 1913), une publicité Cheerios mettant en vedette un couple interracial et leur fille a reçu tellement de commentaires négatifs et racistes sur YouTube que General Mills a dû désactiver la section des commentaires, puis retirer l'annonce.

Mais la famille a de nouveau été représentée dans une publicité Cheerios en 2014.

Annonce Coca-Cola "America the Beautiful" : En 2014, les gens se sont plaints d'une publicité pour le Super Bowl de Coca-Cola qui montrait des gens chantant "America the Beautiful" dans différentes langues. #SpeakAmerican a commencé à être tendance sur Twitter.

Miller Lite : Le sexisme est bel et bien vivant dans la publicité du 21e siècle. Cette publicité Miller Lite de 2003 montrant deux femmes luttant dans la boue a été retirée en raison de plaintes.

Carl's Jr. abandonne les filles : Pendant des années, la chaîne de hamburgers a utilisé des filles aux gros seins en bikini pour promouvoir sa restauration rapide. La société a dévoilé la semaine dernière une nouvelle campagne mettant en vedette Nashville Star Charles Esten, qui se moque de leur ancienne technique et suggère une nouvelle voie à suivre.

La maltraitance des animaux?

Annonce de chiot perdu de GoDaddy : À la suite d'un contrecoup, GoDaddy a sorti une annonce du Super Bowl 2015 mettant en vedette un chiot perdu retrouvé par son propriétaire. qui le vend ensuite via un site Web qu'elle a construit sur GoDaddy.com.

Publicité pour les courses de chiens Sketchers' : En 2012, la société de baskets a suscité la controverse avec une publicité du Super Bowl qui montrait un bouledogue dépassant une meute de lévriers. Les défenseurs des animaux ont déclaré que le commerce glorifiait les courses de chiens, qu'ils considèrent comme un abus.

Annonce Snickers Gay Kiss : En 2007, la société mère de Snickers a sorti une publicité pour le Super Bowl au milieu de plaintes selon lesquelles elle était homophobe. Il montrait deux mécaniciens masculins mangeant la même barre Snickers puis s'embrassant, la belle et le Clochard-style.


Les publicités les plus controversées de l'histoire : d'Ashton Kutcher à Mary J. Blige

Parfois, les publicités deviennent virales pour de mauvaises raisons.

La nouvelle publicité de Pepsi mettant en vedette Kendall Jenner, qui la montre en train de remettre à un policier un soda en guise d'offre de paix lors d'une manifestation, a suscité la controverse cette semaine. L'annonce a suscité une multitude de mèmes sur les réseaux sociaux, avec des manifestations parodiant le mouvement des droits civiques comme des publicités Pepsi.

Ashton Kutcher l'un d'eux a attiré des allégations de racisme sur une publicité qu'il a filmée, dans ce qui a marqué l'une des nombreuses publicités qui ont déclenché des réactions similaires. D'autres publicités publiées au fil des ans ont été accusées d'être anti-gay, de glorifier la maltraitance des animaux et d'être tout simplement offensantes.

Publicité Popchips d'Ashton Kutcher : En 2012, l'acteur a suscité la controverse à propos d'une publicité pour la collation qui le montrait décrivant les membres d'un faux site de rencontres, y compris un producteur de Bollywood nommé Raj, dans lequel il était critiqué pour avoir porté un "visage brun".

"La nouvelle campagne publicitaire et vidéo de rencontre mondiale Popchips mettant en vedette quatre personnages a été créée pour provoquer quelques rires et n'a jamais eu pour but de stéréotyper ou d'offenser qui que ce soit", a déclaré le groupe en réponse. "Chez Popchips, nous embrassons tous les types de formes, de saveurs et de couleurs, et apprécions tous les grignoteurs, quelle que soit leur race ou leur origine ethnique. Nous espérons que les gens pourront en profiter dans l'esprit auquel il était destiné. »

L'annonce existe toujours sur la page YouTube de l'entreprise.

Publicité pour Burger King de Mary J. Blige : En 2012, une publicité de Burger King divulguée montrant Blige chantant de nouveaux en-cas au poulet croustillant sur l'air de sa chanson "Don't Mind" après que les critiques aient déclaré qu'il était raciste contre les Afro-Américains.

Tendances Histoires

La nouvelle photo de Kylie Jenner "Bath Time" de Stormi Webster est trop mignonne

Iris, la fille de Leslie Mann et Judd Apatow, a grandi sur les photos du bal

Voir Jessica Chastain se transformer en télévangéliste Tammy Faye Bakker

Burger King a retiré l'annonce et s'est excusé auprès de la chanteuse et de ses fans, mais n'a pas abordé les préoccupations en détail.

"Malheureusement, la publicité de Mary J. Blige a été publiée prématurément avant que toutes les licences et les approbations finales aient été obtenues", a déclaré la société dans un communiqué. "Nous tenons à nous excuser auprès de Mary J. et de tous ses fans pour avoir diffusé une annonce qui n'était pas définitive. Nous savons à quel point Mary J. est importante pour ses fans, et nous sommes actuellement en train de finaliser la publicité. Nous espérons que la dernière annonce sera bientôt diffusée."

Blige elle-même a présenté ses propres excuses dans l'émission Hot 97 FM d'Angie Martinez.

"Je veux m'excuser auprès de tous ceux qui ont été offensés ou qui pensaient que je ferais quelque chose de si irrespectueux envers notre culture", a-t-elle déclaré, selon Pierre roulante. "Je ne ferais jamais rien de tel à dessein. Je pensais que je faisais quelque chose de bien. Alors pardonne-moi."

Tyler, le créateur de la publicité Mountain Dew : Le rappeur a joué dans une publicité controversée de Mountain Dew que beaucoup considéraient comme raciste et a également déclaré qu'elle glorifiait la violence à l'égard des femmes. Dans la publicité, suite d'une précédente, une femme blanche agressée par une "chèvre méchante", que le rappeur exprime, doit désigner son agresseur dans une file de police. La chèvre, qui se tient parmi un groupe d'hommes noirs, la nargue avec plus de menaces. L'annonce a rapidement été retirée.

Racisme par les téléspectateurs :

L'Amérique ne peut pas gérer la famille Cheerios : En 2013 (c'est-à-dire en 2013, pas en 1913), une publicité Cheerios mettant en vedette un couple interracial et leur fille a reçu tellement de commentaires négatifs et racistes sur YouTube que General Mills a dû désactiver la section des commentaires, puis retirer l'annonce.

Mais la famille a de nouveau été représentée dans une publicité Cheerios en 2014.

Annonce Coca-Cola "America the Beautiful" : En 2014, les gens se sont plaints d'une publicité pour le Super Bowl de Coca-Cola qui montrait des gens chantant "America the Beautiful" dans différentes langues. #SpeakAmerican a commencé à être tendance sur Twitter.

Miller Lite : Le sexisme est bel et bien vivant dans la publicité du 21e siècle. Cette publicité Miller Lite de 2003 montrant deux femmes luttant dans la boue a été retirée en raison de plaintes.

Carl's Jr. abandonne les filles : Pendant des années, la chaîne de hamburgers a utilisé des filles aux gros seins en bikini pour promouvoir sa restauration rapide. La société a dévoilé la semaine dernière une nouvelle campagne mettant en vedette Nashville Star Charles Esten, qui se moque de leur ancienne technique et suggère une nouvelle voie à suivre.

La maltraitance des animaux?

Annonce de chiot perdu de GoDaddy : À la suite d'un contrecoup, GoDaddy a sorti une annonce du Super Bowl 2015 mettant en vedette un chiot perdu qui est retrouvé par son propriétaire. qui le vend ensuite via un site Web qu'elle a construit sur GoDaddy.com.

Publicité pour les courses de chiens Sketchers' : En 2012, la société de baskets a suscité la controverse avec une publicité du Super Bowl qui montrait un bouledogue dépassant une meute de lévriers. Les défenseurs des animaux ont déclaré que le commerce glorifiait les courses de chiens, qu'ils considèrent comme un abus.

Annonce Snickers Gay Kiss : En 2007, la société mère de Snickers a sorti une publicité pour le Super Bowl au milieu de plaintes selon lesquelles elle était homophobe. Il montrait deux mécaniciens masculins mangeant la même barre Snickers puis s'embrassant, la belle et le Clochard-style.


Les publicités les plus controversées de l'histoire : d'Ashton Kutcher à Mary J. Blige

Parfois, les publicités deviennent virales pour de mauvaises raisons.

La nouvelle publicité de Pepsi mettant en vedette Kendall Jenner, qui la montre en train de remettre à un policier un soda en guise d'offre de paix lors d'une manifestation, a suscité la controverse cette semaine. L'annonce a suscité une multitude de mèmes sur les réseaux sociaux, avec des manifestations parodiant le mouvement des droits civiques comme des publicités Pepsi.

Ashton Kutcher l'un d'eux a attiré des allégations de racisme sur une publicité qu'il a filmée, dans ce qui a marqué l'une des nombreuses publicités qui ont déclenché des réactions similaires. D'autres publicités publiées au fil des ans ont été accusées d'être anti-gay, de glorifier la maltraitance des animaux et d'être tout simplement offensantes.

Publicité Popchips d'Ashton Kutcher : En 2012, l'acteur a suscité la controverse à propos d'une publicité pour la collation qui le montrait décrivant les membres d'un faux site de rencontres, y compris un producteur de Bollywood nommé Raj, dans lequel il était critiqué pour avoir porté un "visage brun".

"La nouvelle campagne publicitaire et vidéo de rencontres mondiales Popchips mettant en vedette quatre personnages a été créée pour provoquer quelques rires et n'a jamais eu pour but de stéréotyper ou d'offenser qui que ce soit", a déclaré le groupe en réponse. "Chez Popchips, nous embrassons tous les types de formes, de saveurs et de couleurs, et apprécions tous les grignoteurs, quelle que soit leur race ou leur origine ethnique. Nous espérons que les gens pourront en profiter dans l'esprit auquel il était destiné. »

L'annonce existe toujours sur la page YouTube de l'entreprise.

Publicité pour Burger King de Mary J. Blige : En 2012, une publicité de Burger King divulguée montrant Blige chantant de nouveaux en-cas au poulet croustillant sur l'air de sa chanson "Don't Mind" après que les critiques aient déclaré qu'il était raciste contre les Afro-Américains.

Tendances Histoires

La nouvelle photo de Kylie Jenner "Bath Time" de Stormi Webster est trop mignonne

Iris, la fille de Leslie Mann et Judd Apatow, a grandi sur les photos du bal

Voir Jessica Chastain se transformer en télévangéliste Tammy Faye Bakker

Burger King a retiré l'annonce et s'est excusé auprès de la chanteuse et de ses fans, mais n'a pas abordé les préoccupations en détail.

"Malheureusement, la publicité de Mary J. Blige a été publiée prématurément avant que toutes les licences et les approbations finales aient été obtenues", a déclaré la société dans un communiqué. "Nous tenons à nous excuser auprès de Mary J. et de tous ses fans pour avoir diffusé une annonce qui n'était pas définitive. Nous savons à quel point Mary J. est importante pour ses fans et nous sommes actuellement en train de finaliser la publicité. Nous espérons que la dernière annonce sera bientôt diffusée."

Blige elle-même a présenté ses propres excuses dans l'émission Hot 97 FM d'Angie Martinez.

"Je veux m'excuser auprès de tous ceux qui ont été offensés ou qui pensaient que je ferais quelque chose de si irrespectueux envers notre culture", a-t-elle déclaré, selon Pierre roulante. "Je ne ferais jamais rien de tel à dessein. Je pensais que je faisais quelque chose de bien. Alors pardonne-moi."

Tyler, le créateur de la publicité Mountain Dew : Le rappeur a joué dans une publicité controversée de Mountain Dew que beaucoup considéraient comme raciste et a également déclaré qu'elle glorifiait la violence à l'égard des femmes. Dans la publicité, suite d'une précédente, une femme blanche agressée par une "chèvre méchante", que le rappeur exprime, doit désigner son agresseur dans une file de police. La chèvre, qui se tient parmi un groupe d'hommes noirs, la nargue avec plus de menaces. L'annonce a rapidement été retirée.

Racisme par les téléspectateurs :

L'Amérique ne peut pas gérer la famille Cheerios : En 2013 (c'est-à-dire en 2013, pas en 1913), une publicité Cheerios mettant en vedette un couple interracial et leur fille a reçu tellement de commentaires négatifs et racistes sur YouTube que General Mills a dû désactiver la section des commentaires, puis retirer l'annonce.

Mais la famille a de nouveau été représentée dans une publicité Cheerios en 2014.

Annonce Coca-Cola "America the Beautiful" : En 2014, les gens se sont plaints d'une publicité pour le Super Bowl de Coca-Cola qui montrait des gens chantant "America the Beautiful" dans différentes langues. #SpeakAmerican a commencé à être tendance sur Twitter.

Miller Lite : Le sexisme est bel et bien vivant dans la publicité du 21e siècle. Cette publicité Miller Lite de 2003 montrant deux femmes luttant dans la boue a été retirée en raison de plaintes.

Carl's Jr. abandonne les filles : Pendant des années, la chaîne de hamburgers a utilisé des filles aux gros seins en bikini pour promouvoir sa restauration rapide. La société a dévoilé la semaine dernière une nouvelle campagne mettant en vedette Nashville Star Charles Esten, qui se moque de leur ancienne technique et suggère une nouvelle voie à suivre.

La maltraitance des animaux?

Annonce de chiot perdu de GoDaddy : À la suite d'un contrecoup, GoDaddy a sorti une annonce du Super Bowl 2015 mettant en vedette un chiot perdu qui est retrouvé par son propriétaire. qui le vend ensuite via un site Web qu'elle a construit sur GoDaddy.com.

Publicité pour les courses de chiens Sketchers' : En 2012, la société de baskets a suscité la controverse avec une publicité du Super Bowl qui montrait un bouledogue dépassant une meute de lévriers. Les défenseurs des animaux ont déclaré que le commerce glorifiait les courses de chiens, qu'ils considèrent comme un abus.

Annonce Snickers Gay Kiss : En 2007, la société mère de Snickers a sorti une publicité pour le Super Bowl au milieu de plaintes selon lesquelles elle était homophobe. Il montrait deux mécaniciens masculins mangeant la même barre Snickers puis s'embrassant, la belle et le Clochard-style.


Les publicités les plus controversées de l'histoire : d'Ashton Kutcher à Mary J. Blige

Parfois, les publicités deviennent virales pour de mauvaises raisons.

La nouvelle publicité de Pepsi mettant en vedette Kendall Jenner, qui la montre en train de remettre à un policier un soda en guise d'offre de paix lors d'une manifestation, a suscité la controverse cette semaine. L'annonce a suscité une multitude de mèmes sur les réseaux sociaux, avec des manifestations parodiant le mouvement des droits civiques comme des publicités Pepsi.

Ashton Kutcher l'un d'eux a attiré des allégations de racisme sur une publicité qu'il a filmée, dans ce qui a marqué l'une des nombreuses publicités qui ont déclenché des réactions similaires. D'autres publicités publiées au fil des ans ont été accusées d'être anti-gay, de glorifier la maltraitance des animaux et d'être tout simplement offensantes.

Publicité Popchips d'Ashton Kutcher : En 2012, l'acteur a suscité la controverse à propos d'une publicité pour la collation qui le montrait décrivant les membres d'un faux site de rencontres, y compris un producteur de Bollywood nommé Raj, dans lequel il était critiqué pour avoir porté un "visage brun".

"La nouvelle campagne publicitaire et vidéo de rencontres mondiales Popchips mettant en vedette quatre personnages a été créée pour provoquer quelques rires et n'a jamais eu pour but de stéréotyper ou d'offenser qui que ce soit", a déclaré le groupe en réponse. "Chez Popchips, nous embrassons tous les types de formes, de saveurs et de couleurs, et apprécions tous les grignoteurs, quelle que soit leur race ou leur origine ethnique. Nous espérons que les gens pourront en profiter dans l'esprit auquel il était destiné. »

L'annonce existe toujours sur la page YouTube de l'entreprise.

Publicité pour Burger King de Mary J. Blige : En 2012, une publicité de Burger King divulguée montrant Blige chantant de nouveaux en-cas au poulet croustillant sur l'air de sa chanson "Don't Mind" après que les critiques aient déclaré qu'il était raciste contre les Afro-Américains.

Tendances Histoires

La nouvelle photo de Kylie Jenner "Bath Time" de Stormi Webster est trop mignonne

Iris, la fille de Leslie Mann et Judd Apatow, a grandi sur les photos du bal

Voir Jessica Chastain se transformer en télévangéliste Tammy Faye Bakker

Burger King a retiré l'annonce et s'est excusé auprès de la chanteuse et de ses fans, mais n'a pas abordé les préoccupations en détail.

"Malheureusement, la publicité de Mary J. Blige a été publiée prématurément avant que toutes les licences et les approbations finales aient été obtenues", a déclaré la société dans un communiqué. "Nous tenons à nous excuser auprès de Mary J. et de tous ses fans pour avoir diffusé une annonce qui n'était pas définitive. Nous savons à quel point Mary J. est importante pour ses fans, et nous sommes actuellement en train de finaliser la publicité. Nous espérons que la dernière annonce sera bientôt diffusée."

Blige elle-même a présenté ses propres excuses dans l'émission Hot 97 FM d'Angie Martinez.

"Je veux m'excuser auprès de tous ceux qui ont été offensés ou qui pensaient que je ferais quelque chose de si irrespectueux envers notre culture", a-t-elle déclaré, selon Pierre roulante. "Je ne ferais jamais rien de tel à dessein. Je pensais que je faisais quelque chose de bien. Alors pardonne-moi."

Tyler, le créateur de la publicité Mountain Dew : Le rappeur a joué dans une publicité controversée de Mountain Dew que beaucoup considéraient comme raciste et a également déclaré qu'elle glorifiait la violence à l'égard des femmes. Dans la publicité, suite d'une précédente, une femme blanche agressée par une "chèvre méchante", que le rappeur exprime, doit désigner son agresseur dans une file de police. La chèvre, qui se tient parmi un groupe d'hommes noirs, la nargue avec plus de menaces. L'annonce a été rapidement retirée.

Racisme par les téléspectateurs :

L'Amérique ne peut pas gérer la famille Cheerios : En 2013 (c'est-à-dire en 2013, pas en 1913), une publicité Cheerios mettant en vedette un couple interracial et leur fille a reçu tellement de commentaires négatifs et racistes sur YouTube que General Mills a dû désactiver la section des commentaires, puis retirer l'annonce.

Mais la famille a de nouveau été représentée dans une publicité Cheerios en 2014.

Annonce Coca-Cola "America the Beautiful" : En 2014, les gens se sont plaints d'une publicité pour le Super Bowl de Coca-Cola qui montrait des gens chantant "America the Beautiful" dans différentes langues. #SpeakAmerican a commencé à être tendance sur Twitter.

Miller Lite : Le sexisme est bel et bien vivant dans la publicité du 21e siècle. Cette publicité Miller Lite de 2003 montrant deux femmes luttant dans la boue a été retirée en raison de plaintes.

Carl's Jr. abandonne les filles : Pendant des années, la chaîne de hamburgers a utilisé des filles aux gros seins en bikini pour promouvoir sa restauration rapide. La société a dévoilé la semaine dernière une nouvelle campagne mettant en vedette Nashville Star Charles Esten, qui se moque de leur ancienne technique et suggère une nouvelle voie à suivre.

La maltraitance des animaux?

Annonce de chiot perdu de GoDaddy : À la suite d'un contrecoup, GoDaddy a sorti une annonce du Super Bowl 2015 mettant en vedette un chiot perdu qui est retrouvé par son propriétaire. qui le vend ensuite via un site Web qu'elle a construit sur GoDaddy.com.

Publicité pour les courses de chiens Sketchers' : En 2012, la société de baskets a suscité la controverse avec une publicité du Super Bowl qui montrait un bouledogue dépassant une meute de lévriers. Les défenseurs des animaux ont déclaré que le commerce glorifiait les courses de chiens, qu'ils considèrent comme un abus.

Annonce Snickers Gay Kiss : En 2007, la société mère de Snickers a sorti une publicité pour le Super Bowl au milieu de plaintes selon lesquelles elle était homophobe. Il montrait deux mécaniciens masculins mangeant la même barre Snickers puis s'embrassant, la belle et le Clochard-style.


Les publicités les plus controversées de l'histoire : d'Ashton Kutcher à Mary J. Blige

Parfois, les publicités deviennent virales pour de mauvaises raisons.

La nouvelle publicité de Pepsi mettant en vedette Kendall Jenner, qui la montre en train de remettre à un policier un soda en guise d'offre de paix lors d'une manifestation, a suscité la controverse cette semaine. L'annonce a suscité une multitude de mèmes sur les réseaux sociaux, avec des manifestations parodiant le mouvement des droits civiques comme des publicités Pepsi.

Ashton Kutcher l'un d'eux a attiré des allégations de racisme sur une publicité qu'il a filmée, dans ce qui a marqué l'une des nombreuses publicités qui ont déclenché des réactions similaires. D'autres publicités publiées au fil des ans ont été accusées d'être anti-gay, de glorifier la maltraitance des animaux et d'être tout simplement offensantes.

Publicité Popchips d'Ashton Kutcher : En 2012, l'acteur a suscité la controverse à propos d'une publicité pour la collation qui le montrait décrivant les membres d'un faux site de rencontres, y compris un producteur de Bollywood nommé Raj, dans lequel il était critiqué pour avoir porté un "visage brun".

"La nouvelle campagne publicitaire et vidéo de rencontres mondiales Popchips mettant en vedette quatre personnages a été créée pour provoquer quelques rires et n'a jamais eu pour but de stéréotyper ou d'offenser qui que ce soit", a déclaré le groupe en réponse. "Chez Popchips, nous embrassons tous les types de formes, de saveurs et de couleurs, et apprécions tous les grignoteurs, quelle que soit leur race ou leur origine ethnique. Nous espérons que les gens pourront en profiter dans l'esprit auquel il était destiné. »

L'annonce existe toujours sur la page YouTube de l'entreprise.

Publicité pour Burger King de Mary J. Blige : En 2012, une publicité de Burger King divulguée montrant Blige chantant de nouveaux en-cas au poulet croustillant sur l'air de sa chanson "Don't Mind" après que les critiques aient déclaré qu'il était raciste contre les Afro-Américains.

Tendances Histoires

La nouvelle photo de Kylie Jenner "Bath Time" de Stormi Webster est trop mignonne

Iris, la fille de Leslie Mann et Judd Apatow, a grandi sur les photos du bal

Voir Jessica Chastain se transformer en télévangéliste Tammy Faye Bakker

Burger King a retiré l'annonce et s'est excusé auprès de la chanteuse et de ses fans, mais n'a pas abordé les préoccupations en détail.

"Malheureusement, la publicité de Mary J. Blige a été publiée prématurément avant que toutes les licences et les approbations finales aient été obtenues", a déclaré la société dans un communiqué. "Nous tenons à nous excuser auprès de Mary J. et de tous ses fans pour avoir diffusé une annonce qui n'était pas définitive. Nous savons à quel point Mary J. est importante pour ses fans et nous sommes actuellement en train de finaliser la publicité. Nous espérons que la dernière annonce sera bientôt diffusée."

Blige elle-même a présenté ses propres excuses dans l'émission Hot 97 FM d'Angie Martinez.

"Je veux m'excuser auprès de tous ceux qui ont été offensés ou qui pensaient que je ferais quelque chose de si irrespectueux envers notre culture", a-t-elle déclaré, selon Pierre roulante. "Je ne ferais jamais rien de tel à dessein. Je pensais que je faisais quelque chose de bien. Alors pardonne-moi."

Tyler, le créateur de la publicité Mountain Dew : Le rappeur a joué dans une publicité controversée de Mountain Dew que beaucoup considéraient comme raciste et a également déclaré qu'elle glorifiait la violence à l'égard des femmes. Dans la publicité, suite d'une précédente, une femme blanche agressée par une "chèvre méchante", que le rappeur exprime, doit désigner son agresseur dans une file de police. La chèvre, qui se tient parmi un groupe d'hommes noirs, la nargue avec plus de menaces. L'annonce a rapidement été retirée.

Racisme par les téléspectateurs :

L'Amérique ne peut pas gérer la famille Cheerios : En 2013 (c'est-à-dire en 2013, pas en 1913), une publicité Cheerios mettant en vedette un couple interracial et leur fille a reçu tellement de commentaires négatifs et racistes sur YouTube que General Mills a dû désactiver la section des commentaires, puis retirer l'annonce.

Mais la famille a de nouveau été représentée dans une publicité Cheerios en 2014.

Annonce Coca-Cola "America the Beautiful" : En 2014, les gens se sont plaints d'une publicité pour le Super Bowl de Coca-Cola qui montrait des gens chantant "America the Beautiful" dans différentes langues. #SpeakAmerican a commencé à être tendance sur Twitter.

Miller Lite : Le sexisme est bel et bien vivant dans la publicité du 21e siècle. Cette publicité Miller Lite de 2003 montrant deux femmes luttant dans la boue a été retirée en raison de plaintes.

Carl's Jr. abandonne les filles : Pendant des années, la chaîne de hamburgers a utilisé des filles aux gros seins en bikini pour promouvoir sa restauration rapide. La société a dévoilé la semaine dernière une nouvelle campagne mettant en vedette Nashville Star Charles Esten, qui se moque de leur ancienne technique et suggère une nouvelle voie à suivre.

La maltraitance des animaux?

Annonce de chiot perdu de GoDaddy : À la suite d'un contrecoup, GoDaddy a sorti une annonce du Super Bowl 2015 mettant en vedette un chiot perdu qui est retrouvé par son propriétaire. qui le vend ensuite via un site Web qu'elle a construit sur GoDaddy.com.

Publicité pour les courses de chiens Sketchers' : En 2012, la société de baskets a suscité la controverse avec une publicité du Super Bowl qui montrait un bouledogue dépassant une meute de lévriers. Les défenseurs des animaux ont déclaré que le commerce glorifiait les courses de chiens, qu'ils considèrent comme un abus.

Annonce Snickers Gay Kiss : En 2007, la société mère de Snickers a sorti une publicité pour le Super Bowl au milieu de plaintes selon lesquelles elle était homophobe. Il montrait deux mécaniciens masculins mangeant la même barre Snickers puis s'embrassant, la belle et le Clochard-style.


Les publicités les plus controversées de l'histoire : d'Ashton Kutcher à Mary J. Blige

Parfois, les publicités deviennent virales pour de mauvaises raisons.

La nouvelle publicité de Pepsi mettant en vedette Kendall Jenner, qui la montre en train de remettre à un policier un soda en guise d'offre de paix lors d'une manifestation, a suscité la controverse cette semaine. L'annonce a suscité une multitude de mèmes sur les réseaux sociaux, avec des manifestations parodiant le mouvement des droits civiques comme des publicités Pepsi.

Ashton Kutcher l'un d'eux a attiré des allégations de racisme sur une publicité qu'il a filmée, dans ce qui a marqué l'une des nombreuses publicités qui ont déclenché des réactions similaires. D'autres publicités publiées au fil des ans ont été accusées d'être anti-gay, de glorifier la maltraitance des animaux et d'être tout simplement offensantes.

Publicité Popchips d'Ashton Kutcher : En 2012, l'acteur a suscité la controverse au sujet d'une publicité pour la collation qui le montrait décrivant les membres d'un faux site de rencontres, y compris un producteur de Bollywood nommé Raj, dans lequel il était critiqué pour avoir porté un "visage brun".

"La nouvelle campagne publicitaire et vidéo de rencontres mondiales Popchips mettant en vedette quatre personnages a été créée pour provoquer quelques rires et n'a jamais eu pour but de stéréotyper ou d'offenser qui que ce soit", a déclaré le groupe en réponse. "Chez Popchips, nous embrassons tous les types de formes, de saveurs et de couleurs, et apprécions tous les grignoteurs, quelle que soit leur race ou leur origine ethnique. Nous espérons que les gens pourront en profiter dans l'esprit auquel il était destiné. »

L'annonce existe toujours sur la page YouTube de l'entreprise.

Publicité pour Burger King de Mary J. Blige : En 2012, une publicité de Burger King divulguée montrant Blige chantant de nouveaux en-cas au poulet croustillant sur l'air de sa chanson "Don't Mind" après que les critiques aient déclaré qu'il était raciste contre les Afro-Américains.

Tendances Histoires

La nouvelle photo de Kylie Jenner "Bath Time" de Stormi Webster est trop mignonne

Iris, la fille de Leslie Mann et Judd Apatow, a grandi sur les photos du bal

Voir Jessica Chastain se transformer en télévangéliste Tammy Faye Bakker

Burger King a retiré l'annonce et s'est excusé auprès de la chanteuse et de ses fans, mais n'a pas abordé les préoccupations en détail.

"Malheureusement, la publicité de Mary J. Blige a été publiée prématurément avant que toutes les licences et les approbations finales aient été obtenues", a déclaré la société dans un communiqué. "Nous tenons à nous excuser auprès de Mary J. et de tous ses fans pour avoir diffusé une annonce qui n'était pas définitive. Nous savons à quel point Mary J. est importante pour ses fans et nous sommes actuellement en train de finaliser la publicité. Nous espérons que la dernière annonce sera bientôt diffusée."

Blige elle-même a présenté ses propres excuses dans l'émission Hot 97 FM d'Angie Martinez.

"Je veux m'excuser auprès de tous ceux qui ont été offensés ou qui pensaient que je ferais quelque chose de si irrespectueux envers notre culture", a-t-elle déclaré, selon Pierre roulante. "Je ne ferais jamais rien de tel à dessein. Je pensais que je faisais quelque chose de bien. Alors pardonne-moi."

Tyler, le créateur de la publicité Mountain Dew : Le rappeur a joué dans une publicité controversée de Mountain Dew que beaucoup considéraient comme raciste et a également déclaré qu'elle glorifiait la violence à l'égard des femmes. Dans la publicité, suite d'une précédente, une femme blanche agressée par une "chèvre méchante", dont le rappeur exprime la voix, doit désigner son agresseur dans une file de police. La chèvre, qui se tient parmi un groupe d'hommes noirs, la nargue avec plus de menaces. L'annonce a été rapidement retirée.

Racisme par les téléspectateurs :

L'Amérique ne peut pas gérer la famille Cheerios : En 2013 (c'est-à-dire en 2013, pas en 1913), une publicité Cheerios mettant en vedette un couple interracial et leur fille a reçu tellement de commentaires négatifs et racistes sur YouTube que General Mills a dû désactiver la section des commentaires, puis retirer l'annonce.

Mais la famille a de nouveau été représentée dans une publicité Cheerios en 2014.

Annonce Coca-Cola "America the Beautiful" : En 2014, les gens se sont plaints d'une publicité pour le Super Bowl de Coca-Cola qui montrait des gens chantant "America the Beautiful" dans différentes langues. #SpeakAmerican a commencé à être tendance sur Twitter.

Miller Lite : Le sexisme est bel et bien vivant dans la publicité du 21e siècle. Cette publicité Miller Lite de 2003 montrant deux femmes luttant dans la boue a été retirée en raison de plaintes.

Carl's Jr. abandonne les filles : Pendant des années, la chaîne de hamburgers a utilisé des filles aux gros seins en bikini pour promouvoir sa restauration rapide. La société a dévoilé la semaine dernière une nouvelle campagne mettant en vedette Nashville Star Charles Esten, qui se moque de leur ancienne technique et suggère une nouvelle voie à suivre.

La maltraitance des animaux?

Annonce de chiot perdu de GoDaddy : À la suite d'un contrecoup, GoDaddy a sorti une annonce du Super Bowl 2015 qui présentait un chiot perdu qui est retrouvé par son propriétaire. who then sells him via a website she built on GoDaddy.com.

Sketchers' Dog Racing Ad: In 2012, the sneaker company drew controversy with a Super Bowl ad that showed a bulldog outrunning a pack of greyhounds. Animal activists said the commercial glorified dog racing, which they consider abuse.

Snickers Gay Kiss Ad: In 2007, Snickers' parent company pulled a Super Bowl ad amid complaints it was homophobic. It showed two male mechanics eating the same Snickers bar and then kissing, la belle et le Clochard-style.


The Most Controversial Commercials in History: From Ashton Kutcher to Mary J. Blige

Sometimes ads go viral for the wrong reasons.

Pepsi's new ad featuring Kendall Jenner, which shows her handing a police officer a soda as a peace offering during a protest, drew controversy this week. The ad spurred a slew of memes on social media, with some parodying civil rights movement protests as Pepsi ads.

Ashton Kutcher one drew allegations of racism over a commercial he filmed, in what marked one of many ads that have sparked similar backlashes. Other ads released over the years have been accused of being anti-gay, of glorifying animal abuse and of being just plain offensive.

Ashton Kutcher's Popchips Ad: In 2012, the actor stirred controversy over a commercial for the snack that showed him portraying members of a fake dating website, including a Bollywood producer named Raj, in which he was criticized for wearing "brown face."

"The new Popchips worldwide dating video and ad campaign featuring four characters was created to provoke a few laughs and was never intended to stereotype or offend anyone," the group said in response. "At Popchips we embrace all types of shapes, flavors and colors, and appreciate all snackers, no matter their race or ethnicity. We hope people can enjoy this in the spirit it was intended."

The ad still exists on the company's YouTube page.

Mary J. Blige's Burger King Ad: In 2012, a leaked Burger King commercial showing Blige singing about new crispy chicken snack wraps to the tune of her song "Don't Mind" after critics said it was racist against African-Americans.

Tendances Histoires

Kylie Jenner's New "Bath Time" Photo of Stormi Webster Is Too Cute

Leslie Mann & Judd Apatow’s Daughter Iris Is All Grown Up in Prom Pics

See Jessica Chastain Transform Into Televangelist Tammy Faye Bakker

Burger King pulled the ad and apologized to the singer and her fans, but did not address the concerns in detail.

"Unfortunately, the Mary J. Blige commercial was released prematurely before all of the licensing and final approvals were obtained," the company said in a statement. "We would like to apologize to Mary J. and all of her fans for airing an ad that was not final. We know how important Mary J. is to her fans, and we are currently in the process of finalizing the commercial. We hope to have the final ad on the air soon."

Blige herself issued her own apology on Angie Martinez's Hot 97 FM show.

"I want to apologize to everyone that was offended or thought that I would do something so disrespectful to our culture," she said, according to Pierre roulante. "I would never do anything like that purposefully. I thought I was doing something right. So forgive me."

Tyler, the Creator's Mountain Dew Ad: The rapper starred in a controversial Mountain Dew ad that many deemed to be racist and also said it glorified violence against women. In the commercial, a sequel to a previous one, a white woman assaulted by a "nasty goat," who the rapper voices, has to point out her attacker in a police lineup. The goat, who stands among a group of black men, taunts her with more threats. The ad was soon pulled.

Racism By at the Viewers:

America Can't Handle Cheerios Family: In 2013 (that's 2013, not 1913), a Cheerios commercial featuring an interracial couple and their daughter received so many negative and racist comments on YouTube that General Mills had to disable the comments section, then pull the ad.

But the family was depicted again in a 2014 Cheerios commercial.

Coca-Cola's "America the Beautiful" Ad: In 2014, people complained about a Coca-Cola Super Bowl commercial that depicted people singing "America the Beautiful" in different languages. #SpeakAmerican started trending on Twitter.

Miller Lite: Sexism is alive and well in 21st century advertising. This 2003 Miller Lite ad showing two women mudwrestling was pulled due to complaints.

Carl's Jr. Ditches the Babes: For years, the burger chain used busty babes in bikinis to promote its fast food. The company last week unveiled a new campaign starring Nashville Star Charles Esten, which pokes fun at their old technique and suggests a new way forward.

Animal Abuse?

GoDaddy's Lost Puppy Ad: Following a backlash, GoDaddy pulled a 2015 Super Bowl ad that featured a lost puppy who is found by his owner. who then sells him via a website she built on GoDaddy.com.

Sketchers' Dog Racing Ad: In 2012, the sneaker company drew controversy with a Super Bowl ad that showed a bulldog outrunning a pack of greyhounds. Animal activists said the commercial glorified dog racing, which they consider abuse.

Snickers Gay Kiss Ad: In 2007, Snickers' parent company pulled a Super Bowl ad amid complaints it was homophobic. It showed two male mechanics eating the same Snickers bar and then kissing, la belle et le Clochard-style.


The Most Controversial Commercials in History: From Ashton Kutcher to Mary J. Blige

Sometimes ads go viral for the wrong reasons.

Pepsi's new ad featuring Kendall Jenner, which shows her handing a police officer a soda as a peace offering during a protest, drew controversy this week. The ad spurred a slew of memes on social media, with some parodying civil rights movement protests as Pepsi ads.

Ashton Kutcher one drew allegations of racism over a commercial he filmed, in what marked one of many ads that have sparked similar backlashes. Other ads released over the years have been accused of being anti-gay, of glorifying animal abuse and of being just plain offensive.

Ashton Kutcher's Popchips Ad: In 2012, the actor stirred controversy over a commercial for the snack that showed him portraying members of a fake dating website, including a Bollywood producer named Raj, in which he was criticized for wearing "brown face."

"The new Popchips worldwide dating video and ad campaign featuring four characters was created to provoke a few laughs and was never intended to stereotype or offend anyone," the group said in response. "At Popchips we embrace all types of shapes, flavors and colors, and appreciate all snackers, no matter their race or ethnicity. We hope people can enjoy this in the spirit it was intended."

The ad still exists on the company's YouTube page.

Mary J. Blige's Burger King Ad: In 2012, a leaked Burger King commercial showing Blige singing about new crispy chicken snack wraps to the tune of her song "Don't Mind" after critics said it was racist against African-Americans.

Tendances Histoires

Kylie Jenner's New "Bath Time" Photo of Stormi Webster Is Too Cute

Leslie Mann & Judd Apatow’s Daughter Iris Is All Grown Up in Prom Pics

See Jessica Chastain Transform Into Televangelist Tammy Faye Bakker

Burger King pulled the ad and apologized to the singer and her fans, but did not address the concerns in detail.

"Unfortunately, the Mary J. Blige commercial was released prematurely before all of the licensing and final approvals were obtained," the company said in a statement. "We would like to apologize to Mary J. and all of her fans for airing an ad that was not final. We know how important Mary J. is to her fans, and we are currently in the process of finalizing the commercial. We hope to have the final ad on the air soon."

Blige herself issued her own apology on Angie Martinez's Hot 97 FM show.

"I want to apologize to everyone that was offended or thought that I would do something so disrespectful to our culture," she said, according to Pierre roulante. "I would never do anything like that purposefully. I thought I was doing something right. So forgive me."

Tyler, the Creator's Mountain Dew Ad: The rapper starred in a controversial Mountain Dew ad that many deemed to be racist and also said it glorified violence against women. In the commercial, a sequel to a previous one, a white woman assaulted by a "nasty goat," who the rapper voices, has to point out her attacker in a police lineup. The goat, who stands among a group of black men, taunts her with more threats. The ad was soon pulled.

Racism By at the Viewers:

America Can't Handle Cheerios Family: In 2013 (that's 2013, not 1913), a Cheerios commercial featuring an interracial couple and their daughter received so many negative and racist comments on YouTube that General Mills had to disable the comments section, then pull the ad.

But the family was depicted again in a 2014 Cheerios commercial.

Coca-Cola's "America the Beautiful" Ad: In 2014, people complained about a Coca-Cola Super Bowl commercial that depicted people singing "America the Beautiful" in different languages. #SpeakAmerican started trending on Twitter.

Miller Lite: Sexism is alive and well in 21st century advertising. This 2003 Miller Lite ad showing two women mudwrestling was pulled due to complaints.

Carl's Jr. Ditches the Babes: For years, the burger chain used busty babes in bikinis to promote its fast food. The company last week unveiled a new campaign starring Nashville Star Charles Esten, which pokes fun at their old technique and suggests a new way forward.

Animal Abuse?

GoDaddy's Lost Puppy Ad: Following a backlash, GoDaddy pulled a 2015 Super Bowl ad that featured a lost puppy who is found by his owner. who then sells him via a website she built on GoDaddy.com.

Sketchers' Dog Racing Ad: In 2012, the sneaker company drew controversy with a Super Bowl ad that showed a bulldog outrunning a pack of greyhounds. Animal activists said the commercial glorified dog racing, which they consider abuse.

Snickers Gay Kiss Ad: In 2007, Snickers' parent company pulled a Super Bowl ad amid complaints it was homophobic. It showed two male mechanics eating the same Snickers bar and then kissing, la belle et le Clochard-style.


The Most Controversial Commercials in History: From Ashton Kutcher to Mary J. Blige

Sometimes ads go viral for the wrong reasons.

Pepsi's new ad featuring Kendall Jenner, which shows her handing a police officer a soda as a peace offering during a protest, drew controversy this week. The ad spurred a slew of memes on social media, with some parodying civil rights movement protests as Pepsi ads.

Ashton Kutcher one drew allegations of racism over a commercial he filmed, in what marked one of many ads that have sparked similar backlashes. Other ads released over the years have been accused of being anti-gay, of glorifying animal abuse and of being just plain offensive.

Ashton Kutcher's Popchips Ad: In 2012, the actor stirred controversy over a commercial for the snack that showed him portraying members of a fake dating website, including a Bollywood producer named Raj, in which he was criticized for wearing "brown face."

"The new Popchips worldwide dating video and ad campaign featuring four characters was created to provoke a few laughs and was never intended to stereotype or offend anyone," the group said in response. "At Popchips we embrace all types of shapes, flavors and colors, and appreciate all snackers, no matter their race or ethnicity. We hope people can enjoy this in the spirit it was intended."

The ad still exists on the company's YouTube page.

Mary J. Blige's Burger King Ad: In 2012, a leaked Burger King commercial showing Blige singing about new crispy chicken snack wraps to the tune of her song "Don't Mind" after critics said it was racist against African-Americans.

Tendances Histoires

Kylie Jenner's New "Bath Time" Photo of Stormi Webster Is Too Cute

Leslie Mann & Judd Apatow’s Daughter Iris Is All Grown Up in Prom Pics

See Jessica Chastain Transform Into Televangelist Tammy Faye Bakker

Burger King pulled the ad and apologized to the singer and her fans, but did not address the concerns in detail.

"Unfortunately, the Mary J. Blige commercial was released prematurely before all of the licensing and final approvals were obtained," the company said in a statement. "We would like to apologize to Mary J. and all of her fans for airing an ad that was not final. We know how important Mary J. is to her fans, and we are currently in the process of finalizing the commercial. We hope to have the final ad on the air soon."

Blige herself issued her own apology on Angie Martinez's Hot 97 FM show.

"I want to apologize to everyone that was offended or thought that I would do something so disrespectful to our culture," she said, according to Pierre roulante. "I would never do anything like that purposefully. I thought I was doing something right. So forgive me."

Tyler, the Creator's Mountain Dew Ad: The rapper starred in a controversial Mountain Dew ad that many deemed to be racist and also said it glorified violence against women. In the commercial, a sequel to a previous one, a white woman assaulted by a "nasty goat," who the rapper voices, has to point out her attacker in a police lineup. The goat, who stands among a group of black men, taunts her with more threats. The ad was soon pulled.

Racism By at the Viewers:

America Can't Handle Cheerios Family: In 2013 (that's 2013, not 1913), a Cheerios commercial featuring an interracial couple and their daughter received so many negative and racist comments on YouTube that General Mills had to disable the comments section, then pull the ad.

But the family was depicted again in a 2014 Cheerios commercial.

Coca-Cola's "America the Beautiful" Ad: In 2014, people complained about a Coca-Cola Super Bowl commercial that depicted people singing "America the Beautiful" in different languages. #SpeakAmerican started trending on Twitter.

Miller Lite: Sexism is alive and well in 21st century advertising. This 2003 Miller Lite ad showing two women mudwrestling was pulled due to complaints.

Carl's Jr. Ditches the Babes: For years, the burger chain used busty babes in bikinis to promote its fast food. The company last week unveiled a new campaign starring Nashville Star Charles Esten, which pokes fun at their old technique and suggests a new way forward.

Animal Abuse?

GoDaddy's Lost Puppy Ad: Following a backlash, GoDaddy pulled a 2015 Super Bowl ad that featured a lost puppy who is found by his owner. who then sells him via a website she built on GoDaddy.com.

Sketchers' Dog Racing Ad: In 2012, the sneaker company drew controversy with a Super Bowl ad that showed a bulldog outrunning a pack of greyhounds. Animal activists said the commercial glorified dog racing, which they consider abuse.

Snickers Gay Kiss Ad: In 2007, Snickers' parent company pulled a Super Bowl ad amid complaints it was homophobic. It showed two male mechanics eating the same Snickers bar and then kissing, la belle et le Clochard-style.


The Most Controversial Commercials in History: From Ashton Kutcher to Mary J. Blige

Sometimes ads go viral for the wrong reasons.

Pepsi's new ad featuring Kendall Jenner, which shows her handing a police officer a soda as a peace offering during a protest, drew controversy this week. The ad spurred a slew of memes on social media, with some parodying civil rights movement protests as Pepsi ads.

Ashton Kutcher one drew allegations of racism over a commercial he filmed, in what marked one of many ads that have sparked similar backlashes. Other ads released over the years have been accused of being anti-gay, of glorifying animal abuse and of being just plain offensive.

Ashton Kutcher's Popchips Ad: In 2012, the actor stirred controversy over a commercial for the snack that showed him portraying members of a fake dating website, including a Bollywood producer named Raj, in which he was criticized for wearing "brown face."

"The new Popchips worldwide dating video and ad campaign featuring four characters was created to provoke a few laughs and was never intended to stereotype or offend anyone," the group said in response. "At Popchips we embrace all types of shapes, flavors and colors, and appreciate all snackers, no matter their race or ethnicity. We hope people can enjoy this in the spirit it was intended."

The ad still exists on the company's YouTube page.

Mary J. Blige's Burger King Ad: In 2012, a leaked Burger King commercial showing Blige singing about new crispy chicken snack wraps to the tune of her song "Don't Mind" after critics said it was racist against African-Americans.

Tendances Histoires

Kylie Jenner's New "Bath Time" Photo of Stormi Webster Is Too Cute

Leslie Mann & Judd Apatow’s Daughter Iris Is All Grown Up in Prom Pics

See Jessica Chastain Transform Into Televangelist Tammy Faye Bakker

Burger King pulled the ad and apologized to the singer and her fans, but did not address the concerns in detail.

"Unfortunately, the Mary J. Blige commercial was released prematurely before all of the licensing and final approvals were obtained," the company said in a statement. "We would like to apologize to Mary J. and all of her fans for airing an ad that was not final. We know how important Mary J. is to her fans, and we are currently in the process of finalizing the commercial. We hope to have the final ad on the air soon."

Blige herself issued her own apology on Angie Martinez's Hot 97 FM show.

"I want to apologize to everyone that was offended or thought that I would do something so disrespectful to our culture," she said, according to Pierre roulante. "I would never do anything like that purposefully. I thought I was doing something right. So forgive me."

Tyler, the Creator's Mountain Dew Ad: The rapper starred in a controversial Mountain Dew ad that many deemed to be racist and also said it glorified violence against women. In the commercial, a sequel to a previous one, a white woman assaulted by a "nasty goat," who the rapper voices, has to point out her attacker in a police lineup. The goat, who stands among a group of black men, taunts her with more threats. The ad was soon pulled.

Racism By at the Viewers:

America Can't Handle Cheerios Family: In 2013 (that's 2013, not 1913), a Cheerios commercial featuring an interracial couple and their daughter received so many negative and racist comments on YouTube that General Mills had to disable the comments section, then pull the ad.

But the family was depicted again in a 2014 Cheerios commercial.

Coca-Cola's "America the Beautiful" Ad: In 2014, people complained about a Coca-Cola Super Bowl commercial that depicted people singing "America the Beautiful" in different languages. #SpeakAmerican started trending on Twitter.

Miller Lite: Sexism is alive and well in 21st century advertising. This 2003 Miller Lite ad showing two women mudwrestling was pulled due to complaints.

Carl's Jr. Ditches the Babes: For years, the burger chain used busty babes in bikinis to promote its fast food. The company last week unveiled a new campaign starring Nashville Star Charles Esten, which pokes fun at their old technique and suggests a new way forward.

Animal Abuse?

GoDaddy's Lost Puppy Ad: Following a backlash, GoDaddy pulled a 2015 Super Bowl ad that featured a lost puppy who is found by his owner. who then sells him via a website she built on GoDaddy.com.

Sketchers' Dog Racing Ad: In 2012, the sneaker company drew controversy with a Super Bowl ad that showed a bulldog outrunning a pack of greyhounds. Animal activists said the commercial glorified dog racing, which they consider abuse.

Snickers Gay Kiss Ad: In 2007, Snickers' parent company pulled a Super Bowl ad amid complaints it was homophobic. It showed two male mechanics eating the same Snickers bar and then kissing, la belle et le Clochard-style.


Voir la vidéo: Nouvelle Publicité Coca-Cola zero sucres (Novembre 2021).